Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De nouveaux noms transmis à la Cour suprême
PERSONNALITES CITEES DANS L'AFFAIRE TAHKOUT
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 06 - 2019

Les dossiers de quatre ministres, dont un actuellement en poste, et de six walis poursuivis dans l'affaire Tahkout ont été transmis à la Cour suprême, a indiqué hier cette haute instance.
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Ces dossiers contiennent des éléments d'enquête recueillis par les magistrats instructeurs qui ont auditionné trois jours durant un grand nombre de personnalités et de cadres interrogés pour faire la lumière sur les avoirs de Mahieddine Tahkout et de son frère incarcérés depuis une semaine à la prison d'El-Harrach. Les anciens ministres concernés sont connus puisque les Algériens ont pu les voir arriver un à un au tribunal Sidi M'hamed où ils étaient convoqués. Ahmed Ouyahia figure en tête de la liste publiée hier, et c'est en tant que détenu dans le cadre d'une autre affaire, celle liée à Haddad, qu'il a comparu devant le juge d'instruction dimanche passé. Arrivé très tôt à bord d'un fourgon cellulaire bien gardé, il n'a quitté le tribunal qu'aux alentours de 23 h. Ouyahia est considéré comme étant l'un des appuis les plus forts ayant permis les affaires Tahkout. Abdelghani Zaalane et Youcef Yousfi, respectivement anciens ministres des transports et des travaux publics et de l'industrie et des mines sont eux aussi concernés et poursuivis pour corruption, passation de contrats irréguliers et octroi d'avantages à l'homme d'affaires. Zaalane, lui, a déjà fait l'objet d'une mesure conservatoire prononcée la semaine dernière par le procureur de la Cour suprême dans le cadre de l'affaire ETRHB Haddad. Il se trouve actuellement sous contrôle judiciaire et contraint de signer un P-V tous les débuts de mois auprès du juge en charge de son dossier.
Dans cette liste, un nom de ministre retient particulièrement l'attention puisqu'il se trouve actuellement en poste. Benmessaoud Abdelkader a été reconduit à la tête du ministère du tourisme et figure dans la liste de l'exécutif conduit par Bédoui. L'essentiel des faits qui lui sont reprochés remontent cependant à la période durant laquelle il occupait le poste de wali de Tissemsilt, nous dit-on, et la Cour suprême a d'ailleurs fait référence à cette fonction dans son communiqué. Dans le cas présent, il est évident que la convocation du concerné devra être précédée d'une démarche portant sur la levée de l'immunité dont il bénéficie en tant que ministre.
Sont aussi concernés : Abdelkader Zoukh, ancien wali d'Alger, placé lui aussi sous contrôle judiciaire dans l'affaire ETRHB Haddad, l'ancien et actuel wali de Saïda, l'ancien wali de Chlef et Sikda, l'actuel et l'ancien wali d'El Bayadh. Khanfar (actuel wali) a été relaxé dans le dossier de l'ancien patron du FCE.
A. C.
Affaire Kia
Ouyahia de nouveau devant le procureur
Ahmed Ouyahia a été de nouveau présenté devant le procureur de la République hier. Il a été, cette fois, entendu dans le cadre de l'affaire de l'usine de montage automobile Kia appartenant à l'homme d'affaires Hassan Larbaoui. Un groupe de cadres du ministère de l'Industrie et des responsables de l'entreprise Kia ont été également convoqués.
C'est la seconde fois que l'ancien Premier ministre comparaît devant le même tribunal cette semaine. Il y a trois jours, il avait été écouté dans le cadre du dossier Sovac.
A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.