Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    OUARGLA :Une fille de 9 ans succombe au Covid-19    Le premier président de la Cour suprême et la présidente du Conseil d'Etat font don d'un mois de leurs salaires    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    JM Oran-2022: "ambitions revues à la hausse"    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    La détresse des ouvriers accentuée    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue
Publié dans Le Maghreb le 21 - 08 - 2019

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a renouvelé, lundi, son appel à toutes les bonnes volontés parmi les forces politiques, les acteurs de la société civile et les personnalités nationales à contribuer à la réunion des conditions appropriées et à faire avancer le processus de dialogue pour atteindre "rapidement" ses objectifs.
"Je renouvelle mon appel à toutes les bonnes volontés parmi les forces politiques, les acteurs de la société civile et les personnalités nationales à contribuer à la réunion des conditions appropriées et à faire avancer le processus de dialogue pour atteindre rapidement ses objectifs", a indiqué M. Bensalah dans son message à l'occasion de la commémoration de la journée nationale du Moudjahid (20 août), affirmant que "ce dialogue est national, sérieux, élargi et sans exclusion en tant que voie garantissant au peuple algérien le droit de choisir le président de la République, le plus rapidement possible, une fois instaurée la confiance en les mécanismes assurant la régularité et la transparence de l'élection présidentielle".
Dans le même contexte, le chef de l'Etat a souligné que "la voie du dialogue est la seule et unique à permettre de surmonter la situation actuelle et partage la conviction de l'impératif de cette démarche, favorablement accueillie par l'opinion publique et enregistrant une adhésion et un soutien croissants de la part des acteurs de la scène nationale".
Le chef de l'Etat a salué la noble démarche engagée par l'Instance de dialogue et de médiation "avec lucidité, efficacité et ouverture dans la facilitation du dialogue, qui se trouve être incontournable pour la réalisation du plus large consensus national possible permettant au peuple algérien d'exercer sa souveraineté à travers une élection présidentielle crédible et incontestable".
Il a souligné que "cette élection est aux yeux de la majorité du peuple et des forces politiques, non seulement une nécessité impérieuse mais également une solution urgente à même de garantir à notre pays un nouveau départ avec des institutions constitutionnelles pleinement légitimes pour faire face aux défis socioéconomiques urgents et consolider la confiance de nos citoyens en un avenir meilleur".
M. Bensalah a estimé que "l'Algérie forte et inexpugnable pour laquelle se sont sacrifiés les chouhada et tant vénérée par ses enfants exige, plus que jamais en cette conjoncture particulière, une hiérarchisation des priorités afin d'éviter des conséquences incertaines, quand bien même leurs prémices sont perceptibles".

Hommage au haut Commandement de l'ANP
Le chef de l'Etat a rendu hommage, par la même, à l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée nationale de libération (ALN), soulignant qu'elle était "un rempart imprenable de l'Algérie et garant de la protection du territoire national, du peuple algérien et de ses institutions, et particulièrement le Haut commandement de l'ANP pour son engagement dévoué en faveur de notre peuple en cette période décisive de son histoire ainsi que pour son attachement sincère à la préservation du caractère constitutionnel de l'Etat et sa pérennité".
De même, il a salué l'ensemble des corps de sécurité "pour leurs efforts et sacrifices en suivant fidèlement les pas de nos aïeux chouhada et moudjahidine pour veiller à la sécurité et à la stabilité de notre chère patrie".
Evoquant la commémoration de la journée du Moudjahid, le chef de l'Etat a appelé à "la conjugaison des efforts et à l'unification des actions pour verser dans cette voie sacrée, dont les 20 août 1955 et 20 août 1956 sont deux étapes phares.
Une voie que les générations doivent parachever pour bâtir l'Etat algérien fort et moderne", exprimant, dans ce sens, "sa profonde conviction que les développements positifs et encourageants que connaît la scène nationale sont la preuve de la capacité de notre grand peuple, qui a réalisé des miracles, à s'inspirer de son génie collectif pour surmonter la conjoncture actuelle et construire un avenir meilleur et prometteur pour nos citoyens et générations futures". M. Bensalah a ajouté que l'Algérie "célèbre la Journée du Moudjahid en hommage à une date charnière dans l'historique de la glorieuse Révolution de libération, en l'occurrence le double anniversaire de l'héroïque offensive du Nord- Constantinois menée par l'Armée de libération contre l'occupation française le 20 août 1955, sous la conduite du Chahid Zighoud Youcef et ses compagnons d'armes soutenus en synergie par le peuple, et de la tenue du Congrès de la Soummam le même jour de l'année suivante (1956)".
Il a souligné que le premier évènement "est venu confirmer la détermination du peuple algérien à mener une lutte sacrée pour marquer la rupture avec le colonialisme abominable et consacrer le message de Novembre 1954.
Par la suite, s'est imposé l'impératif du Congrès historique (Congrès de la Soummam), qui a jeté les bases organisationnelles et structurelles de notre glorieuse Révolution", estimant que cet évènement historique "est un tournant décisif ayant renforcé la Révolution par un Commandement central unifié et suscité l'écho tant souhaité pour faire entendre la voix de la Révolution algérienne à l'étranger et recueillir une sympathie grandissante à l'échelle internationale, aussi bien officielle que populaire".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.