La bataille des listes n'est pas terminée    Réactions mitigées des partis politiques    Rezig face au test de la permanence    Le Cnese en phase de propositions    Des enseignants universitaires véreux    Appel à l'unité des rangs jusqu'à l'indépendance    Israël et l'ONU au banc des condamnés    Pour qui roulent-ils?    Un casting XXL pour la succession de Pirlo    Mané vit sa pire saison    Cavani officiellement prolongé    52% des projets concrétisés    La Sittelle de Kabylie et la Genette ont réapparu en 2020    Beldjoud au Portugal    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    "Nous sommes déterminés à affronter l'armée sioniste"    Un bilan à la hausse    Placer la cause palestinienne en tête des préoccupations de la Communauté internationale    Réunion du gouvernement: l'Etat prendra en charge les frais de transports de 28 produits distribués au Sud    Le peuple sahraoui poursuit sa lutte pour arracher son droit à l'autodétermination    Coronavirus: 195 nouveaux cas, 149 guérisons et 8 décès    Rassemblements de soutien des partis politiques et de la société civile avec les Palestiniens    Classique au sommet à Tizi-Ouzou    3,3 millions de retraités bénéficieront d'une augmentation entre 2 et 7%»    «Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    15 000 livres pour les zones d'ombre    Retour de l'homme du professionnalisme    La mauvaise leçon    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Prémices d'un retour à la case départ    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    Hirak : la nouvelle donne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Charaf-Eddine Amara, seul candidat pour succéder à Zetchi
Faf
Publié dans Le Midi Libre le 11 - 04 - 2021

Plusieurs candidats ont exprimé leur souhait de remplacer Kheïreddine Zetchi à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF). Finalement, un seul candidat a déposé son dossier de candidature. Il s'agit de Charaf-Eddine Amara, président du CR Belouizdad, a annoncé cette instance dans un communiqué.
Plusieurs candidats ont exprimé leur souhait de remplacer Kheïreddine Zetchi à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF). Finalement, un seul candidat a déposé son dossier de candidature. Il s'agit de Charaf-Eddine Amara, président du CR Belouizdad, a annoncé cette instance dans un communiqué.
«En prévision de la prochaine Assemblée générale élective (AGE) de la Fédération algérienne de football (FAF), prévue le 15 avril 2021, Mohamed Saâd, secrétaire général de la Fédération, a accusé réception, dans les délais réglementaires (vendredi 9 avril 2021 à 00 heures) d'une seule liste de candidatures pour le poste de président et de son bureau fédéral. Il s'agit de Charaf-Eddine Amara (président du CR Belouizdad), pour le poste de président de la FAF »,
lit-on ans un communiqué. Pour le bureau fédéral, la FAF cite, notamment, les candidatures de Mohamed Maouche, représentant de la glorieuse équipe du FLN et membre de l'AG de la FAF, Mouldi Aïssaoui, membre de l'AG, ex-président de la FAF et ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, et plusieurs présidents de ligues de football régionales. Pour les postes de membres suppléants du Bureau fédéral, la FAF poursuit que les candidatures des présidents de la Ligue de football à Béchar, Boumerdès, Annaba, Laghouat et Naâma on été retenues. « Il est entendu que les dossiers déposés dans les délais réglementaires seront examinés, à partir de ce samedi 10 avril 2021, par la Commission des candidatures, présidée par Abdelmadjid Yahi, avant d'annoncer officiellement leur validation », conclut la FAF. Le président sortant de l'instance fédérale, Kheïreddine Zetchi, a décidé de ne pas briguer un deuxième mandat, lui qui avait étéélu le 20 mars 2017, en remplacement de Mohamed Raouraoua. Charaf-Eddine Amara veut «unir la famille du football» Sa décision avait été confirmée par le coach Djamel Belmadi à l'issue de la rencontre entre l'Algérie et le Botswana.
