Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    Produits de consommation: Le ministre s'explique sur la hausse des prix    Véhicules de moins de trois ans: Ce pourquoi l'importation a été gelée    Affaire autoroute est-ouest: Le procès en appel reporté    Football - Ligue 1: Le WAT respire, le cauchemar continue pour le CABBA    La JSM Tiaret en deuil: Mohamed Zaoui n'est plus    El Ançor: Plus de 4 millions DA pour l'assainissement à la plage des Andalouses    L'ENTERREMENT DES VIVANTS    Organisation de la Omra: Près de 500 agences de voyages candidates    Mots et maux de l'histoire    La Roma sanctionné par une défaite sur tapis vert    Real : Un coach argentin en cas de départ de Zidane ?    Real Madrid: Zidane positif à la Covid-19    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    La plateforme internet en stand-by    «Nous ne recevrons pas la quantité nécessaire de vaccin de façon immédiate»    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Vu à Alger    Quand l'offre dépasse la demande    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture
Coronavirus
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 11 - 2020

Un responsable à la Direction générale de la Sûreté nationale, (DGSN), réagit à lapolémique sur les réseaux sociaux, à propos du port du masque de protectioncontre le coronavirus à bord des véhicules de transport. Rachid Ghezli,
Un responsable à la Direction générale de la Sûreté nationale, (DGSN), réagit à lapolémique sur les réseaux sociaux, à propos du port du masque de protectioncontre le coronavirus à bord des véhicules de transport. Rachid Ghezli,
Commissaire principal et sous directeurde la prévention et de la sécurité routière,a rappelé l'obligation de porter lemasque, lors de son passage à la Radio Chaîne I ce mardi 24 novembre 2020.L'obligation du port du masque à bordd'un véhicule a été instaurée par les autoritésdans le décret exécutif N°168 paru le 29 juin 2020, dans le cadre d'un durcissementdes mesures de lutte contre la propagationdu coronavirus.
L'Algérie vivait, durant cette période, c'est-à-dire les mois de juin et juillet, une hausse descas de contaminations, atteignant, durant à la mi-juillet, le précédant pic del'épidémie avec 675 cas par jour. Desamendes de 10.000 Da, ont ainsi été appliquées contre les contrevenants parles services de la Sûreté nationale.Ces derniers ont toutefois cessé del'appliquer durant le mois d'août et septembreavec la baisse des contaminationsavant de se remettre à l'appliquer, avec la« deuxième vague » de l'épidémie. Des internautes partageaient ainsi sur lesgroupes dédiés au traffic routier, à l'image de "Info Trafic Algérie", des images des amendes de 10.000 Da à leur égard. Rachid Ghezli, Commissaire principal et sous directeur de la prévention et de la sécurité routière, s'est contenté de rappelerle décret obligeant les Algériens à porter le masque,
"y compris par un conducteur qui est seul à bord de son véhicule"."Dans son article 10, le décret, paru au Journal officiel N° 38, stipule que "leport du masque de protection est obligatoire dans les véhicules particuliers, pourle conducteur et les passagers à bord" (àpartir de 05:30). "Nous partons du principe que c'est une question de santépublique et dans le cas échéant, lorsque lecitoyen est dans l'espace public, il faut respecter tous ces rapports", a-t-il ajouté
Commissaire principal et sous directeurde la prévention et de la sécurité routière,a rappelé l'obligation de porter lemasque, lors de son passage à la Radio Chaîne I ce mardi 24 novembre 2020.L'obligation du port du masque à bordd'un véhicule a été instaurée par les autoritésdans le décret exécutif N°168 paru le 29 juin 2020, dans le cadre d'un durcissementdes mesures de lutte contre la propagationdu coronavirus.
L'Algérie vivait, durant cette période, c'est-à-dire les mois de juin et juillet, une hausse descas de contaminations, atteignant, durant à la mi-juillet, le précédant pic del'épidémie avec 675 cas par jour. Desamendes de 10.000 Da, ont ainsi été appliquées contre les contrevenants parles services de la Sûreté nationale.Ces derniers ont toutefois cessé del'appliquer durant le mois d'août et septembreavec la baisse des contaminationsavant de se remettre à l'appliquer, avec la« deuxième vague » de l'épidémie. Des internautes partageaient ainsi sur lesgroupes dédiés au traffic routier, à l'image de "Info Trafic Algérie", des images des amendes de 10.000 Da à leur égard. Rachid Ghezli, Commissaire principal et sous directeur de la prévention et de la sécurité routière, s'est contenté de rappelerle décret obligeant les Algériens à porter le masque,
"y compris par un conducteur qui est seul à bord de son véhicule"."Dans son article 10, le décret, paru au Journal officiel N° 38, stipule que "leport du masque de protection est obligatoire dans les véhicules particuliers, pourle conducteur et les passagers à bord" (àpartir de 05:30). "Nous partons du principe que c'est une question de santépublique et dans le cas échéant, lorsque lecitoyen est dans l'espace public, il faut respecter tous ces rapports", a-t-il ajouté


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.