Pour une commission de transition et une transparence des élections    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Installation des Commissions de candidatures et de recours    Médaille d'or pour l'Algérien Ameur sur 10 000 m marche    L'Algérien Sahnoune qualifié aux JO-2020    De nouveaux projets bientôt lancés    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Crise politique et crise de nerfs    Paëlla    Le fait de se réveiller toujours fatigué, malgré de longues nuits de sommeil, est-il un signe d'insomnie ?    Manchester City-Tottenham acte 3    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Masques spécial peaux grasses et sèches    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    LETTRE D'UN HARAGUE CHERCHANT AILLEURS LA DIGNITE    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    En bref…    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    Préparatifs de la saison estivale: Lancement prochain de la formation des administrateurs des plages    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Quatre dealers arrêtés et saisie de psychotropes et d'armes blanches    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Sonatrach augmente la production de carburants    Les tentatives ciblant la stabilité de l'Algérie ont néchoué et vont encore échouer    Fin de mission pour Mouad Bouchareb    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    Libye.. Les combats continuent    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ADE prépare la saison estivale
AIN DEFLA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 03 - 2019

L'Epic l'Algérienne des eaux de la wilaya de Aïn Defla commercialise l'AEP dans 21 communes sur les 36 que compte la wilaya. Elle fournit de l'eau au profit de 571 580 habitants sur une population de 899 000 âmes, soit un taux de couverture estimé à 64%.
Pour ce faire, en 2018, l'ADE a produit 51 millions de m3 à raison d'une production moyenne journalière de 140 000 m3. Selon le directeur de l'entreprise, M. Menaï Mohammed, qui a accordé un entretien aux représentants locaux de la presse nationale, au niveau du site du barrage Sidi- Ahmed Bentaïba d'Arrib, à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, célébrée chaque année le 22 mars, l'objectif que s'est fixé l'entreprise est de «ne laisser aucun habitant sans eau courante». Le responsable rappelle que l'ADE s'est installée dans un premier temps, au début des années 1980, au niveau régional puis dans les chefs-lieux de wilaya et s'est décentralisée au niveau des communes. Au niveau de la wilaya de Aïn Defla, l'entreprise dispose de 70 forages, 6 stations de traitement, 46 stations de pompage, 145 réservoirs, un réseau de transport de 590 km et un réseau de distribution d'un linéaire estimé à 730 km qui alimente 91 383 abonnés soit en moyenne 1/10e de la population de la wilaya dans 21 communes. L'entreprise emploie 858 agents dont 70 ingénieurs et techniciens. 47% de l'eau produite et distribuée provient des eaux de surface (barrages et retenues collinaires) et 53% sont puisés à partir des 145 forages. Qu'en est-il des plages horaires de distribution de l'eau dans les foyers ? A la question, le directeur a fait savoir que 18% des abonnés ont de l'eau 24h/24, 80% ont de l'eau au quotidien mais à intervalles discontinus, et 2% ont de l'eau 1j/2. Cependant, Menaï Mohammed indique qu'un plan d'urgence est mis en œuvre et vise à améliorer la régularité de la distribution et l'augmentation des plages horaires. Ce plan d'urgence comprend la mise en service de la station de Djelida, la rénovation d'un tronçon de transport d'un linéaire de 3 km à Aïn Defla, la réhabilitation des réseaux de distribution de Sidi Bouabida, Tachta et El Abadia. Par ailleurs, toujours dans le cadre de ce plan d'urgence, il est prévu l'alimentation des communes de Bathia, Belass et El Hassania à partir du barrage Ouled Melouk (Rouina), la retenue collinaire de Sidi Bouziane s'étant avérée insuffisante, et ce, au plus tard à la fin du mois d'avril prochain. Dans le cadre des préparatifs de la saison estivale et la croissance de la demande, le responsable indique que les capacités maximales de l'entreprise et de ses moyens seront mis en œuvre pour répondre à la demande. Pour ce faire, a-t-on indiqué, les travaux d'entretien des réseaux, de nettoyage et de chaulage des réservoirs sont en cours et seront achevés à la mi-avril. De plus, ajoute le chef de l'entreprise, il est prévu la mise à niveau des stocks des produits d'entretien et de traitement des eaux avec un redoublement des contrôles de qualité tout au long du circuit de distribution depuis la source jusqu'au robinet de l'abonné. Simultanément, indique-t-on, on procède à l'entretien du parc roulant et à la réhabilitation des équipements défectueux pour pouvoir répondre à d'éventuels imprévus. Au vu de la naissance de nouveaux pôles urbains, à une dizaine de micro-entreprises de sous-traitance seront confiés des plans de charge pour les branchements au réseau de distribution, et dans ce cadre, 900 nouveaux branchements ont déjà été opérés. Qu'en est-il de la facturation des concessions d'eau aux abonnés, facturation parfois et même souvent controversée ? A ce sujet, le directeur a fait savoir que le mètre cube d'eau distribué coûte à l'entreprise 50 à 60 DA et revendu à 6 DA pour une première tranche jusqu'à 25 m3, 18 DA de 25 m3 et 34 DA le m3 pour une consommation de troisième tranche au-delà de 52 m3. Dans le cadre de la facturation au forfait, il a été indiqué qu'en 2018, 6 000 compteurs ont été posés, et il est prévu 9 000 compteurs en 2019 qui seront posés gratuitement par l'entreprise. Cela permettra, ajoute le responsable, de diminuer le nombre de concessions au forfait de 23% à 15% des abonnés. Cependant , dans ce programme prometteur, le directeur de l'ADE de la wilaya de Aïn Defla fait savoir que le montant des créances impayées par les abonnés est exorbitant et freine ses ambitions, créances qui s'élèvent à plus de 80 milliards de centimes dont 66% chez l'habitant et 34% chez l'Etat.
Karim O.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.