Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les mises en garde de Gaïd Salah
"contre ceux qui brandissent des drapeaux autre que l'embléme national"
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 06 - 2019

Les propos du chef d'étatmajor de l'armée vont fairecouler beaucoup d'encre. Ahmed Gaïd Salah a en effet chargé hier les manifestants ui brandiraient le drapeau berbère, les accusant de vouloir "infiltrer les manifestations".
Les propos du chef d'étatmajor de l'armée vont fairecouler beaucoup d'encre. Ahmed Gaïd Salah a en effet chargé hier les manifestants ui brandiraient le drapeau berbère, les accusant de vouloir "infiltrer les manifestations".
Brandir "d'autres drapeaux lors des manifestations par une minoritétrès peu nombreuse est une questionsensible. Il s'agit d'une volonté d'infiltrerles manifestations", a déclaré le viceministrede la Défense nationale lors d'undiscours à Béchar."L'Algérie n'a qu'un seul drapeau pourlequel sont morts des millions de martyrs.Elle n'a qu'un seul emblème qui représente sa souveraineté, son indépendanceet son intégrité territoriale et populaire",a ajouté Gaïd Salah."Il n'y a pas lieu de jouer avec les sentimentsdu peuple algérien.
Il a ainsi étéprocédé à des instructions et des ordresaux forces de sécurité pour l'applicationferme et précise des lois en vigueur et decontrer tous ceux qui tenteraient à nouveaude toucher aux sentiments desAlgériens dans cette question sensible", aajouté le chef d'état-major.Le général de corps d'armée n'a pas préciséla loi qui interdirait aux Algériens debrandir un autre drapeau que l'emblèmenational.Les déclarations de Gaïd Salah interviennentmoins d'une semaine après le 18e anniversaire de la marche du 14 juin 2001 où des milliers de Kabyles ont marché vers Alger. Le pouvoir avait violemment réprimé la manifestation.De nombreux manifestants brandissent ledrapeau culturel berbère, souvent accolé à l'emblème national. Il s'agit d'un emblème qui représente la culture et la langue amazighes et auquel beaucoup d'Algériens ainsi que des berbères duMaghreb s'identifient.
Il loue la force de l'armée et aborde l'économie
Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense, chef d'état-major, a affirmé quel'armée contrecarrerait toute attaque terroristequi guetterait le pays."L'Armée fera face à toute attaque terroristevisant à porter atteinte à la stabilité du pays", a-t-il assuré. Et d'ajouter,"l'Armée nationale populaire travailleraà sécuriser totalement les frontières".Pour le vice-ministre de la Défense,
"l'Algérie marchera vers la sécurité et laquiétude grâce à ses fidèles enfants" . "Laroue du développement tournera plus viteavec une plus détermination et des objectifsplus hauts", a-t-il souligné.Enfin, Ahmed Ahmed Gaïd a voulu rassurerles Algériens quant aux répercussionsde la crise économique que connait lepays. Selon lui, "il n'y a pas de place à une crise économique ni à aucune autrecrise
Brandir "d'autres drapeaux lors des manifestations par une minoritétrès peu nombreuse est une questionsensible. Il s'agit d'une volonté d'infiltrerles manifestations", a déclaré le viceministrede la Défense nationale lors d'undiscours à Béchar."L'Algérie n'a qu'un seul drapeau pourlequel sont morts des millions de martyrs.Elle n'a qu'un seul emblème qui représente sa souveraineté, son indépendanceet son intégrité territoriale et populaire",a ajouté Gaïd Salah."Il n'y a pas lieu de jouer avec les sentimentsdu peuple algérien.
Il a ainsi étéprocédé à des instructions et des ordresaux forces de sécurité pour l'applicationferme et précise des lois en vigueur et decontrer tous ceux qui tenteraient à nouveaude toucher aux sentiments desAlgériens dans cette question sensible", aajouté le chef d'état-major.Le général de corps d'armée n'a pas préciséla loi qui interdirait aux Algériens debrandir un autre drapeau que l'emblèmenational.Les déclarations de Gaïd Salah interviennentmoins d'une semaine après le 18e anniversaire de la marche du 14 juin 2001 où des milliers de Kabyles ont marché vers Alger. Le pouvoir avait violemment réprimé la manifestation.De nombreux manifestants brandissent ledrapeau culturel berbère, souvent accolé à l'emblème national. Il s'agit d'un emblème qui représente la culture et la langue amazighes et auquel beaucoup d'Algériens ainsi que des berbères duMaghreb s'identifient.
Il loue la force de l'armée et aborde l'économie
Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense, chef d'état-major, a affirmé quel'armée contrecarrerait toute attaque terroristequi guetterait le pays."L'Armée fera face à toute attaque terroristevisant à porter atteinte à la stabilité du pays", a-t-il assuré. Et d'ajouter,"l'Armée nationale populaire travailleraà sécuriser totalement les frontières".Pour le vice-ministre de la Défense,
"l'Algérie marchera vers la sécurité et laquiétude grâce à ses fidèles enfants" . "Laroue du développement tournera plus viteavec une plus détermination et des objectifsplus hauts", a-t-il souligné.Enfin, Ahmed Ahmed Gaïd a voulu rassurerles Algériens quant aux répercussionsde la crise économique que connait lepays. Selon lui, "il n'y a pas de place à une crise économique ni à aucune autrecrise


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.