Les universitaires haussent le ton    Tabbou fidèle à ses positions    Ould Abbès et Barkat dans le collimateur de la justice    Présidence : Mouvement partiel dans le corps des walis et des walis délégués    Transition politique : On avance à tatons    Exigence logique et sensée    Les travailleurs de Cevital ont marché à Béjaïa    Huawei lance le 2ème smartphone assemblé en Algérie    L'Algérie va connaître ses ambassadeurs au VivaTechnology    Avec Eataly : Les Galeries Lafayette visent une nouvelle attractivité    Révolution monétaire ? : 48 ans après la fin de Bretton Woods, l'or continue son come-back    Bulgarie : "Sans le Turkish Stream, les livraisons de gaz seraient remises en cause"    Soudan: La contestation suspend les discussions avec le Conseil militaire    Libye : Le chef de la diplomatie tunisienne évoque avec un responsable de l'ONU des alternatives de sortie de crise    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Washington prêt à sanctionner ses alliés    Les rebelles disent frapper des cibles "stratégiques" en Arabie    Palestine: Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Belfodil dans l'équipe-type de la 30e journée    L'Algérie, cinquième plus chère sélection    41 athlètes algériens en stage    Amuniké sélectionneur de la Tanzanie : "Je n'ai peur d'aucune équipe"    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Effondrement d'un immeuble à la basse-Casbah : Ouverture d'une enquête après le décès de cinq (05) personnes    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    Rebrab placé sous mandat de dépôt    Une centaine de produits exclus du DAPS    Gaid Salah charge les boycotteurs    Pagaille au FLN    L'onda avoue son impuissance    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Msila.. Psychotropes saisis    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    Salamé insiste sur le «processus politique de facilitation de l'ONU»    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    Un documentaire en cours de réalisation    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    …sortir…sortir…sortir…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un 8 Mars pas comme les autres
LES ALGERIENS MANIFESTERONT POUR LE 3e VENDREDI CONSECUTIF
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 03 - 2019

Un nouveau vendredi de mobilisation attend les Algériens. Cette fois-ci, la date du 8 mars a été retenue symboliquement pour manifester à travers l'ensemble du territoire national contre le cinquième mandat.
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Tout semble indiquer qu'une forte réponse à ce nouvel appel sera apportée par les citoyens déjà mobilisés depuis plusieurs jours autour du même mot d'ordre. Sur Facebook, les internautes ont fait de ce rendez-vous un moment important. «Un million et demi ce vendredi», écrivent notamment les femmes.
Le message est relayé par de très nombreux hommes affirmant qu'ils seront eux aussi présents ce jour-là. Plusieurs personnalités politiques, artistes et faiseurs d'opinion ont également annoncé leur présence. Comme lors des rassemblements passés, ce rendez-vous a été pris après la prière hebdomadaire de façon à permettre à un maximum de personnes de se joindre au mouvement, mais il est d'ores et déjà à prévoir que la manifestation débute bien avant le moment fixé. L'expérience des deux vendredis précédents a, en effet, démontré que de très nombreux citoyens n'attendent pas la sortie des mosquées pour entamer la protestation. Les fidèles sont cependant attendus et accueillis avec des youyous et des applaudissements lorsqu'ils viennent grossir les foules.
Mardi, lors de la manifestation estudiantine qui s'est déroulée au centre-ville, de nombreuses personnes se sont quittées en promettant de revenir avec leurs mères et leurs sœurs ce vendredi. Cette journée pourrait constituer l'un des points culminant de la contestation en cours. Une contestation qui ne s'est pas essoufflée. Depuis le 22 février dernier, date à laquelle des milliers de personnes ont défilé à travers l'ensemble des grandes villes du pays, le mouvement est, au contraire, allé grandissant.
Durant la semaine, la pression est entretenue par les étudiants qui se sont mobilisés de manière inattendue à travers plus d'une quinzaine de wilayas. Des milliers de personnes ont ainsi défilé en scandant des mots d'ordre hostiles à une nouvelle candidature du Président Bouteflika.
Ce mardi, beaucoup d'enseignants se sont joints à ces étudiants paralysant ainsi toute activité au sein des universités. L'un des points forts de cette semaine a été enregistré ce dimanche, jour de dépôt des dossiers des candidats à la présidentielle. Un important dispositif de sécurité mis en place à cet effet a cependant empêché les manifestants de se rendre au Conseil constitutionnel.
A Alger, la circulation routière était quasiment devenue impossible sur les principaux axes routiers menant vers Ben Aknoun mais aussi sur l'autoroute reliant l'aéroport à la capitale. Ici, des éléments de la gendarmerie ont fermé la route pour empêcher de marcher les étudiants de l'Université de Bab Ezzouar.
Une grande solidarité des citoyens a été observée à l'égard des manifestants. Propriétaires de commerces et voisinage ont pris pour habitude de distribuer des bouteilles d'eau et de vinaigre aux manifestants. Ce vendredi, il y aura aussi des roses à distribuer.
A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.