L'Armée sahraouie poursuit ses attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Alimentation saine et exercice, la combinaison parfaite    Euro 2020 : Le programme du jour    Les éclaircissements du ministère du Commerce: Blé français refoulé, importation des véhicules de moins de 3 ans    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Tiaret: 55 tonnes d'aide humanitaire pour Ghaza    Titres miniers: 260 offres techniques pour 38 sites    L'AUTRE DON DU CIEL    Football - Ligue 1: Durs défis pour le CRB et le MCA    IRB Sougueur: Un club victime d'indifférence    USM Annaba: Un ratage qui s'explique    Coupures d'Internet durant le Bac: Une épreuve dans l'épreuve    Ministère de l'Intérieur: Un guichet pour le dépôt à distance de 50 dossiers administratifs    De nombreux postulants tardent à compléter leurs dossiers: L'étude des demandes de logements entravée    Quand on manque d'un projet de société    Le comptage des voix est en cours    Une banque algérienne pour l'export    L'Algérie carburera au sans plomb    Baisse de 19 % en 2020    Le Brent dépasse dépasse les 75 dollars    Quel bilan pour le gouvernement ?    Sept nouveaux qualifiés pour les 8es sans jouer    Brèves Omnisports    Un sans-faute pour les Algériens    Les indépendants soutiennent Tebboune    La «Bombe» H2O    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Responsables où êtes-vous?    La plaidoirie de Dalila Boudjemaâ    Lueur d'espoir    "Une 3e vague n'est pas à écarter" selon le professeur Akhamouk    Le triste sort d'une jeune femme Algérienne    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    La justice se penche sur la fraude électorale    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Une grande Histoire à apaiser    L'enjeu des locales et la survie des partis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après Algérie - Sénégal (1-0) : Les Verts montent en puissance et confirment leurs ambitions
Publié dans Le Maghreb le 30 - 06 - 2019

En s'offrant le Sénégal (1-0), l'un des favoris de la CAN-2019 en Egypte (21 juin au 19 juillet), l'équipe algérienne de football a signé son deuxième succès de rang, égalant la performance réalisée en 1990, et confirmant surtout ses ambitions d'aller jusqu'au bout de cette 32e édition du rendez-vous continental.

Ayant réussi leur entrée en lice dans cette CAN, en dominant avec autorité le Kenya (2-0), les Verts se présentaient jeudi au stade du 30 juin du Caire face à un adversaire d'un autre calibre : le Sénégal, première nation sur le plan africain au dernier classement de la Fifa (22e) et considéré par les observateurs comme l'un des prétendants en puissance pour succéder au Cameroun, tenant du trophée.
Ce match se présentait comme le test révélateur parfait pour la bande à Djamel Belmadi. Au bout de 90 minutes de bataille, d'ébauche d'énergie et de résistance, les Verts ont admirablement réussi l'"examen " sénégalais, en attendant de terminer le parcours de ce premier tour sans faute, lundi prochain face à la Tanzanie, pratiquement éliminée.
Avec le même onze aligné face au Kenya, l'équipe nationale a démontré sa capacité à faire face aux " grands " de ce continent, en réalisant le match parfait sur tous les plans, comme l'a si bien relevé le coach national à l'issue de la partie. " Pour espérer gagner, il fallait être bien préparé sur tous les niveaux.
Physiquement, nous avons bien récupéré entre les deux matchs. Tactiquement, les joueurs ont bien fait le boulot en laissant le moins d'espaces possibles. C'est tout à leur honneur, ils ont appliqué les consignes avec beaucoup d'envie et de détermination ", s'est réjoui Belmadi.
En enchaînant deux victoires de suite en phase finale, l'Algérien vient d'égaler la performance réalisée lors de l'édition 1990 disputée à domicile. Dirigée à l'époque par le regretté Abdelhamid Kermali, les Verts avaient débuté le tournoi en écrasant le Nigeria (5-1) avant de dominer la Côte d'Ivoire (3-0) puis l'Egypte (2-0).

