RND : Seddik Chihab accentue la pression sur Ouyahia    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Installation des Commissions de candidatures et de recours    Médaille d'or pour l'Algérien Ameur sur 10 000 m marche    L'Algérien Sahnoune qualifié aux JO-2020    Pour une commission de transition et une transparence des élections    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Crise politique et crise de nerfs    Paëlla    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Manchester City-Tottenham acte 3    Masques spécial peaux grasses et sèches    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    LETTRE D'UN HARAGUE CHERCHANT AILLEURS LA DIGNITE    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    En bref…    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Les tentatives ciblant la stabilité de l'Algérie ont néchoué et vont encore échouer    Sonatrach augmente la production de carburants    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    Libye.. Les combats continuent    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mostaganem: Mise en exergue de l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités
Publié dans Le Maghreb le 19 - 03 - 2019

Les participants au 2e colloque national sur l'histoire de Mostaganem à travers les âges ont mis l'accent, samedi à Mostaganem, sur l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités. L'enseignant d'histoire moderne et contemporaine à l'université "Ibn Khaldoun" de Tiaret, Mohamed Bellil a souligné que l'histoire prend en considération les sciences telles que l'architecture, l'archéologie, la physique, la politique pour donner une vue plus large et plus complète à l'information historique. La relation de l'histoire avec d'autres sciences sert les études en adoptant des approches et une méthodologie historique comme outil de recherche, a-t-il fait valoir.
L'enseignant d'histoire de l'urbanisme à l'université des sciences et technologies "Mohamed Boudiaf" d'Oran, Lakhdar Yamani a soutenu que l''étude de l'histoire de l'urbanisme et architecture reflète la réalité sociale, économique et politique prévalant à chaque étape historique, soulignant que la tendance vers un nouveau modèle urbain doit obéir à cette diversité historique en urbanisme et architecture et répondre aux exigences sociales actuelles. Le chercheur en archéologie à l'Office national de gestion et d'exploitation de biens culturels protégés, Dr Saad Ahmed a souligné que la cohérence entre disciplines reflète l'image de la ville de Mostaganem, qui rassemblait et contenait ces sciences à différents âges et étape. L'histoire et l'archéologie ne suffisent pas, seules, à brosser un tableau clair du patrimoine matériel et immatériel de la ville de Mostaganem, ce qui nécessite l'utilisation d'autres sciences, notamment celles liées à la sociologie telles que la philosophie, la culture, l'éducation, l'habillement, la nourriture, a-t-il suggéré. Ce deuxième colloque national sur l'histoire de Mostaganem et ses environs après le premier organisé en 1995, a réuni 35 universitaires de 12 universités du pays et du Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d'Oran. Cette rencontre scientifique organisée par l'association "Bataille de Mazaghran" du patrimoine culturel et historique en collaboration avec les laboratoires "Histoire d'Algerie", et "Etudes maghrébines et élites et édification de l'Etat national" de l'université d'Oran 1, le musée du moudjahid a traité des sites civilisationnels, culturels et artistiques de Mostaganem, son mouvement du savoir, fiqh, combat politique de cette cité urbaine qui a eu un grand rôle aux étapes historiques, ont souligné les organisateurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.