TIARET : 22 écoles primaires bénéficient de l'énergie solaire    ADRAR : Un adolescent se suicide à Ksar Séguia    NAAMA : Un mort asphyxié par le monoxyde de carbone à Mécheria    IRREGULARITES DANS DES LISTES DE BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS : Le wali d'Oran annule une opération de relogement    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    Real Madrid : Les confidences de Varane sur son avenir !    ENIEM/difficultés financières: les discussions avec le CPE "sur la bonne voie"    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Pré-qualifications à l'AfroBasket-2021 : l'Algérie qualifiée pour la 2e phase malgré sa défaite devant le Cap-Vert    Protection civile d'Alger: le nombre des interventions en "léger" recul en 2019    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Lille: Ghoulam dans le viseur    Le président Tebboune multiplie les consultations    «Vous défendez la souveraineté de la Nation et assurez la stabilité du peuple»    «Les deux clubs sont dans les mêmes conditions»    Ils contestent le régime fiscal imposé par la LF 2020    Réviser le découpage des zones industrielles et les lois régissant l'investissement    Spike Lee président du jury 2020    Le président du Conseil italien achève sa visite de travail en Algérie    Ligue 1-MC Alger: Almas, 10e président en 7 ans    Le pétrole algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Accidents de la route : 4 morts et un blessé en 24 heures    Les tribunaux paralysés hier    Le président de RAJ maintenu en prison    égypte : quatre employés d'une agence de presse turque arrêtés    La Protection civile fait son bilan 2019    Adam Schiff nommé procureur en chef    Le ministre camerounais des Sports favorable    Saipem, ses dirigeants et Farid Bedjaoui relaxés en appel    Les priorités de Djerad    ACTUCULT    L'ONM exige l'application de la loi    La famille Abane déposera plainte aujourd'hui    Abderrahmane Taalibi Amara. General manager, DHK groupe consortium Algérie : Nous produirons de l'énergie à base des dechets sans impact sur l'environnement    APOCE: appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le niveau de vie    EHS de Canastel: Sit-in et arrêt de travail d'une demi-journée des médecins résidents    Tebboune : les grands chantiers    Ligue 1 - Mise à jour: USMA - JSK, la troisième place comme enjeu    UNPEF: «L'urgence est de répondre aux préoccupations des enseignants du primaire»    Le Premier ministre confirme la tenue d'élections le 8 février    Belhimer annonce une "réforme globale"    La société civile s'implique    Le Conseil des ministres avancé à samedi    Ghiless Amzal anime un concert à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur
Publié dans Le Maghreb le 08 - 12 - 2019

Jeudi noir, notamment dans les transports : cheminots, enseignants, étudiants, policiers, avocats sont mobilisés le 5 décembre aux côtés des syndicats, des partis d'opposition et de " gilets jaunes " contre la future réforme des retraites, que l'exécutif se dit déterminé à mener à son terme. Au moins 510 000 personnes manifestaient cet après-midi dans une cinquantaine de villes (hors Paris, dont les chiffres de mobilisation ne sont pas encore connus).

Les chiffres font apparaître une importante mobilisation, notamment de la part des cheminots : ils étaient 55,6 % de grévistes en moyenne ce jeudi, 85,7 % des conducteurs et 73,3 % des contrôleurs, selon la SNCF. Plusieurs groupes de cheminots ont annoncé la reconduction de la grève jusqu'à vendredi. Les professeurs sont également présents en nombre dans les cortèges : le ministère de l'Education annonce 51,15 % de grévistes dans le primaire, 42,32 % dans le secondaire. Des chiffres bien en-deçà de ceux des syndicats, qui annoncent de leur côté 70 % de grévistes dans le primaire, et jusqu'à 75 % dans le secondaire. EDF a de son côté annoncé 43,9 % de grévistes.
90 % des TGV et 80 % des TER sont annulés ce jeudi, et la RATP annonçait un trafic " extrêmement perturbé " avec 11 lignes de métro fermées. La grève sera reconduite jusqu'à lundi dans les transports parisiens. Les usagers semblaient avoir anticipé le mouvement, car il n'y avait pas foule dans les gares ce matin.
