Les souscripteurs s'approprient les lieux    Après le choc, la colère !    "J'ai toujours été un fan de la JSK"    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Séisme à Mila: urger la réparation des pannes des réseaux AEP    Dispositif sur l'ouverture graduelle des plages et des lieux de détente à partir de samedi    Mila: le barrage de Béni Haroun est équipé d'installations parasismiques    Arrêt de la saison 2019-2020: la JSK conteste la décision de la FAF    EL TARF : Saisie de 3 pistolets automatiques et près de 680 cartouches    RND: le dernier congrès, une "étape décisive" dans le parcours du parti    Séisme à Mila: la Libye entièrement solidaire avec l'Algérie    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    Accidents de la route: 6 morts et 371 blessés en 48 heures    CORONAVIRUS : Djerad annonce l'ouverture des mosquées le 15 août    ALGERIE - FRANCE : Une écriture commune de l'histoire "n'est pas possible"    583 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    Zakaria Draoui fait son come-back    27 migrants morts    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Les 4 samedis    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Les mains de l'intérieur !    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Fermeture de près de 5 400 commerces à Alger    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    5 août 1934 : du lieu-dit des pogroms au fantasme de la «tolérance»    Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications    Moula Moula et d'autres contes, premier recueil du conteur Seddik Mahi    Amar Chouaki, nouveau directeur général    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Des pays émergents risquent l'insolvabilité    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    L'artiste peintre Hadjam Boucif n'est plus    "Tu n'as pas seulement été mon avocate, mais une grande sœur"    Lire en Algérie, dites-vous !    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    El Tarf: Deux morts par noyade    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis
Publié dans Le Maghreb le 25 - 08 - 2019


Par Saïd B.
Présent dans notre pays depuis 2007, le poids lourd de l'industrie sidérurgique, la société de droit algérien basée à Béthioua (est d'Oran) "Tosyali", passe à la phase de l'exportation.
En effet, Tosyali a construit le plus grand et le plus intégré complexe sidérurgique de la Méditerranée et d'Afrique. Situé à Bethioua dans la région d'Oran, occupant une superficie de 2 millions de mètres carrés, Tosyali produit 2,800 millions de tonnes d'acier, 2,5 millions de tonnes en rond à béton, 550 000 de fil machine et des tubes spirales.
Entrée en exploitation en 2013, le complexe sidérurgique de Tosyali, dont l'investisseur est un opérateur turc, est composé de trois phases, dont la production totale est estimée à 2,6 millions de tonnes en 2018 pour passer à 3 millions tonnes en 2019, selon ses prévisions. Il emploie quelque 3.800 travailleurs et couvre une importante partie de la demande nationale en matière de rond à béton et de fil de machine. Selon Alp Topcuoglu, l'un des membres de son conseil d'administration et actionnaire, Tosyali Algérie, qui comprend 9 méga-usines et autres unités, a coûté la bagatelle de 1,9 milliard de dollars.
Le capital social libéré de la société est de l'ordre de 500 millions de dollars, le plus important de toutes les sociétés privées installées dans notre pays. Notre chiffre d'affaires s'élève à 1,6 milliard de dollars, confie-t-il avant d'indiquer que Tosyali a créé 4000 emplois directs et 12 000 indirects. "Il y a une importante dynamique économique qui s'est créée autour du complexe, surtout lorsqu'on nous avons lancé la production du fil machine, une matière première pour produire, entre autres, les vis, et les clous", a précisé M. Topcuolglu.
Et pas plus tard qu'hier, la cellule de communication de l'entreprise a annoncé qu'elle vient d'achever une opération d'exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis d'Amérique.

Les 4 opérations d'exportation de l'entreprise
Il s'agit de la 4e opération d'exportation de rond à béton de ce complexe sidérurgique à destination des Etats-Unis d'Amérique. Elle a été entamée le 6 août en cours pour être achevée vendredi, a-t-on indiqué de même source.
Dirigée à partir du port de Mostaganem, cette opération a consisté en l'exportation de 22.000 tonnes, la première production de rond à béton d'une longueur de 18 mètres, pour un montant de plus de 11 millions de dollars. Elle est répartie entre 13.000 tonnes à destination du port de Houston et 9.000 tonnes vers le port d'Everglades.
Auparavant, Tosyali avait entamé son activité d'exportation par la première cargaison de 10.000 tonnes de rond à béton vers le port de Houston en novembre 2018.
La 2éme était en Avril 2019 avec une cargaison de 15.000 tonnes du même type de produit vers la même destination depuis le port de Mostaganem.
La troisième a été opérée en juin dernier avec 15.000 tonnes de rond à béton à destination du port d'Everglades aux Etats-Unis et Sun Juan à Porto Rico.
La société turque compte exporter même en Belgique et en Egypte. Elle compte visiblement faire de l'Algérie une base stratégique, vu d'abord sa situation géographique et puis ses accords avec l'Union européenne et sa position de membre de la Zone arabe de libre-échange qui exonèrent des taxes douanières.
Enfin, d'autres pays, figurent dans les perspectives de la dynamique d'exportation de cette société, dont le Canada, a-t-on conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.