Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après Algérie - Sénégal (1-0) : Les Verts montent en puissance et confirment leurs ambitions
Publié dans Le Maghreb le 30 - 06 - 2019

En s'offrant le Sénégal (1-0), l'un des favoris de la CAN-2019 en Egypte (21 juin au 19 juillet), l'équipe algérienne de football a signé son deuxième succès de rang, égalant la performance réalisée en 1990, et confirmant surtout ses ambitions d'aller jusqu'au bout de cette 32e édition du rendez-vous continental.

Ayant réussi leur entrée en lice dans cette CAN, en dominant avec autorité le Kenya (2-0), les Verts se présentaient jeudi au stade du 30 juin du Caire face à un adversaire d'un autre calibre : le Sénégal, première nation sur le plan africain au dernier classement de la Fifa (22e) et considéré par les observateurs comme l'un des prétendants en puissance pour succéder au Cameroun, tenant du trophée.
Ce match se présentait comme le test révélateur parfait pour la bande à Djamel Belmadi. Au bout de 90 minutes de bataille, d'ébauche d'énergie et de résistance, les Verts ont admirablement réussi l'"examen " sénégalais, en attendant de terminer le parcours de ce premier tour sans faute, lundi prochain face à la Tanzanie, pratiquement éliminée.
Avec le même onze aligné face au Kenya, l'équipe nationale a démontré sa capacité à faire face aux " grands " de ce continent, en réalisant le match parfait sur tous les plans, comme l'a si bien relevé le coach national à l'issue de la partie. " Pour espérer gagner, il fallait être bien préparé sur tous les niveaux.
Physiquement, nous avons bien récupéré entre les deux matchs. Tactiquement, les joueurs ont bien fait le boulot en laissant le moins d'espaces possibles. C'est tout à leur honneur, ils ont appliqué les consignes avec beaucoup d'envie et de détermination ", s'est réjoui Belmadi.
En enchaînant deux victoires de suite en phase finale, l'Algérien vient d'égaler la performance réalisée lors de l'édition 1990 disputée à domicile. Dirigée à l'époque par le regretté Abdelhamid Kermali, les Verts avaient débuté le tournoi en écrasant le Nigeria (5-1) avant de dominer la Côte d'Ivoire (3-0) puis l'Egypte (2-0).

Eviter de verser dans l'euphorie
En battant le Sénégal, l'Algérie a certes montré le bout de son nez dans cette compétition, mais rien n'a été fait encore, d'autant qu'une qualification pour les 1/8es de finale dans ce premier tournoi à 24 nations était déjà dans les cordes des coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez.
Assurée de terminer en tête de cette poule, après la victoire du Kenya face à la Tanzanie (3-2), l'Algérie doit désormais penser à ses prochains rendez-vous, d'où la nécessité de rester mobilisée et surtout éviter l'euphorie.
En joueur averti, Sofiane Feghouli, considéré comme l'un des tauliers de la sélection, a relevé l'importance de rester " lucides ", dans l'objectif de poursuivre le chemin dans ce tournoi.
" Nous avons joué avec les valeurs de l'Algérie, on a mouillé le maillot. C'est une belle victoire, mais il faut rester lucides ".
Sur le plan des statistiques, l'équipe nationale a fait preuve d'une grande solidité sur le plan défensif, parvenant à préserver la cage vierge du gardien de but Rais M'bolhi lors de ces deux premiers matchs. Tout le monde craignait le pire face au Sénégal, qui bénéficiait du retour de suspension de son attaquant vedette Sadio Mané. Le joueur de Liverpool, détenteur de la Ligue des champions, a été bien muselé.
Sur le plan offensif, la sélection a démarré la compétition sur de bonnes bases avec trois buts marqués : deux en première période face au Kenya, et le troisième en début de la seconde mi-temps face aux Sénégalais. Les Verts auront une belle occasion de soigner leurs chiffres et surtout enchaîner une troisième victoire de suite, lundi prochain face à la Tanzanie au stade Al-Salam (20h00 algériennes).
Les " Taifa Stars ", qui signent leur retour à la CAN après 39 ans d'absence n'ont pas réussi à faire le poids dans ce groupe, se montrant notamment très fébriles sur le plan défensif avec cinq buts encaissés en deux matchs, de quoi donnez des idées à Bounedjah, Belaili, et autres Mahrez.
Le Sénégal, dos au mur, n'aura pas d'autre alternative que de s'imposer face au Kenya, auteur face aux " Taifa Stars " du premier succès de son histoire dans la CAN.

Brahimi blessé à la cheville
Le milieu offensif international algérien, Yacine Brahimi, victime d'une " petite entorse " à la cheville, a été ménagé de la séance d'entrainement effectuée ce vendredi, au lendemain de la victoire face au Sénégal (1-0), comptant pour la 2e journée (Gr.C) de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin au 19 juillet), a appris l'APS auprès de la délégation algérienne.
Le joueur du FC Porto (Div.1 portugaise) est resté au niveau du lieu de résidence des Verts au Caire pour soigner sa blessure, précise la même source.
Rappelons que le joueur n'a pas pris part à la rencontre face aux Sénégalais, se contenant de suivre le match sur le banc des remplaçants. Lors de la première rencontre face au Kenya (2-0), il a fait son apparition en cours de jeu à la place de Youcef Belaili (74e).
Comme ce fut le cas après le premier rendez-vous face aux Kényans, le sélectionneur national Djamel Belmadi a ménagé les joueurs titularisés la veille face au Sénégal, à l'exception du gardien de but Rais M'bolhi. Les " titulaires " ont été soumis, quant à eux, un peu plus tôt dans la journée à une séance de récupération et de remise en forme (décrassage).
Assurée de terminer leader du groupe C, à l'issue de la défaite de la Tanzanie face au Kenya (3-2), l'Algérie aura une belle occasion de faire le plein au premier tour de la compétition, ce qui n'était plus arrivé depuis l'édition 1990 disputée à domicile. Dans l'autre match de la dernière journée du groupe C, le Sénégal et le Kenya, s'affrontent dans une " finale " pour décrocher la deuxième place qualificative aux 1/8es de finale, et éviter les calculs des quatre meilleurs troisièmes


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.