Plusieurs cortèges se sont élancés dans toute la France à la mi-journée, avant la grande manifestation parisienne qui a démarré vers 14 heures. Anticipant la présence de " quelques centaines " de black blocs et de" "gilets jaunes" radicaux " dans le cortège parisien, " peut-être quelques milliers " dans tout le pays, 6 000 policiers et gendarmes ont notamment été mobilisés dans la capitale.
19h30 - 806 000 manifestants selon l'Intérieur, 1,5 million selon la CGT sociale ".
19h20 - Des heurts à Toulouse, 5 blessés
Des échauffourées ont éclaté à Toulouse à la fin de la manifestation, faisant cinq blessés " légers " dont trois policiers, selon la préfecture, l'Observatoire des pratiques policières signalant pour sa part deux blessés par des tirs de LBD.
La police a procédé à 22 interpellations au cours des heurts, marqués de dégradations, qui ont démarré peu avant 17h alors que le cortège - fort de 33.000 personnes selon la préfecture, de quelque 100.000 selon la CGT - arrivait à son terme aux abords de la préfecture, gardée par un important dispositif policier.
19h10 - Deux journalistes indépendants blessés à Paris
Deux journalistes ont indiqué sur les réseaux sociaux avoir été blessés à Paris par des tirs, en publiant des images.
Le journaliste Taha Bouhafs dit sur Twitter avoir été blessé au genou" par un tir sur la place de la République ". " Notre reporter a été blessé au genou par un tir (dont on ne connaît pas la nature pour le moment) ", a confirmé son employeur, le site Là-bas si j'y suis. " Il a été évacué de la manifestation par les street medics ".
Le journaliste Gaspard Glanz a également été blessé aux jambes par " 5 éclats de grenade désencerclante ", a-t-il indiqué sur Twitter en fin d'après-midi. Son téléphone et un de ses appareils photo ont été endommagés. Le journaliste, à la tête du site Taranis News, était arrivé sur le devant de la scène en avril après son interpellation lors d'une manifestation des " gilets jaunes ", suscitant de vives réactions.
Une vingtaine de journalistes avait pris part plus tôt à une courte action, organisée par le collectif " Reporters en colère ", pour dénoncer les " violences policières " contre les journalistes.
18h45 - Des transports toujours perturbés vendredi
Dix lignes de métro fermées et aucun RER (A et B) aux heures creuses, 90% des TGV annulés comme 30% des vols intérieurs d'Air France: les transports resteront fortement perturbés vendredi, au deuxième jour d'une mobilisation massive contre la réforme des retraites.
17h40. Un cortège parisien éparpillé
Alors que la nuit est tombée sur Paris, le cortège de manifestants est dispersé sur des kilomètres. L'arrière du cortège n'a toujours pas atteint la place de la République et une partie des manifestants, bloqués depuis deux heures, ont renoncé à atteindre l'extrémité du parcours, place de la Nation.
Anaïs, cheminote de 31 ans : "On attend depuis trois heures, on a froid et la nuit tombe mais je tiens vraiment à défiler... Ne surtout pas laisser les images des casseurs conclure cette
17h30. Edouard Philippe " rend hommage " aux syndicats pour le déroulement de la journée
Le Premier ministre Edouard Philippe a salué cet après-midi la bonne organisation des manifestions et rendu " hommage aux organisations syndicales " : " Dans l'ensemble, les grèves et les manifestations se passent conformément à ce qui était prévu, je voudrais dire qu'il y a eu beaucoup de manifestations organisées en France, et que dans un très grand nombre de villes, elles se sont bien passées car elles ont été bien organisées ", a souligné le chef du gouvernement à l'issue d'un déplacement au ministère des Transports, à Paris.
A 17h, annonce la préfecture de police de Paris, 87 personnes avaient été interpellées dans la capitale.
17h20. Les plus gros rassemblements en province
Les autorités (police ou préfecture) ont annoncé le nombre de manifestants dans près de 70 cortèges (hors Paris), laissant apparaître une mobilisation massive même dans les petites villes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.