PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Un vrai test»
Aliou Cissé :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 06 - 2019

Le sélectionneur de l'équipe sénégalaise, Aliou Cissé, a refusé de donner une importance particulière au match face à l'Algérie qui «n'est pas une obsession».
«Nous n'avons ni un plan anti-Mahrez ni encore un plan anti-Brahimi ou Feghouli. On connaît leurs qualités. Le plus important est de jouer avec sérénité. Il ne s'agit pas d'un match décisif, ce n'est que le 2e match du premier tour. Aujourd'hui, nous sommes des compétiteurs. L'équipe travaille bien, vit bien, nous avons quelques pépins sur le plan musculaire. L'Algérie n'est pas une obsession pour nous», a affirmé Cissé en conférence de presse tenue hier au stade 30-Juin de la capitale égyptienne. «L'Algérie est une grande équipe du continent, composée d'excellents joueurs, on se prépare en conséquence. A nous de faire ce qu'il faut pour gagner ce match», a-t-il ajouté. Interrogé sur l'incapacité du Sénégal jusque-là à s'imposer face à l'Algérie en phases finales de la CAN, Aliou Cissé ne semble pas se soucier de cette statistique. «Les générations se suivent mais ne se ressemblent pas. Le Sénégal d'aujourd'hui est doté d'énormes individualités. Nous allons aborder ce rendez-vous avec beaucoup de lucidité et de concentration. Nous sommes le Sénégal, que le meilleur gagne». Avant de mettre en garde contre tout excès de confiance : «Nous ne sommes pas encore qualifiés. Il y a trois équipes qui peuvent se qualifier dans ce groupe-là. On a commencé par battre la Tanzanie et nous allons essayer de faire de même face à l'Algérie». Cissé, en poste depuis 2015, n'a pas tari d'éloges sur le coach national Djamel Belmadi qu'il qualifie de «grand tacticien» : «Nous les deux, nous avons une philosophie de jeu que nous allons essayer de mettre en place». Tout en saluant le retour de suspension de l'attaquant-vedette Sadio Mané, Aliou Cissé a refusé de porter l'étiquette de l'un des favoris de cette compétition. «ça devient une obsession cette histoire de favori, il faut faire plutôt un focus sur cette équipe du Sénégal, on peut faire la différence, nous en avons les moyens. Nous devons nous battre pour décrocher le trophée sans penser à ce statut de favori. J'ai la recette pour réussir, mais je ne vais pas la dévoiler (rires, ndlr). On peut avoir de très grands joueurs évoluant en Europe, mais une fois en Afrique, c'est une autre paire de manches. Il faut être prêts à transpirer, se battre, il n'y a plus de petites équipes en Afrique. Depuis 1986, on parle du Sénégal comme l'un des favoris, ce statut ne vous garantit rien», a-t-il conclu. Présent aux côtés de son sélectionneur, le milieu de terrain Henri Saivet (Bursaspor-Turquie) a tenu à rassurer les fans des «Lions de la Téranga» sur l'état d'esprit du groupe, à la veille de l'affiche face à l'Algérie. «L'état d'esprit est bon. On se prépare dans les meilleures conditions. On est tous prêts pour affronter l'Algérie, mais il y a aussi le Kenya derrière. Nous devons éviter de nous focaliser sur un adversaire précis. Le tournoi est encore long».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.