Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Gaïd Salah s'offusque du boycott de la conférence de Bensalah    Le Brent à 74,43 dollars mardi à Londres    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Pétrole iranien: Pékin proteste contre les sanctions américaines    Abdelkader Zoukh remplacé par Abdelkhalek Sayouda    La justice militaire passe à l'acte    De lourdes charges contre les Kouninef    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Washington resserre l'étau autour de Téhéran    Complément différentiel et montant-revalorisation    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Le fiasco Bensalah    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Aide mensuelle de 100 millions de dollars pour la Palestine    Sous le spectre du boycott    Le maintien encore possible    Inédite mobilisation pour secourir les supporters blessés    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Belamri se blesse    5 morts dans l'effondrement d'un immeuble de la Basse-Casbah    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Démantèlement d'une bande de malfaiteurs    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Les étudiants maintiennent la pression    …sortir…sortir…sortir…    Zoukh sprinteur    Loin des yeux, près des cœurs ! (fin)    USMA: Kebir regrette d'avoir fait jouer Ibara    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    L'exception algérienne    Ça chauffe à Aïn Berda    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Recettes douanières : Hausse de plus de 2% en 2018    La rue applaudit les décisions    Le bal des hypocrites    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    La condition féminine en débat    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le NAHD voit désormais grand
Coupe de la CAF : qualifié au tour des groupes
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 01 - 2019

La semaine africaine des clubs algériens a été conclue par un troisième exploit, œuvre du NA Hussein Dey qui a fini par remonter son handicap contre les Libyens du Ahli Benghazi. Prochaine mission des Sang et Or, qui disposent d'un nouveau staff technique dirigé par le revenant Meziane Ighil, la phase de poules de cette épreuve continentale qui fuit l'Algérie depuis 2002 et le troisième sacre consécutif des Canaris de la JSK face aux Camerounais du Tonnerre Yaoundé.
Mal embarqués durant ses seizièmes de finale-bis, les Husseindéens se devaient donc de remonter un but aux rugueux Libyens du Ahli Benghazi. Un adversaire issu de la phase qualificative de la Ligue des champions africaine d'où il s'est fait expurger par les Sud-Africains des Mamelodi Sundowns. Sur le papier, la mission des camarades de Gasmi paraissait comme surmontable, avec un but encaissé durant les temps additionnels une semaine plus tôt à Tunis, face à des Libyens qui, lors des précédentes sorties, n'avaient pas montré une grande solidité hors de leurs bases (défaits au tour préliminaire à Nouadhibou 2-1 par les Mauritaniens du FCN, ensuite à Pretoria 4-0 par Mamelodi Sundowns en seizièmes de finale). Une tendance qui s'est vérifiée dimanche au stade du 5-Juillet face aux jeunes loups du Milaha qui ont dû mettre en valeur leurs qualités premières, en l'occurrence la vitesse d'exécution, arme qui s'avérera fatale aux agressifs défenseurs de Benghazi. Ces derniers ont été à chaque fois débordés par les lutins nahdistes à l'exemple de Chouiter qui ouvrira la marque à la 34e en profitant d'une monumentale erreur de marquage puis, en seconde mi-temps, quand Gasmi redonnait l'avantage aux siens grâce à un penalty obtenu par Khacef vraiment trop rapide pour le latéral gauche libyen (55') et, enfin, par le même Gasmi qui ponctuait un énième rush de son ailier gauche pour signer le but de la qualification douze minutes plus tard. Avant le doublé du buteur-maison des Nahdistes, un léger flottement sanctionné par une mauvaise interception du jeune Imad Azzi, offrira une égalisation inespérée aux Libyens grincheux même après une telle aubaine ! Les ultimes soubresauts désordonnés des visiteurs n'auront pas raison de la pugnacité des Husseindéens, désormais, lancés dans une aventure qui pourrait les mener jusqu'au sacre.
Le Zamalek en phase de poules
Une prétention que les fans du Milaha entretiennent depuis 41 ans et cette finale malheureuse face aux Guinéens de Horoya Conakry perdue d'abord suite à la défaite concédée au stade du 5-Juillet (1-3, but de Meziane Ighil) puis confirmée par un nouveau draw à Conakry (2-1). Cette année-là (1978), le MAHD (l'appellation empruntée suite à la réforme sportive engagée une année plus tôt) avait bien engagé son parcours en coupe des Coupes africaines (épreuve jumelée en 1992 avec l'ex-coupe de la Confédération) en éliminant tour à tour les Libyens de Médina Tripoli (2-1 à Alger puis 1-1 en Libye) puis les Congolais de l'Inter Club de Brazzaville (victoires 3-0 en Algérie et 2-1 au Congo) ensuite devant les Zambiens de Mufulira Wanderers (défaite 2-1 en Zambie et succès étriqué mais suffisant à Alger, 1-0). Cette fois, le NAHD qui n'a, certes, plus les mêmes armes sur le plan humain (le Nasr d'antan comptait une ribambelle d'internationaux à l'image de Madjer, Merzekane, feu Khedis, Guenoun, Ighil etc.) aura à concourir dans une phase de poules assez relevée formée des Egyptiens du Zamalek, les Kenyans de Gor Mahia et les Angolais de Petro Atletico. De périlleux déplacements que les Husseindéens devront négocier aussi bien qu'ils ne l'ont accompli lors des trois précédents durant lesquels les équipiers de Boussouf ont accroché chez eux les Diables Noirs du Congo (1-1) puis les Zambiens de Green Eagles FC (0-0 à Lusaka) avant de s'incliner petitement devant les Libyens du Ahli Benghazi (1-0 à Tunis). Un pari osé mais réalisable pour un ensemble du NAHD rajeuni mais ambitieux. Un team qui, malgré un calendrier chargé, ne s'essouffle point.
M. B.

