Enquête au FLN    «Les problèmes sécuritaires n'ont pas empêché l'avancement»    Les ambitions du ministère de l'Agriculture    L'électrique à portée de tous    La mobilité de demain    Baghdad Bounedjah sacré    Tahrat forfait face à la Gambie    Enfin la répartition des tâches !    Le monoxyde de carbone enregistre sa première victime de l'année    Plus de 2 000 enseignants au concours de promotion au grade de professeur principal et formateur    Les localités touchées par la fièvre aphteuse demandent des quotas de vaccins en urgence    La perte, la peur et le mystère des yeux bandés    ACTUCULT    Les écrivains et les écrevisses    Tunisie, Une démocratisation au-dessus de tout soupçon ?    L'Algérie au coeur d'un ouvrage de référence paru à Washington    Hydrocarbures: l'Algérie possède des capacités importantes de production    Zaalane appelle à accorder “la priorité absolue” à l'entretien des routes    Brexit: Que va-t-il se passer après le rejet de l'accord par le parlement britannique?    Le pays est surendetté et en état de faillite : La contestation sociale gagne le Zimbabwe    La CPI lave de tout soupçon l'ex-président ivoirien : Laurent Gbagbo acquitté    Le retour de Boudiaf    Nouvel an amazigh 2969 : La tradition perpétuée en Kabylie    Football - Mercato d'hiver: Une transhumance aux résultats incertains    FAF: Ould Zmirli démissionne pour se consacrer à la politique    Selon des syndicats de l'Education: La grève du 21 janvier inévitable    Grippe saisonnière: Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner    Ballon carré    Importation de blé: Moscou évincera-t-il Paris du marché algérien ?    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    En visite à Alger : Bedoui appelle à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives    Un crime odieux pour 200 euros !    Des responsables limogés    Le nœud syrien sera-t-il dénoué sans les USA?    Algérie -Afrique du Sud : Signature d'une feuille de route pour renforcer la coopération économique et commerciale    Ligue des champions (2e J/ Gr.D) Al-Ahly du Caire : Forfait de cinq joueurs égyptiens face à la JS Saoura    Le président du Parlement libéré après avoir été brièvement détenu    Priorité de tous : le bien-être du peuple    10èmes Journées internationales du Marketing Touristique : La "destination Algérie"… le défi de 2019    6 productions en compétition    Un aboutissement de la revendication identitaire    MASCARA : Découverte de 15 bombes artisanales à Maoussa    TIERS PRESIDENTIEL : Report de l'installation des nouveaux sénateurs    FFS : vers le rejet de la présidentielle    Makri candidat ?    Anniversaire ... en prison    L'énigme Hamrouche    CAN-2019 : Le tirage au sort de la phase finale début avril    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'art de la confusion.
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 14 - 12 - 2018

« L'élection présidentielle aura lieu comme convenu, au mois d'avril prochain. » C'est ce qu'affirme un éditorial d'El Moudjahid publié hier. Ce quotidien nous précise que « Le Chef de l'Etat, dont le mandat s'achève à cette date-là, a été sollicité à poursuivre sa mission, et donc à être candidat par les principales formations politiques, des organisations syndicales et patronales et le mouvement associatif. »
Rappelons que, en plus des partis de l'Alliance présidentielle (FLN, RND, MAP et TAJ), le Président est assuré du soutien d'une autre alliance nouvellement créée, le « Front national des partis politiques » composé par le Parti national algérien (PNA), l'Union pour le rassemblement national (URN), le Parti algérien vert pour le développement (PAVD) et la Tribune de l'Algérie de demain.
Ne nous attardons pas sur ces appellations qui relèvent quelquefois du clownesque, comme ce PAVD !
A cela se rajoutent en effet les représentants du patronat, de certains syndicats dont l'emblématique UGTA et quelques associations ! Yerham babak qui osera, avec tous ces soutiens, affronter le Président s'il décide de se représenter pour un 5eme mandat ? L'éditorialiste achève son billet par cette subliminale conclusion « Maintenant que certains tentent de servir à l'opinion publique leurs spéculations, qu'ils présentent comme des certitudes, à l'exemple du report de l'élection présidentielle, cela fait partie d'une stratégie de la confusion, et ne constitue qu'un médiocre marketing qui traduit un manque flagrant de confiance en soi. »
Sauf que cet éditorialiste, anonyme et donc important, semble oublier que ceux qui ont évoqué l'éventuelle report de l'élection présidentielle font tous partie de ce « clan présidentiel », expression que je préfère à « Alliance présidentielle ».
Et donc que ce billet dont le titre est « Confusion politique ? » participe lui-même à cette confusion et que le point d'interrogation n'a pas lieu d'être. Plus que dix sept semaines nous séparent de ces élections présidentielles. Et à ce jour, aucun débat politique, aucune campagne, aucun programme qui puissent permettre aux citoyens d'avoir une idée sur ce que l'avenir leur réserve.
Nul doute que cette léthargie institutionnelle aura un prix que l'on risque de payer cher.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.