Ce sera le 8 juin au stade Mustapha-Tchaker    Les clubs de la région sud-est menacent de boycotter le championnat    ACTUCULT    Pain boulou    Barquettes au poulet et à la moutarde    Le douteux voisinage du Soudan    Présentation d'une exposition sur le patrimoine culturel islamique    Le patrimoine culturel des wilayas du Centre à l'honneur    Pyongyang répond par une insulte aux critiques de Bolton    Sahara Occidental : Pour les Sahraouis, la France a saboté le travail de Köhler    Sport : Des champions internationaux oubliés    11 milliards pour l'aménagement des plages    Douadi Boussella. Poète : Une passion dans les veines    Pluies au Centre et à l'Est: Des inondations et des coupures d'électricité    Alger: Incendie à l'hôpital Nefissa Hamoud    Election présidentielle: Une équation sans inconnues ?    Transition politique: Nabni se penche sur huit expériences démocratiques concluantes    Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab: «L'Etat ne reviendra pas sur la règle du 51/49»    Le dossier de 12 hauts responsables transmis par le parquet d'Alger: Ouyahia, Sellal et d'autres ministres devant la Cour suprême    Le GS Pétroliers passe en finale    Faudrait-il un Poutine pour l'Algérie?    Comme en 1962? Comme en 1992?    L'avion de l'opposant Katumbi attend l'autorisation d'atterrir à Goma    Des médecins algériens au chevet des Rohingyas    Amazon Prime Video, bientôt lancé en France, menace Netflix    Le Thought 4 Food s'invite à Annaba    Saisie de 7,4 tonnes de cannabis au large de l'Algérie    Treize blessés dans la collision de deux bus    La pénétrante de Oued Ouchayeh dans un sale état    Le FFS appelle à un dialogue sans prélable    Jérôme Boateng sur le départ    Lopetegui convoité pour remplacer Sarri?    Fermé depuis 27 ans, le Mausolée royal de Maurétanie rouvre    Le Hirak sur la planète Mars    Le site Medias DZ a fait un sondage sur les programmes du Ramadhan    Japon : Baisse des exportations pour un cinquième mois consécutif    Situation en Libye : Smail Chergui dénonce une guerre par procuration    Européennes : LREM entre le marteau des gilets jaunes et l'enclume des divisions internes    A Oran : Les superficies consacrées aux arbres fruitiers et à la vigne en baisse    Tournoi de Sassari : Médaille de bronze pour Fateh Benferdjellah    MC Oran : le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Gouvernement : Nouvelles nominations à la tête d'entreprises publiques clés    Lacunes de sécurité et mauvaise exploitation    Quel Brexit sans Theresa May ?    L'Algérie s'opposera à la transaction    La feuille de route des Moudjahidine    Le gouvernement annonce le gel des poursuites    Programme du Planétarium de Chenoua pour lemois de Ramadhan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En attendant les «grandes finales»
Ligue 2 Mobilis (28e journée)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 04 - 2019

Les candidats à l'accession: ASO Chlef, WA Tlemcen, US Biskra et NC Magra ont été les principaux bénéficiaires de cette 28e levée du championnat de Ligue 2 Mobilis. Pour autant, les trois candidats ne sont pas dans la certitude de figurer tous parmi le contingent qui fera le voyage à l'étage supérieur.
D'autres larrons, notamment le NC Magra qui s'est fait retirer quatre points par la CD/LFP à la suite des incidents qui ont émaillé son match contre le MC Saïda (27e journée), sont encore en piste pour décrocher l'un des trois sésames. Le round de ce dimanche a été certes favorable au trio de tête WAT-ASO-USB auteur de maigre succès aux conséquences heureuses. Les Tlemcéniens ont mis à profit la «démobilisation» de l'équipe de Bou-Saâda «divisée» à la veille du match joué chez elle pour une histoire d'argent (les joueurs avancent que leur président les a informés que les caisses sont vides alors que ce dernier accuse certains éléments d'avoir été approchés par les dirigeants du WAT) pour empocher trois unités grâce à une réalisation de Belhamri (27') qui auront leur pesant d'or lors du verdict du samedi 4 mai. Sauf que ce jour-là, et après avoir une ultime bataille à Birouana, devant les Biskris, les joueurs de Fouad Bouali se rendront à Chlef croiser le fer face à un ensemble chélifien qui ne se contenterait pas d'un plein de points à l'occasion de ce dernier tournant. En effet, les Lions du Chélif qui ont écarté définitivement de la course à l'accession les Eulmis du MCEE sur un but de Djahel (57') vont devoir livrer deux impitoyables explications lors des deux dernières journées. Une première en déplacement face au voisin du RC Relizane, défait à Biskra, mais qui croit toujours au miracle puis une seconde contre son actuel vis-à-vis au poste de leader, le WA Tlemcen (tous deux crédités de 51 points) où il n'est pas question de céder le moindre point. L'US Biskra (49 points) qui a freiné l'élan du Rapid devrait non seulement éviter la défaite à Tlemcen, samedi prochain, mais surtout assurer lorsqu'elle aura à accueillir l'ASM Oran, en mission de sauvetage qui se rendra à El-Alia avec l'intention de récolter ne serait-ce un point. Une perspective que les gars des Zibans doivent évacuer s'ils veulent figurer parmi les lauréats de cet exercice au finish à couper le souffle. Devant ces «croisements» à mille inconnues, le NC Magra (47 points) paraît le mieux placé pour décrocher la timbale à condition de s'imposer d'abord à domicile (même si le club de M'sila devrait jouer loin de Magra et en l'absence de ses fans) puis à Kouba face à une formation du RCK qui n'a pratiquement plus rien à espérer étant donné que le nul concédé, samedi à domicile face à l'ASMO, la condamne à reprendre l'ascenseur pour la DNA. Une mission facile pour les hommes de Abbès auteur d'une précieuse victoire cette semaine à Annaba, prochaine étape du Raed de Kouba avant de quitter la L2.