Plusieurs noms se sont positionnés pour reprendre la présidence de l'instance fédérale, à l'image de Walid Sadi, Mohamed El-Morro, Benaoumeur Berrahal ou encore Amar Bahloul, membre du Bureau fédéral sortant, tandis que l'ancien international Antar Yahia, interrogé par la presse en marge de l'AGO, est resté évasif sur la question. C'est finalement Charaf-Eddine Amara qui a déposé son dossier de candidature. « Mon objectif est d'unir la famille du football algérien », a-t-il déclaré à la Radio Chaîne 3.Vendredi soir, Djamel Belmadi a mis les points sur les i avec les candidats à la succession de Kheireddine Zetchi, à la tête de la Fédération algériennede Football (FAF). Dans un communiqué de presse diffusé par cette institution sportive, le sélectionneur national a exigé que son nom ne soit « en aucun cas, lié ou utilisé dans le cadre d'un quelconque programme ». A l'issue de la rencontre avec le Botswana, il a exprimé le souhait que lui et le prochain président de la FAF « soient sur la même longueur d'onde ». Reste à savoir comment le coach réagira à cette nouvellen
«En prévision de la prochaine Assemblée générale élective (AGE) de la Fédération algérienne de football (FAF), prévue le 15 avril 2021, Mohamed Saâd, secrétaire général de la Fédération, a accusé réception, dans les délais réglementaires (vendredi 9 avril 2021 à 00 heures) d'une seule liste de candidatures pour le poste de président et de son bureau fédéral. Il s'agit de Charaf-Eddine Amara (président du CR Belouizdad), pour le poste de président de la FAF »,
lit-on ans un communiqué. Pour le bureau fédéral, la FAF cite, notamment, les candidatures de Mohamed Maouche, représentant de la glorieuse équipe du FLN et membre de l'AG de la FAF, Mouldi Aïssaoui, membre de l'AG, ex-président de la FAF et ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, et plusieurs présidents de ligues de football régionales. Pour les postes de membres suppléants du Bureau fédéral, la FAF poursuit que les candidatures des présidents de la Ligue de football à Béchar, Boumerdès, Annaba, Laghouat et Naâma on été retenues. « Il est entendu que les dossiers déposés dans les délais réglementaires seront examinés, à partir de ce samedi 10 avril 2021, par la Commission des candidatures, présidée par Abdelmadjid Yahi, avant d'annoncer officiellement leur validation », conclut la FAF. Le président sortant de l'instance fédérale, Kheïreddine Zetchi, a décidé de ne pas briguer un deuxième mandat, lui qui avait étéélu le 20 mars 2017, en remplacement de Mohamed Raouraoua. Charaf-Eddine Amara veut «unir la famille du football» Sa décision avait été confirmée par le coach Djamel Belmadi à l'issue de la rencontre entre l'Algérie et le Botswana.
Plusieurs noms se sont positionnés pour reprendre la présidence de l'instance fédérale, à l'image de Walid Sadi, Mohamed El-Morro, Benaoumeur Berrahal ou encore Amar Bahloul, membre du Bureau fédéral sortant, tandis que l'ancien international Antar Yahia, interrogé par la presse en marge de l'AGO, est resté évasif sur la question. C'est finalement Charaf-Eddine Amara qui a déposé son dossier de candidature. « Mon objectif est d'unir la famille du football algérien », a-t-il déclaré à la Radio Chaîne 3.Vendredi soir, Djamel Belmadi a mis les points sur les i avec les candidats à la succession de Kheireddine Zetchi, à la tête de la Fédération algériennede Football (FAF). Dans un communiqué de presse diffusé par cette institution sportive, le sélectionneur national a exigé que son nom ne soit « en aucun cas, lié ou utilisé dans le cadre d'un quelconque programme ». A l'issue de la rencontre avec le Botswana, il a exprimé le souhait que lui et le prochain président de la FAF « soient sur la même longueur d'onde ». Reste à savoir comment le coach réagira à cette nouvellen


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.