Ibrahimovic bientôt de retour à l'Inter Milan ?    DEPASSEMENTS DANS LA SOUSCRIPTION DES SIGNATURES : Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter    SIDI BEL ABBES : Un mort et 7 blessés dans une collision    Une douzaine d'églises fermées à Tizi Ouzou    Zetchi : «Il y aura un France-Algérie dans un futur proche»    Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'Enseignement professionnels    Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui    "La véritable révolution qui reste encore à faire est économique"    Le RAV4 se métamorphose    La nouvelle Golf 8 se précise    Saïd Boudour sous mandat de dépôt    Bouregâa : "Je refuse ma libération sans celle des autres détenus"    L'affaire MCA-USMA divise le BF    Mellal : "La JSK va se ressaisir"    Près de 150 participants attendus à Béchar    Les Verts à la croisée des chemins !    Gaïd Salah maintient le cap du 12 décembre    La rue gronde toujours    Les syndicats en renfort à Béjaïa    4 aliments à mettre dans votre assiette    Masque de gingembre pour accélérer la pousse des cheveux    L'espagnol Cepsa se retire de Medgaz    11e Fcims: La Suède, la Russie et le Japon sur la scène de l'Opéra d'Alger    La Canadienne Margaret Atwood et l'Anglo-Nigériane Bernardine Evaristo lauréates du Booker Prize    Joker va-t-il battre Batman ?    ...Sortir... Sortir ...Sortir    Dahmoun souligne la nécessité de la politique de prospective dans les secteurs vitaux    Micro-crédit : 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans    Alors que 435 cas de méningite ont été diagnostiqués à l'est : Les services sanitaires rassurent    Quadruple crime à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) : Le présumé meurtrier se suicide    Des logements alimentés en énergie solaire    34ème marche du mardi: Les étudiants toujours au rendez-vous    Belmadi : «Notre but ultime reste la qualification en Coupe du monde 2022»    S'adressant aux tenants du pouvoir: Des personnalités appellent à «satisfaire les revendications du Hirak»    Université Sétif 2 : L'écrivain Mouna Srifak décroche le prix Katara Prize for Arabic Novel    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    ROYAUME-UNI : La Reine Elizabeth II s'exprime sur le Brexit    Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    L'heure de mettre en valeur la solidarité nationale et le partage du patriotisme    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Le ministère de la Santé rassure    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un 8 Mars pas comme les autres
LES ALGERIENS MANIFESTERONT POUR LE 3e VENDREDI CONSECUTIF
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 03 - 2019

Un nouveau vendredi de mobilisation attend les Algériens. Cette fois-ci, la date du 8 mars a été retenue symboliquement pour manifester à travers l'ensemble du territoire national contre le cinquième mandat.
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Tout semble indiquer qu'une forte réponse à ce nouvel appel sera apportée par les citoyens déjà mobilisés depuis plusieurs jours autour du même mot d'ordre. Sur Facebook, les internautes ont fait de ce rendez-vous un moment important. «Un million et demi ce vendredi», écrivent notamment les femmes.
Le message est relayé par de très nombreux hommes affirmant qu'ils seront eux aussi présents ce jour-là. Plusieurs personnalités politiques, artistes et faiseurs d'opinion ont également annoncé leur présence. Comme lors des rassemblements passés, ce rendez-vous a été pris après la prière hebdomadaire de façon à permettre à un maximum de personnes de se joindre au mouvement, mais il est d'ores et déjà à prévoir que la manifestation débute bien avant le moment fixé. L'expérience des deux vendredis précédents a, en effet, démontré que de très nombreux citoyens n'attendent pas la sortie des mosquées pour entamer la protestation. Les fidèles sont cependant attendus et accueillis avec des youyous et des applaudissements lorsqu'ils viennent grossir les foules.
Mardi, lors de la manifestation estudiantine qui s'est déroulée au centre-ville, de nombreuses personnes se sont quittées en promettant de revenir avec leurs mères et leurs sœurs ce vendredi. Cette journée pourrait constituer l'un des points culminant de la contestation en cours. Une contestation qui ne s'est pas essoufflée. Depuis le 22 février dernier, date à laquelle des milliers de personnes ont défilé à travers l'ensemble des grandes villes du pays, le mouvement est, au contraire, allé grandissant.
Durant la semaine, la pression est entretenue par les étudiants qui se sont mobilisés de manière inattendue à travers plus d'une quinzaine de wilayas. Des milliers de personnes ont ainsi défilé en scandant des mots d'ordre hostiles à une nouvelle candidature du Président Bouteflika.
Ce mardi, beaucoup d'enseignants se sont joints à ces étudiants paralysant ainsi toute activité au sein des universités. L'un des points forts de cette semaine a été enregistré ce dimanche, jour de dépôt des dossiers des candidats à la présidentielle. Un important dispositif de sécurité mis en place à cet effet a cependant empêché les manifestants de se rendre au Conseil constitutionnel.
A Alger, la circulation routière était quasiment devenue impossible sur les principaux axes routiers menant vers Ben Aknoun mais aussi sur l'autoroute reliant l'aéroport à la capitale. Ici, des éléments de la gendarmerie ont fermé la route pour empêcher de marcher les étudiants de l'Université de Bab Ezzouar.
Une grande solidarité des citoyens a été observée à l'égard des manifestants. Propriétaires de commerces et voisinage ont pris pour habitude de distribuer des bouteilles d'eau et de vinaigre aux manifestants. Ce vendredi, il y aura aussi des roses à distribuer.
A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.