Kouba sur les pas de Blida
Une perspective que les Koubéens n'envisageaient point à l'amorce de cette saison qui marquait leur grand retour en seconde division après cinq saisons passées chez les Amateurs. La crise financière, l'absence de joueurs de qualité(le traditionnel vivier ayant été mis à sac par les fossoyeurs et les aventuriers qui ont dirigé le club ces dernières années) et les fréquents changements à la barre technique (Ifticène, Slimani et Zeghdoud) ont pénalisé un team fragilisé également par les problèmes de licences(les nouvelles recrues n'ont été «libérées» qu'à partir de la 4e journée). Même si mathématiquement, le miracle est possible (la victoire est nécessaire face à l'USMAn puis au NCM mais il faudrait aussi qu'en même temps l'USMH et l'ASMO perdent leurs deux derniers matchs pour espérer voir le RCK «disputer» un dernier mini-championnat qui lui sera favorable : le Raed a réalisé trois nuls respectivement face à l'ASMO (aller et retour) et l'USMH (à Kouba) en sus d'une victoire à l'extérieur face à l'USMH). Un scénario-catastrophe aussi bien pour les Harrachis que pour les Asémistes qui se séparés sur un nul lors de leur double confrontation directe (0-0 à Oran et 0-0 à El-Harrach) et qui seront, devant cette parité singulière, départagés par le classement de la phase «aller» durant laquelle les Oranais ont terminé (déjà) à la treizième place (13 points) juste devant les Harrachis (12 points). Ces derniers ont, toutefois, l'opportunité d'évacuer tout calcul s'ils parviennent à «noyer» l'équipe de la ville des Eaux. Le MC Saïda, en effet, ne dispose que d'un petit point d'avance sur Sem-Sem et M'dina Djedida. Les joueurs de Mustapha Seba se rendront la semaine prochaine à El-Harrach avant d'accueillir en fin de championnat l'ES Mostaganem, cet autre «candidat» à la descente. Une double finale qui s'annonce dramatique et aux lourdes conséquences à chacun. Si Saïda perd à El-Harrach et que l'équipe de la ville des Mimosas s'impose chez elle face à la JSMB (29e journée), la «finale» MCS-ESM livrera le nom du troisième relégué. Un nul et ce sont les Saïdis qui chutent, les deux équipes qui se sont quittées à l'aller sur une parité 1-1 auraient alors 36 points, et ce, en application de la règle qui fixe le classement de l'aller pour désigner le vainqueur du duel des moins mauvais (l'ESM était 6e avec 22 points alors que le MCS était classé 10e avec 19 points). Autant dire que, pour la lutte au maintien, rien n'est encore joué et qu'il faudrait jouer des coudes jusqu'aux ultimes moments de ce challenge «miné». Aussi bien en haut qu'au niveau du bas du tableau.
M. B.
Restent à jouer 29e journée
Dimanche 28 avril à 16h
USM El-Harrach-MC Saïda
NC Magra-JSM Skikda
ES Mostaganem-JSM Béjaïa
MC El-Eulma-USM Blida
RC Relizane-ASO Chlef
WA Tlemcen-US Biskra
USM Annaba-RC Kouba
AS M Oran-A Bou-Saâda
30e journée
Samedi 4 mai à 16h
ASO Chlef-WA Tlemcen
RC Kouba-NC Magra
JSM Skikda-USM El-Harrach
MC Saïda-ES Mostaganem
JSM Béjaïa-MC El-Eulma
USM Blida-RC Relizane
US Biskra-ASM Oran
A Bou-Saâda-USM Annaba
Classement (tous 28 matchs joués) Pts
1). ASO Chlef 51
--). WA Tlemcen 51
3). US Biskra 49
4). NC Magra 47
5). RC Relizane 44
6). MC El Eulma 40
7). Amel Bou-Saâda 38
8). JSM Béjaïa 37
--). JSM Skikda 37
10). USM Annaba 35
11). MC Saïda 33
12). ES Mostaganem 32
--). ASM Oran 32
--). USM El Harrach 32
15). RC Kouba 26
16). USM Blida 14
(Reléguée en amateur)
N.B. : ce classement prend en considération la sanction de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel qui a défalqué 3 points et donné match perdu au NC Magra face au MC Saïda lors de la 27e journée (1-1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.