Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger    CHU d'Oran: quatre employés suspendus suite à une erreur sur l'identité de deux personnes décédées    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Un vrai test»
Aliou Cissé :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 06 - 2019

Le sélectionneur de l'équipe sénégalaise, Aliou Cissé, a refusé de donner une importance particulière au match face à l'Algérie qui «n'est pas une obsession».
«Nous n'avons ni un plan anti-Mahrez ni encore un plan anti-Brahimi ou Feghouli. On connaît leurs qualités. Le plus important est de jouer avec sérénité. Il ne s'agit pas d'un match décisif, ce n'est que le 2e match du premier tour. Aujourd'hui, nous sommes des compétiteurs. L'équipe travaille bien, vit bien, nous avons quelques pépins sur le plan musculaire. L'Algérie n'est pas une obsession pour nous», a affirmé Cissé en conférence de presse tenue hier au stade 30-Juin de la capitale égyptienne. «L'Algérie est une grande équipe du continent, composée d'excellents joueurs, on se prépare en conséquence. A nous de faire ce qu'il faut pour gagner ce match», a-t-il ajouté. Interrogé sur l'incapacité du Sénégal jusque-là à s'imposer face à l'Algérie en phases finales de la CAN, Aliou Cissé ne semble pas se soucier de cette statistique. «Les générations se suivent mais ne se ressemblent pas. Le Sénégal d'aujourd'hui est doté d'énormes individualités. Nous allons aborder ce rendez-vous avec beaucoup de lucidité et de concentration. Nous sommes le Sénégal, que le meilleur gagne». Avant de mettre en garde contre tout excès de confiance : «Nous ne sommes pas encore qualifiés. Il y a trois équipes qui peuvent se qualifier dans ce groupe-là. On a commencé par battre la Tanzanie et nous allons essayer de faire de même face à l'Algérie». Cissé, en poste depuis 2015, n'a pas tari d'éloges sur le coach national Djamel Belmadi qu'il qualifie de «grand tacticien» : «Nous les deux, nous avons une philosophie de jeu que nous allons essayer de mettre en place». Tout en saluant le retour de suspension de l'attaquant-vedette Sadio Mané, Aliou Cissé a refusé de porter l'étiquette de l'un des favoris de cette compétition. «ça devient une obsession cette histoire de favori, il faut faire plutôt un focus sur cette équipe du Sénégal, on peut faire la différence, nous en avons les moyens. Nous devons nous battre pour décrocher le trophée sans penser à ce statut de favori. J'ai la recette pour réussir, mais je ne vais pas la dévoiler (rires, ndlr). On peut avoir de très grands joueurs évoluant en Europe, mais une fois en Afrique, c'est une autre paire de manches. Il faut être prêts à transpirer, se battre, il n'y a plus de petites équipes en Afrique. Depuis 1986, on parle du Sénégal comme l'un des favoris, ce statut ne vous garantit rien», a-t-il conclu. Présent aux côtés de son sélectionneur, le milieu de terrain Henri Saivet (Bursaspor-Turquie) a tenu à rassurer les fans des «Lions de la Téranga» sur l'état d'esprit du groupe, à la veille de l'affiche face à l'Algérie. «L'état d'esprit est bon. On se prépare dans les meilleures conditions. On est tous prêts pour affronter l'Algérie, mais il y a aussi le Kenya derrière. Nous devons éviter de nous focaliser sur un adversaire précis. Le tournoi est encore long».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.