Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Drame de Melilla: le Forum diplomatique de solidarité avec le peuple sahraoui condamne la répression sanglante de migrants africains    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    JM Oran-2022 : engouement populaire sans précédent, l'autre succès de la 19e édition    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    JM: le badminton et la lutte décrochent l'or, le karaté do termine avec l'argent    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    Riga débarque    Le club otage des forces occultes    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



15 oeuvres algériennes au rendez-vous
23e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco)
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 01 - 2013

La production cinématographique algérienne sera représentée par 15 oeuvres dont quatre en compétition lors de la 23e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) prévu du 23 février au 2 mars 2013 dans la capitale burkinabé, a-t-on appris auprès des organisateurs.
Pour cette année, le cinéma algérien sera représenté en compétition dans les catégories du documentaire, du long et du court métrage de fiction, la compétition officielle comptant au total 101 films en provenance de 35 pays.
Dans la catégorie du long métrage de fiction, qui compte 19 films en provenance de 14 pays, "Yema" de Djamila Sahraoui et "El Taib" (Le repenti) de Merzak Allouache, plusieurs fois primés en 2012, concourront pour l' "Etalon d'or de Yennenga", la plus haute distinction du festival.
"La baie d'Alger" de Merzak Allouache, "Ibn Khaldoun" de Chergui Kharoubi ainsi que la fiction documentaire de Abderrahmane Benaarous "Destin d'un Berger" seront projeté en hors compétition. Cette catégorie comprend également "Always Brando" du tunisien Ridha Behi avec ", "Les chevaux de dieu" du marocain Nabil Ayouch, et "La pirogue" et "Aujourd'hui", respectivement de Moussa Touré et Alain Gomis, deux réalisateurs sénégalais à succès.
Le cinéaste Hamid Benamra sera le seul représentant du documentaire algérien en compétition officielle avec "Bouts de vies, bouts de rêves" qui représentera le Maghreb au côté du tunisien Hamdi Ben Ahmed avec son film "Préhistoire de la Tunisie". "La langue de Zahra" de Fatima Sissani et "Afric hotel" de Nabil Djedouani et Hassan Ferhani seront aussi projetés en hors compétition.
Dans la catégorie courts métrage de fiction, la compétition officielle comprend 20 films en provenance de 17 pays. "Down to earth" (Les pieds sur terre), unique court métrage algérien sélectionné, de Mohamed El Amine Hattou concourra avec le tunisien Anis Lasoued, réalisateur du "Les souliers de l'Aid" et les marocains Maryam Touzani (réalisatrice de "Quand ils dorment") et Fadil Chouika auteur de "La main gauche".
Plusieurs autres courts métrages algériens devraient aussi être présentés dont "El Djazira" (l'île) de Amine Sidi Boumediene, "Mollement un samedi matin" de Sofia Djama et "Edwige" de Mounia Meddour. Par ailleurs, le Fespaco comporte aussi d'autres catégories en compétition dédiées au film numérique, à la production destinée à la télévision et aux écoles de cinéma où cinq institut africains seront représentées (Burkina Faso, Maroc, Togo, Bénin et Niger).
En 2011, lors de la 22e édition du Fespaco le réalisateur algérien Abdennour Zahzah avait reçu le Poulain d'or pour son court métrage "Garagouz", alors que la comédie musicale, "Essaha" de Dahmane Ouzid avait reçu la prix de la meilleur affiche. "
"Voyage à Alger" de Abdelkrim Bahloul avait aussi raflé le prix du meilleur scénario ainsi que celui de la meilleure interprétation féminine revenu à Samia Meziane.
La production cinématographique algérienne sera représentée par 15 oeuvres dont quatre en compétition lors de la 23e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) prévu du 23 février au 2 mars 2013 dans la capitale burkinabé, a-t-on appris auprès des organisateurs.
Pour cette année, le cinéma algérien sera représenté en compétition dans les catégories du documentaire, du long et du court métrage de fiction, la compétition officielle comptant au total 101 films en provenance de 35 pays.
Dans la catégorie du long métrage de fiction, qui compte 19 films en provenance de 14 pays, "Yema" de Djamila Sahraoui et "El Taib" (Le repenti) de Merzak Allouache, plusieurs fois primés en 2012, concourront pour l' "Etalon d'or de Yennenga", la plus haute distinction du festival.
"La baie d'Alger" de Merzak Allouache, "Ibn Khaldoun" de Chergui Kharoubi ainsi que la fiction documentaire de Abderrahmane Benaarous "Destin d'un Berger" seront projeté en hors compétition. Cette catégorie comprend également "Always Brando" du tunisien Ridha Behi avec ", "Les chevaux de dieu" du marocain Nabil Ayouch, et "La pirogue" et "Aujourd'hui", respectivement de Moussa Touré et Alain Gomis, deux réalisateurs sénégalais à succès.
Le cinéaste Hamid Benamra sera le seul représentant du documentaire algérien en compétition officielle avec "Bouts de vies, bouts de rêves" qui représentera le Maghreb au côté du tunisien Hamdi Ben Ahmed avec son film "Préhistoire de la Tunisie". "La langue de Zahra" de Fatima Sissani et "Afric hotel" de Nabil Djedouani et Hassan Ferhani seront aussi projetés en hors compétition.
Dans la catégorie courts métrage de fiction, la compétition officielle comprend 20 films en provenance de 17 pays. "Down to earth" (Les pieds sur terre), unique court métrage algérien sélectionné, de Mohamed El Amine Hattou concourra avec le tunisien Anis Lasoued, réalisateur du "Les souliers de l'Aid" et les marocains Maryam Touzani (réalisatrice de "Quand ils dorment") et Fadil Chouika auteur de "La main gauche".
Plusieurs autres courts métrages algériens devraient aussi être présentés dont "El Djazira" (l'île) de Amine Sidi Boumediene, "Mollement un samedi matin" de Sofia Djama et "Edwige" de Mounia Meddour. Par ailleurs, le Fespaco comporte aussi d'autres catégories en compétition dédiées au film numérique, à la production destinée à la télévision et aux écoles de cinéma où cinq institut africains seront représentées (Burkina Faso, Maroc, Togo, Bénin et Niger).
En 2011, lors de la 22e édition du Fespaco le réalisateur algérien Abdennour Zahzah avait reçu le Poulain d'or pour son court métrage "Garagouz", alors que la comédie musicale, "Essaha" de Dahmane Ouzid avait reçu la prix de la meilleur affiche. "
"Voyage à Alger" de Abdelkrim Bahloul avait aussi raflé le prix du meilleur scénario ainsi que celui de la meilleure interprétation féminine revenu à Samia Meziane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.