Aucune restriction dans la révision constitutionnelle    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    Le Président s'attaque aux lobbies de l'importation    Tebboune ne veut plus de cortèges officiels de 30 voitures    "100 mds DA injectés dans les communes dès le mois de mai"    Ferhat: «Merci à tous pour vos messages, ça me va droit au cœur»    Motion de soutien du Conseil de la Nation au plan d'action du gouvernement    Crise libyenne: la position de l'Algérie privilégiant une solution politique réitérée    Montage automobile: le nouveau cahier des charges promulgué dans 2 mois    Le Gouvernement examine de nouvelles mesures en faveur de la gestion décentralisée    Kherrata, une convergence et des messages    CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU : L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    L'instruction de l'affaire ETRHB Haddad bouclée    TAMANRASSET : Plus de 500 affaires de contrebande traitées en 2019    Tebboune : "Aucune restriction hormis ce qui a trait à l'unité et à l'identité nationales"    TIARET : Des citoyens observent un sit-in devant la mairie d'Ain Dehab    AIN EL-TURCK : Des taxis demandent le double de la course    Le Président Tebboune: les responsables locaux tenus de briser le cloisonnement entre les citoyens et l'Etat    La pièce "Tmenfla" du theatre d'Oum-el-Bouaghi ouvre le festival international du théâtre de Bejaia    Il était une fois, le plus grand pays d'Afrique    Les pièges de l'assistanat    Slimani en sauveur !    Zelfani prépare le Paradou    L'ESS nouveau leader    Le Targui    À tout jamais…    5 personnes retrouvées mortes après leur enlèvement    Encore un manifestant assassiné à la place Tahrir    Yémen : entrée de 138 000 migrants et réfugiés en 2019    Enseignants du primaire : marche nationale demain à Alger    Des TV-offshores et des pollutions millénaires !    ACTUCULT    Emouvant hommage à la militante Nabila Djahnine    Le répertoire andalou dans toute sa splendeur    Ciné-houma rend hommage aux femmes victimes de violences    La Cinémathèque algérienne célèbre les films sur la guerre de Libération    La quête de la connaissance et de la vérité    Mali: le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Coupe arabe des nations (U20) : Les Algériens s'installent en Arabie Saoudite    USM Alger : Dziri reste    Epidémie du ncoronavirus : L'économie mondiale fortement impactée    Prime du service civil pour les spécialistes: Les décrets en voie de finalisation    Sidi El-Houari, Sidi El-Bachir, El Badr, El Emir et Es Seddikia: Lancement du bitumage d'une trentaine d'axes routiers    Les spécialistes plaident pour le dépistage précoce: 236 nouveaux cas de cancer de la prostate enregistrés au CHUO en 2019    Commerce extérieur: Plus de 6 milliards de dollars de déficit en 2019    Information officielle: La Présidence revient à la charge    LA RESONNANCE D'UN ATTENTISME    Le double jeu de Makri et de ses députés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée mondiale de la femme : La place de la femme algérienne dans le commerce
Publié dans Le Maghreb le 10 - 03 - 2019

La femme algérienne fait partie prenante de l'évolution de l'économie nationale dans notre pays. Elle y participe d'ailleurs activement et les chiffres sont là.
A la fin du mois dernier, le nombre des femmes commerçantes inscrites au registre de commerce représente 156.657, dont 144.470 personnes physiques et 12.187 personnes morales (gérantes de société). Et c'est d'ailleurs le Centre national du registre de commerce (CNRC) qui l'a indiqué.

