Le chef de l'Etat injecte du "sang neuf"    Renforcer un partenariat économique en plein essor    Un système de traçabilité en cours de préparation    La présidente par intérim candidate à la présidentielle    La JSK ET L'USMA éliminés    5 morts et 31 blessés    Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Le Président Tebboune procède à un mouvement partiel dans le corps des walis et walis délégués    Le WA Tlemcen rejoint l'O. Médéa en tête du classement    Dijon confirme ses discussions pour Benzia    «L'Algérie et le Burkina Faso partiront favoris»    Le président Tebboune reçoit le nouveau recteur de la Grande mosquée de Paris    5 morts et 31 blessés dans un accident de la circulation à Aïn El Hadjel    Lien entre le melhoun et l'écriture de l'histoire    Erdogan : l'Algérie, un élément de stabilité et de paix dans la région    Le ministre émirati des Affaires étrangères en visite lundi à Alger    Un nouveau site électronique pour la DG des Douanes algériennes    Coronavirus: le ministère de la Santé appelle à l'impératif respect des mesures préventives    Handball / CAN-2020: l'Algérie bat l'Angola (32-27) et prend la 3e place    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Le dossier de Karim Tabbou transféré en correctionnel    Natation/Championnat d'Algérie hivernal: le DEN satisfait des résultats    ASPHYXIEE AU MONOXYDE DE CARBONE : Une femme décède à Beni Messous    Une bactérie dans le camembert Tassili    Une réplique d'une magnitude de 3,3 enregistrée à Jijel (CRAAG)    Les entretiens Tebboune-Erdogan élargis aux membres des deux délégations    Pour une conférence nationale indépendante    Première apparition publique de Lyes Fakhfakh    L'USMA manquait d'armurerie !    Les forces gouvernementales se rapprochent d'un objectif-clé    Le bilan du raid contre une base américaine en Irak s'alourdit    Déception des uns, réticences des autres…    Les actes qui "tuent" les promesses    Nabil Alloune et Ilyas Lahouazi devant le procureur aujourd'hui    Les meilleures plantes pour purifier et désenflammer le côlon    Les hirako-sceptiques et le moral du peuple    Le livre, des établissements vers les places publiques    La Fémis accueillera un cinéaste algérien pour son université d'été    Des ahmadis convoqués par la justice    Le dégoût de l'Europe    Assemblée Générale Extraordinaire du COA : Les cinq membres «exclus» remplacés    Le plan de surveillance tarde à être mis en place en Algérie    26e opération de relogement : La première étape a concerné plus de 200 familles    Les procès de l'année 2019 sans aucun effet    Il fera escale les 18 et 19 février prochain: Le salon itinérant de l'étudiant s'internationalise    Suscitant une polémique franco-française: Macron compare la guerre d'Algérie à la shoah    Interland de Google apprend aux enfants à repérer les fake news    Microsoft propose un mash-up Minecraft Toy Story    Comme l'ombre d'un doute…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourse : Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,64%
Publié dans Le Maghreb le 05 - 12 - 2019

La Bourse de Tokyo a terminé dans le rouge mardi après l'ouverture par Donald Trump d'un nouveau front dans les conflits commerciaux entre les Etats-Unis et de grands partenaires. L'indice Nikkei a perdu 0,64% à 23.379,81 points et le Topix, plus large, a cédé 0,48% à 1.706,34 points.

Donald Trump a jeté un froid sur les marchés mondiaux en annonçant lundi son intention de taxer l'acier et l'aluminium importés du Brésil et d'Argentine, deux pays qu'il accuse d'orchestrer une "dévaluation massive" de leur monnaie.
Compte tenu de cette décision inattendue du président américain, il faut craindre que les différends commerciaux entre la Chine et les États-Unis soient difficiles à résoudre compte tenu de l'accent mis par Trump sur les intérêts américains, a déclaré Tian Weidong, analyste chez Kaiyuan Securities.
Parmi les grandes capitalisations, le groupe Softbank a perdu 1,42% tandis que Hitachi a cédé 1,69%.

Wall Street poursuit son repli, un accord USA-Chine s'éloigne
La Bourse de New York a poursuivi mardi son mouvement de repli après des déclarations de Donald Trump ayant douché les espoirs d'un accord commercial imminent entre les Etats-Unis et la Chine. L'indice Dow Jones a cédé 280,23 points (-1,01%) à 27.502,81. Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a perdu 20,67 points, soit 0,66%, à 3.093,2.
Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a reculé de son côté de 47,34 points (-0,55%) à 8.520,64 points. Les trois indices ont néanmoins terminé nettement au-dessus de leurs plus bas du jour.
A Londres, où il participe à un sommet de l'Otan, le président américain a déclaré mardi qu'il ne s'était fixé aucune date limite pour conclure un accord commercial avec Pékin et qu'il pourrait être préférable d'attendre que l'élection présidentielle de novembre 2020 aux Etats-Unis soit passée.
La veille déjà, son secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, avait déclaré que les Etats-Unis imposeraient de nouveaux droits de douane aux produits chinois en l'absence de progrès substantiels dans les discussions entre les deux pays d'ici le 15 décembre.
Toutes ces déclarations, conjuguées aux tensions entre les Etats-Unis et la France, ont pour conséquence que Wall Street a effacé lors de ses deux premières séances de décembre une bonne partie des gains enregistrés en novembre, qui l'avaient portée à des records.
"Nous avons déjà vu ça plusieurs fois, quand il y a une déception sur le commerce et qu'il y a un mouvement de ventes sur le marché d'actions", a commenté Bucky Hellwig, vice-président senior de BB&T Wealth Management.
Parmi les valeurs sensibles aux tensions commerciales, des poids lourds de la cote comme Apple (-1,78%), Boeing (-0,87%) et l'industriel Caterpillar (-2,03%) ont particulièrement pesé sur la tendance.
La nette baisse des rendements des emprunts du Trésor américain, liée au repli vers des actifs moins risqués provoqué par les déclarations de Donald Trump, a fait souffrir les grandes banques de Wall Street, de Goldman Sachs (-2,48%) à JPMorgan (-1,3%).
Dans l'actualité des fusions-acquisitions, le laboratoire pharmaceutique Audentes Therapeutics a plus que doublé de valeur avec une envolée de 106% après l'annonce par le japonais Astellas d'un projet de rachat de près de trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.