Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Des Hommes et des Dieux" domine les César
Cinéma
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 01 - 2011

Avec onze nominations aux 36es César, le film de Xavier Beauvois "Des Hommes et des Dieux" recueille par avance les honneurs de la profession qui marque une nouvelle fois sa distance avec le box-office en ignorant "Guillaume Canet" ou "Camping 2".
Avec onze nominations aux 36es César, le film de Xavier Beauvois "Des Hommes et des Dieux" recueille par avance les honneurs de la profession qui marque une nouvelle fois sa distance avec le box-office en ignorant "Guillaume Canet" ou "Camping 2".
Au terme d'une année faste pour le cinéma (plus de 206 millions d'entrées en salles, dont 35% pour les films français), les nominations dévoilées vendredi consacrent pourtant la plupart des beaux succès de l'année, de Potiche à Tournée, de L'Arnacœur à The Ghost Writer, de Roman Polanski. L'Académie des César (3.812 professionnels du 7e Art) accompagne le triomphe inattendu du film de Xavier Beauvois (plus de 3 millions de spectateurs), déjà couronné par le Grand prix à Cannes : Des Hommes et des Dieux, qui conte le destin des moines de Tibhirine, enlevés puis assassinés en 1996 en Algérie, est cité dans dix catégories. Il est ainsi proposé aux César du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original, meilleurs son, photo, montage, meilleurs costumes, décors, meilleur acteur pour Lambert Wilson et deux fois pour le meilleur acteur dans un second rôle avec Michael Lonsdale et Olivier Rabourdin. Cette reconnaissance des professionnels a "ravi" Xavier Beauvois, alors que "Des Hommes et des Dieux", présenté par la France, n'a finalement pas été retenu par Hollywood pour l'Oscar du meilleur film étranger. "Il y avait la critique, le public et maintenant c'est la profession, ça fait super plaisir. Je serais déçu de repartir sans rien mais déjà ça fait super plaisir", a dit le réalisateur. "Je n'ai pas fait un film pour les entrées, j'ai toujours essayé de faire le plus beau film possible en pensant que le spectateur était quelqu'un d'intelligent. Et les gens s'en rendent compte", a-t-il affirmé, relevant la concurrence de ses "potes" pour le César du Meilleur film: L'Arnacœur (Pascal Chaumeil), Gainsbourg, Vie héroïque (Joann Sfar), Mammuth (Gustave Kervern), Le Nom des Gens (Michel Leclerc), The Ghost Writer et Tournée (Mathieu Amalric). Xavier Beauvois aura encore Amalric et Polanski face à lui, comme meilleur réalisateur, ainsi qu'Assayas Carlos et Bertrand Blier Le Bruit des glaçons. Outre Lambert Wilson, Gérard Depardieu Mammuth, Romain Duris L'Arnacœur, Eric Elmosnino Gainsbourg, Vie héroïque et Jacques Gamblin Le Nom des Gens ont été proposés comme meilleur acteur. Chez les femmes, le César de la Meilleure actrice se jouera entre Isabelle Carré Les émotifs anonymes, Catherine Deneuve Potiche, Sara Forestier Le Nom des Gens, Charlotte Gainsbourg L'Arbre et Kristin Scott-Thomas Elle s'appelait Sarah. Principal succès de l'année 2010 avec plus de 5 millions d'entrées, Les Petits mouchoirs repart bredouille à l'exception de l'un de ses acteurs, Gilles Lellouche, nommé pour un César du meilleur second rôle. "On ne peut pas dire que le vote des César est le reflet du box office" reconnaît le président de l'Académie, Alain Terzian. "Tout palmarès est injuste. Le corps électoral ne se cale pas sur le box office. Ce sont d'autres critères, avec la tentation de jouer la deuxième chance". En 2009, les César avaient ignoré Les Ch'tis et ses 20 millions de spectateurs, suscitant l'ire de Danny Boon qui dénonçait le mépris selon lui de la profession pour la comédie populaire. Un César de la comédie avait alors été brièvement envisagé, jamais concrétisé. En revanche, une nouvelle récompense sera décernée cette année au Meilleur film d'animation, "un genre majeur (où) la France concurrence les grands studios américains" a rappelé Alain Terzian. Par ailleurs, un César d'Honneur sera décerné par l'Académie au réalisateur américain Quentin Tarantino, lors de la cérémonie le 25 février.