Les femmes commerçantes représentent 7,7 % du total des commerçants inscrits au registre du commerce et qui sont au nombre de 2.030.408.
Le CNRC précise que les professions libérales, les métiers et le travail artisanal ne sont pas pris en compte du fait qu'ils soient encadrés par des dispositifs législatifs et réglementaires particuliers. Par secteur d'activité, les femmes commerçantes-personnes physiques exercent notamment dans la distribution en détail (49,51% des femmes exerçant sous ce statut), les services (37,98%), la production de biens (9,1%), la distribution en gros (3,27%), la production artisanale (0,22%) et l'exportation (0,01%).
Au sein de ces catégories d'activités, les plus exercées sont le commerce de détail de l'alimentation (18,5%), le commerce en détail de l'habillement, bijouterie, maroquinerie et produits de beauté (10,6%), les services liés aux transports et annexes (7,1%), le commerce de détail d'articles et de fournitures destinés aux activités sportives et de loisirs, équipements de bureaux et activités artistiques (6,9%), les activités liées à l'hébergement et à la restauration (6,7%) et les services liés à la diffusion du courrier, à la presse et à la télécommunication (5,1%).
A titre comparatif, il est utile de rappeler que l'Algérie comptait plus de 2 millions d'opérateurs économiques inscrits au registre du commerce à fin septembre 2018 contre 1,95 million à fin 2017. Jusqu'à fin septembre de l'année dernière, le nombre exact d'inscrits au registre du commerce était de 2.004.679 opérateurs. Sur l'ensemble de ces opérateurs économiques, plus de 1,81 million exercent sous le statut de personnes physiques et 191.829 sous le statut de personnes morales (sociétés).
Par catégories d'activités, ce sont les personnes physiques exerçant dans la distribution de détail qui occupent la plus grande part des opérateurs économiques, avec 866.096 enregistrés au CNRC à fin septembre 2018 (45% de l'ensemble des inscrits sous le statut de personnes physiques).
En outre, le nombre des personnes physiques inscrites a atteint 733.912 dans le secteur des services (38%), 254.425 dans la production de biens (13,2%), 69.992 dans la distribution en gros (3,6%), 4.508 entreprises de production artisanale (0,23%) et 559 dans l'exportation (0,03%).

Plus de 400 étrangères gérantes d'entreprises en Algérie
De plus et pour les dernières statistiques de la fin du mois dernier, il y a lieu d'observer que le nombre global des femmes étrangères gérantes d'entreprises inscrites au registre du commerce s'est élevé à 461 femmes, soit 282 sociétés, dont la gérante est de nationalité étrangère et 179 femmes d'affaires-personnes physiques.
La part des femmes étrangères gérantes d'entreprises, par rapport au total des commerçants étrangers (14.115 commerçants étrangers), représente 3,3%, soit 7,1% pour les personnes physiques et 2,4% pour les personnes morales.
S'agissant des personnes morales, le plus grand nombre se compte chez les femmes d'affaires chinoises avec 42 gérantes (14,9% des femmes d'affaires étrangères-personnes morales), Tunisiennes avec 39 gérantes (13,8%), Syriennes avec 38 gérantes (13,5%), Françaises avec 37 gérantes (13,1%) et Turques avec 23 gérantes (8,2%). Quant aux femmes d'affaires étrangères exerçant sous le statut de personnes physiques, le plus grand nombre est représenté par les Marocaines, avec 71 commerçantes (39,7% des femmes d'affaires étrangères-personnes physiques), les Tunisiennes avec 37 commerçantes (20,7%), les Syriennes avec 13 commerçantes (7,3%), les Françaises avec 12 commerçantes (6,7%) et les Chinoises avec 11 commerçantes (6,1%). D'autre part et pour être plus complet en matière de chiffres, il est utile de noter que le ministre du Commerce, Said Djellab a affirmé récemment que le nombre de commerçants titulaires d'un extrait de registre de commerce électronique avait atteint 828.328 jusqu'au 30 novembre 2018. Seulement, le ministre n'a pas développé la part des femmes dans ces chiffres. "Le registre de commerce électronique est devenu une réalité palpable depuis 2014, et le nombre d'extraits de RC a atteint 828.328 à fin novembre 2018, sur les 2 millions de commerçants inscrits, soit un taux de 43%", a conclu le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.