Eviter de verser dans l'euphorie
En battant le Sénégal, l'Algérie a certes montré le bout de son nez dans cette compétition, mais rien n'a été fait encore, d'autant qu'une qualification pour les 1/8es de finale dans ce premier tournoi à 24 nations était déjà dans les cordes des coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez.
Assurée de terminer en tête de cette poule, après la victoire du Kenya face à la Tanzanie (3-2), l'Algérie doit désormais penser à ses prochains rendez-vous, d'où la nécessité de rester mobilisée et surtout éviter l'euphorie.
En joueur averti, Sofiane Feghouli, considéré comme l'un des tauliers de la sélection, a relevé l'importance de rester " lucides ", dans l'objectif de poursuivre le chemin dans ce tournoi.
" Nous avons joué avec les valeurs de l'Algérie, on a mouillé le maillot. C'est une belle victoire, mais il faut rester lucides ".
Sur le plan des statistiques, l'équipe nationale a fait preuve d'une grande solidité sur le plan défensif, parvenant à préserver la cage vierge du gardien de but Rais M'bolhi lors de ces deux premiers matchs. Tout le monde craignait le pire face au Sénégal, qui bénéficiait du retour de suspension de son attaquant vedette Sadio Mané. Le joueur de Liverpool, détenteur de la Ligue des champions, a été bien muselé.
Sur le plan offensif, la sélection a démarré la compétition sur de bonnes bases avec trois buts marqués : deux en première période face au Kenya, et le troisième en début de la seconde mi-temps face aux Sénégalais. Les Verts auront une belle occasion de soigner leurs chiffres et surtout enchaîner une troisième victoire de suite, lundi prochain face à la Tanzanie au stade Al-Salam (20h00 algériennes).
Les " Taifa Stars ", qui signent leur retour à la CAN après 39 ans d'absence n'ont pas réussi à faire le poids dans ce groupe, se montrant notamment très fébriles sur le plan défensif avec cinq buts encaissés en deux matchs, de quoi donnez des idées à Bounedjah, Belaili, et autres Mahrez.
Le Sénégal, dos au mur, n'aura pas d'autre alternative que de s'imposer face au Kenya, auteur face aux " Taifa Stars " du premier succès de son histoire dans la CAN.

Brahimi blessé à la cheville
Le milieu offensif international algérien, Yacine Brahimi, victime d'une " petite entorse " à la cheville, a été ménagé de la séance d'entrainement effectuée ce vendredi, au lendemain de la victoire face au Sénégal (1-0), comptant pour la 2e journée (Gr.C) de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin au 19 juillet), a appris l'APS auprès de la délégation algérienne.
Le joueur du FC Porto (Div.1 portugaise) est resté au niveau du lieu de résidence des Verts au Caire pour soigner sa blessure, précise la même source.
Rappelons que le joueur n'a pas pris part à la rencontre face aux Sénégalais, se contenant de suivre le match sur le banc des remplaçants. Lors de la première rencontre face au Kenya (2-0), il a fait son apparition en cours de jeu à la place de Youcef Belaili (74e).
Comme ce fut le cas après le premier rendez-vous face aux Kényans, le sélectionneur national Djamel Belmadi a ménagé les joueurs titularisés la veille face au Sénégal, à l'exception du gardien de but Rais M'bolhi. Les " titulaires " ont été soumis, quant à eux, un peu plus tôt dans la journée à une séance de récupération et de remise en forme (décrassage).
Assurée de terminer leader du groupe C, à l'issue de la défaite de la Tanzanie face au Kenya (3-2), l'Algérie aura une belle occasion de faire le plein au premier tour de la compétition, ce qui n'était plus arrivé depuis l'édition 1990 disputée à domicile. Dans l'autre match de la dernière journée du groupe C, le Sénégal et le Kenya, s'affrontent dans une " finale " pour décrocher la deuxième place qualificative aux 1/8es de finale, et éviter les calculs des quatre meilleurs troisièmes


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.