Déclarations-express
Mohamed Lacet (entraîneur / NAHD) :
«si je quitte le poste, ce sera avec le sentiment du devoir accompli»
«Nous sommes tous heureux après cette qualification décrochée face à une belle équipe libyenne. Les joueurs ont fait preuve de grinta et de détermination pour arracher leur qualification grâce notamment à l'apport de plusieurs jeunes joueurs tels que Tougaï, Azzi, et Lakdja. En passant par la phase de poules, nous avons réalisé notre principal objectif. Maintenant, nous devons viser plus haut et ne pas se contenter de la figuration. Concernant le match des 8es de finale de la Coupe d'Algérie mercredi face au MC Alger, je pense qu'il sera plus compliqué que celui face aux Libyens. Nous devons bien récupérer pour faire face à une très bonne équipe du Mouloudia. Pour ce qui est de mon avenir, si je quitte mon poste, ce sera avec le sentiment du devoir accompli.»
Khaled Al-Saïti (président du Conseil d'administration/Ahly Benghazi) :
«le NAHD était mieux organisé»
«Le NAHD était mieux organisé et a bien joué par rapport au match aller. Les joueurs algériens ont bien géré la rencontre et méritent leur qualification. Le football algérien a souvent été notre référence au Ahly Benghazi, qui avait été dirigé par le passé par des entraîneurs algériens tels que Abdelhamid Zouba, Abderrahmane Mehdaoui, ou encore Saïd Amara avec qui nous sommes toujours en contact, cela prouve que l'école algérienne est réputée sur le plan continental et arabe. Je souhaite beaucoup de succès pour le football algérien. J'espère qu'on puisse de nouveau accueillir nos adversaires en Libye prochainement.»
Chérif Abdeslam (manager général/NAHD) :
«place à la Coupe d'Algérie»
«Dieu merci, c'est une qualification amplement méritée décrochée grâce au rendement héroïque des joueurs qui sont à féliciter. Ils ont réalisé un gros match. Je tiens à rendre hommage à nos supporters qui nous ont soutenus. Maintenant, nous devons bien préparer le match de Coupe d'Algérie mercredi face au MCA qui sera une autre paire de manches.»
Mehdi Ouertani (milieu de terrain/NAHD) :
«nos efforts ont été récompensés»
«Nous avons réussi aujourd'hui à renverser la vapeur. C'est une qualification méritée. Tous les joueurs étaient des «hommes» sur le terrain comme d'habitude grâce au staff technique et au public qui nous a soutenus. Nous avons réalisé un gros match. Le but égalisateur ne nous a pas découragés, en ayant confiance en nous. Dieu merci, nos efforts ont été récompensés. On ne s'est pas fatigués pour rien que ce soit en Zambie ou au Congo


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.