Présidentielle.. Fin de la révision des listes électorales    Favorisant l'issue constitutionnelle et mettant en garde les «conspirateurs».. Les messages forts de Gaid Salah    Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Rebrab sous mandat de dépôt, les frères Kouninef entendus.. L'appareil judicaire mis en branle    Le ministre des Transports y a effectue une visite, Hier.. La nouvelle aérogare d'Alger inaugurée lundi    le président du snapo tire la sonnette d'alarme.. 244 médicaments en rupture    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    PRESIDENTIELLE DU 4 JUILLET : Fin de la révision des listes électorales    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Fausses statistiques, vraies subventions    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    "Tout le système doit partir"    Décès d'un supporter    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Madagascar : Andry Rajoelina s'engage à rattraper dans cinq ans le retard du développement du pays
Publié dans Le Maghreb le 22 - 01 - 2019

Andry Rajoelina, qui a fait son investiture en tant que président malgache samedi, s'est engagé à combler dans cinq ans le retard économique accumulé au pays depuis son indépendance en 1960.
"Désormais, les Malgaches seront toujours vainqueurs mais pas vaincus à chaque fois dans l'économie, dans le secteur social, dans le secteur culturel, dans tous les secteurs. C'est ma priorité", a déclaré M. Rajoelina dans son adresse à la nation au stade de Mahamasina, juste après avoir prêté serment en tant que président de Madagascar.
Déclaré vainqueur de l'élection présidentielle par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) avec 55,66% des suffrages, M. Rajoelina a déclaré devant les trois anciens présidents élus et tous ses concurrents à l'élection, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, que Madagascar est devenu un modèle de démocratie actuellement.
"C'est la première fois dans l'histoire de Madagascar depuis son indépendance qu'une passation démocratique de pouvoir et une alternance pacifique de pouvoir ont eu lieu entre deux présidents élus", a-t-il déclaré.
M. Rajoelina, 45 ans, a annoncé créer des industries dans les six provinces du pays afin d'égaliser le développement aux quatre coins de Madagascar.
Puisque le secteur de l'énergie est un obstacle qui empêche les entrepreneurs de'investir dans les provinces, il a promis de doubler la production d'électricité à Madagascar pendant son mandat et de la vendre à bas prix à la population. "Nous allons créer une entreprise de fabrication de panneaux solaires pour apporter de la lumière à chaque famille", a-t-il affirmé.
"Nous doublerons les terres cultivées d'ici cinq ans pour que Madagascar n'importe plus de riz mais l'exporte d'ici cinq ans", a dit M. Rajoelina a dit.
"Nous allons créer une nouvelle ville pour atténuer les embouteillages dans la capitale Antananarivo. Les travaux débuteront cette année 2019. Cette ville sera la fierté des malgaches, car ce sera la ville la plus moderne de l'océan Indien. Tous les bureaux ministériels seront transférés là-bas", a ajouté M. Rajoelina.
M. Rajoelina a déclaré que son gouvernement recrutera plus d'éléments de forces de l'ordre pour rétablir et maintenir la sécurité dans le pays. Les forces armées seront dotées de bons véhicules pour lutter contre l'insécurité, a-t-il dit.
Au sujet de la réforme de l'administration, M. Rajoelina a annoncé la création d'un nouveau bureau qui recevra les plaintes de la population concernant l'administration. Il a promis des services rapides dans l'administration, une justice impartiale tout en gardant son indépendance, la lutte contre la corruption et la lutte contre le détournement de l'argent public.
La cérémonie d'investiture de M. Rajoelina a réuni les représentants de 35 pays et des organisations internationales, dont six présidents africains et l'ancien président de la France, Nicolas Sarkozy.
Selon la loi malgache, un président élu doit faire son serment solennel avec la constitution malgache devant les membres du HCC avant d'entamer son mandat de cinq ans.
Après son serment, M. Rajoelina a fait sa déclaration à la nation, suivie d'un défilé militaire. Ensuite, le couple présidentiel a invité environ 2 500 invités à un banquet au palais présidentiel.

Démission du Premier ministre
Le secrétaire général de la présidence malgache, Ralala Roger, a annoncé samedi, par une déclaration officielle, la démission du Premier ministre malgache Christian Ntsay, avec son gouvernement.
"Suite à la cérémonie d'investiture de ce jour et compte tenu de la nécessité, le gouvernement a déposé sa démission", a-t-il déclaré dans la même source.
Le président malgache élu, Andry Rajoelina, a tenu sa cérémonie d'investiture au même jour.
M. Roger a également mentionné que le gouvernement dirigé par le Premier ministre sortant Christian Ntsay devait encore travailler jusqu'à la formation officielle du nouveau gouvernement.
Selon la convention politique de Madagascar, le Premier ministre devrait démissionner après la cérémonie d'investiture du nouveau président afin de faciliter la nomination de son successeur pour former un nouveau gouvernement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.