BECHAR : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    SIDI OTHMANE (SAYADA) : Les citoyens dénoncent les coupures d'électricité    UNITES INDUSTRIELLES POLLUANTES A ORAN : 15 usines déjà mises en demeure    CEM ‘' MOHAMED LAKHAL ‘' DE KHARROUBA : Les enseignants dénoncent la surcharge des classes    MORTS PAR NOYADE ET PAR MONOXYDE DE CARBONE : Huit personnes décédées en 24 heures    PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT : Plus de 60 tonnes de déchets collectés à Oran    Ansu Fati marque l'histoire du Barça    Messi reprend l'entraînement, Dembélé partiellement    La JSK prend option pour la qualification    Ultime dérogation pour Cherif El-Ouazzani    Les Espagnols sur le toit du monde    L'homme qui a raté le "navire" de Karim Younès    Zerouati ordonne l'installation de filtres pour la cimenterie de Béni-Saf    Mise sous mandat de dépôt de 22 manifestants    Plus de 600 millions DA pour le développement du secteur des ressources en eau    L'Algérie n'est pas à l'abri    Plaidoyer pour une loi sur l'acquisition de tableaux    Sortir ...sortir ...sortir ...    Bull, portrait d'une Amérique à l'abandon, couvert de récompenses    Pour des mesures urgentes en matière d'éducation    Le rockeur américain Eddie Money décède à l'âge de 70 ans    Naissance des "Scouts libres"    CRB : Coupe de la CAF, le plus dur reste à faire à Alger    Mohamed Charfi à la tête de l'Autorité des élections    Concertation à Béjaïa pour un appel à une grève générale    JSK : Il a réussi son premier match international… : Mebarki s'affirme !    Le chef Raoni proposé au prix Nobel de la paix    Kagame veut éjecter l'Afrique du Sud des instances de l'UA    De l'envol à la faillite d'Aigle Azur : Les raisons d'un crash    Logement : la situation empire, comment y remédier ?    Faible taux de participation et indécision totale    Sous le signe de l'amitié algéro-italienne    Des habitations sous la menace d'un éboulement: Des habitants de Kouchet El Djir interpellent le wali    Le parti de Benflis: La présidentielle est «la voie la plus réaliste»    Suppression de la règle 51/49: Le débat est lancé    Selon le FFS: La crise a «atteint un stade dangereusement critique»    Mohamed Chorfi à la tête de l'Autorité de surveillance des élections    Football - Ligue 2: Le DRBT rejoint le duo de tête    Conclave wali-chefs de daïras et P/APC: Des mesures urgentes pour parer à d'éventuelles inondations    Intempéries au centre: Des inondations et des coupures d'eau et d'électricité    L'absence de liberté et de souveraineté persiste    La guerre en Syrie tire à sa fin    Poissons morts découverts aux abords du barrage de Taksebt    De mal en pis !    L'Algérie avait bien avant tiré la sonnette d'alarme…    Rencontres photographiques de Bamako    Analyse: Invitée au G7… L'Afrique n'a-t-elle vraiment fait que de la figuration ?    Les Houthis revendiquent une attaque de drones    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre
Publié dans Le Maghreb le 21 - 03 - 2019

Des universitaires ont évoqué, mardi à Tlemcen, lors d'une rencontre intitulée "Les accords d'Evian, 57 ans après", les contours de ces accords qui représentent l'aboutissement de la lutte du peuple algérien pour le recouvrement de son indépendance.
Lors de cette rencontre, organisée à l'occasion de la célébration du 57ème anniversaire de la fête de la Victoire par le musée public national d'art et d'histoire de Tlemcen, l'enseignant Bellil Mohamed, de l'université de Tiaret, a évoqué les commentaires de la presse française et internationale relatifs aux accords d'Evian. Le conférencier s'est longuement étalé sur le long processus des négociations ayant précédé la signature de ces accords et les difficultés rencontrées face à l'intransigeance de la partie française. Lui succédant, l'enseignant Delbaz Mohamed, de l'université de Saida, a donné un aperçu sur les sacrifices consentis par le peuple algérien pour arracher son indépendance jusqu'à la signature des accords d'Evian ayant abouti au cessez-le-feu et l'organisation d'un référendum d'autodétermination.
"La détermination du peuple algérien a obligé le colonisateur à s'asseoir autour de la table des négociations", a-t-il indiqué, s'appuyant sur des documents et archives historiques. Par ailleurs, la célébration de ce 57ème anniversaire de la fête de la Victoire a également donné lieu à une exposition de photos, mise sur pied par le musée, retraçant le long combat du peuple algérien pour se libérer du joug colonial.
Les photographies, puisées des archives, mettent en exergue les souffrances endurées par la population algérienne, les diverses formes de torture pratiquées par les forces coloniales françaises ainsi que des documents sur la participation de la délégation algérienne à ces négociations d'Evian.
Plus de 203 heures de témoignages sur la Guerre de libération nationale enregistrées
Plus de 203 heures de témoignages sur la glorieuse Guerre de libération dans la région historique V ont été enregistrées dans la wilaya de Tlemcen durant l'année 2018, a-t-on appris mardi du directeur du Musée régional du moudjahid.
La collecte de ces témoignages vivants, au nombre de 393, s'est déroulée lors des visites effectuées dans la wilaya auprès des moudjahidine, invalides de la Guerre de libération nationale et autres acteurs du combat libérateur, a indiqué Houmat Yahia, en marge des festivités marquant la fête de la Victoire (19 mars).
Les étudiants universitaires et chercheurs pourront exploiter ces témoignages dans leurs recherches et leurs thèses, a indiqué le responsable, ajoutant que "cela permettra d'enrichir les fonds documentaires et travaux sur cette période charnière de l'histoire nationale".
Par ailleurs, il a fait état de la récupération de 90 documents historiques remontant à l'époque coloniale, la collecte de 228 photos de moudjahidine et chouhada de la région, outre la récupération de 171 objets de l'époque constitués d'armes, de vêtements, de moyens de communication et autres équipements militaires dont des mines et des grenades. Le directeur du musée a rappelé que des appels ont été lancés par le biais de la radio locale, pour encourager les citoyens à enrichir les fonds et collections du musée par des dons d'objets historiques. Ces derniers seront exposés au public après leurs inventaires et éventuelle restauration.
Le musée régional a procédé, depuis le début de l'année en cours, à l'ouverture de deux classes-pilotes au niveau de deux établissements scolaires de la wilaya en vue d'enseigner l'histoire de l 'Algérie en utilisant l'outil numérique. Il est prévu de doubler le nombre de ces classes à l'avenir, a-t-on indiqué.
Par ailleurs, 1.325 cartes d'accès gratuites au musée ont été distribuées l'année dernière. Ce qui permettra à leurs détenteurs de participer aux manifestations, organisées par le Musée régional du moudjahid de Tlemcen, a-t-on expliqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.