Au terme d'une année faste pour le cinéma (plus de 206 millions d'entrées en salles, dont 35% pour les films français), les nominations dévoilées vendredi consacrent pourtant la plupart des beaux succès de l'année, de Potiche à Tournée, de L'Arnacœur à The Ghost Writer, de Roman Polanski. L'Académie des César (3.812 professionnels du 7e Art) accompagne le triomphe inattendu du film de Xavier Beauvois (plus de 3 millions de spectateurs), déjà couronné par le Grand prix à Cannes : Des Hommes et des Dieux, qui conte le destin des moines de Tibhirine, enlevés puis assassinés en 1996 en Algérie, est cité dans dix catégories. Il est ainsi proposé aux César du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original, meilleurs son, photo, montage, meilleurs costumes, décors, meilleur acteur pour Lambert Wilson et deux fois pour le meilleur acteur dans un second rôle avec Michael Lonsdale et Olivier Rabourdin. Cette reconnaissance des professionnels a "ravi" Xavier Beauvois, alors que "Des Hommes et des Dieux", présenté par la France, n'a finalement pas été retenu par Hollywood pour l'Oscar du meilleur film étranger. "Il y avait la critique, le public et maintenant c'est la profession, ça fait super plaisir. Je serais déçu de repartir sans rien mais déjà ça fait super plaisir", a dit le réalisateur. "Je n'ai pas fait un film pour les entrées, j'ai toujours essayé de faire le plus beau film possible en pensant que le spectateur était quelqu'un d'intelligent. Et les gens s'en rendent compte", a-t-il affirmé, relevant la concurrence de ses "potes" pour le César du Meilleur film: L'Arnacœur (Pascal Chaumeil), Gainsbourg, Vie héroïque (Joann Sfar), Mammuth (Gustave Kervern), Le Nom des Gens (Michel Leclerc), The Ghost Writer et Tournée (Mathieu Amalric). Xavier Beauvois aura encore Amalric et Polanski face à lui, comme meilleur réalisateur, ainsi qu'Assayas Carlos et Bertrand Blier Le Bruit des glaçons. Outre Lambert Wilson, Gérard Depardieu Mammuth, Romain Duris L'Arnacœur, Eric Elmosnino Gainsbourg, Vie héroïque et Jacques Gamblin Le Nom des Gens ont été proposés comme meilleur acteur. Chez les femmes, le César de la Meilleure actrice se jouera entre Isabelle Carré Les émotifs anonymes, Catherine Deneuve Potiche, Sara Forestier Le Nom des Gens, Charlotte Gainsbourg L'Arbre et Kristin Scott-Thomas Elle s'appelait Sarah. Principal succès de l'année 2010 avec plus de 5 millions d'entrées, Les Petits mouchoirs repart bredouille à l'exception de l'un de ses acteurs, Gilles Lellouche, nommé pour un César du meilleur second rôle. "On ne peut pas dire que le vote des César est le reflet du box office" reconnaît le président de l'Académie, Alain Terzian. "Tout palmarès est injuste. Le corps électoral ne se cale pas sur le box office. Ce sont d'autres critères, avec la tentation de jouer la deuxième chance". En 2009, les César avaient ignoré Les Ch'tis et ses 20 millions de spectateurs, suscitant l'ire de Danny Boon qui dénonçait le mépris selon lui de la profession pour la comédie populaire. Un César de la comédie avait alors été brièvement envisagé, jamais concrétisé. En revanche, une nouvelle récompense sera décernée cette année au Meilleur film d'animation, "un genre majeur (où) la France concurrence les grands studios américains" a rappelé Alain Terzian. Par ailleurs, un César d'Honneur sera décerné par l'Académie au réalisateur américain Quentin Tarantino, lors de la cérémonie le 25 février.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.