"Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Covid-19: 521 nouveaux cas, 423 guérisons et 9 décès    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sénégal.. L'heure de la gloire ?
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 06 - 2019

Annoncé comme favori à chaque édition, le Sénégal n'a toujours pas d'étoile sur son maillot. Mondialistes, les Lions de la Teranga espèrent réparer cette anomalie en Egypte. C'est une anomalie qui n'a que trop duré. Le Sénégal n'a toujours pas de CAN à son palmarès. Les Lions de la Teranga, et ses générations en or, ne sont toujours pas montés sur le toit de l'Afrique. Pourtant, avant chaque édition, le Sénégal est souvent cité parmi les favoris. Ce qui est d'autant plus vrai ces dernières années. Et comment peut-il en être autrement lorsqu'on jette un coup d'œil sur l'effectif : Khalidou Koulibaly, Sadio Mané, Keita Baldé, Mbaye Niang, Idrissa Gueye : les Lions de la Teranga ont sûrement l'effectif le plus impressionnant d'Afrique.
On peut également citer les jeunes espoirs promis à un très grand avenir à l'image d'Ismaïla Sarr ou encore Krépin Diatta. Bref, le Sénégal a tout pour rouler sur l'Afrique me ne le fait pas. Aliou Cissé, sélectionneur des Lions depuis 2017, a apporté de la stabilité et a surtout permis à son pays de faire son retour en Coupe du Monde en Russie l'été dernier. Désormais, il doit confirmer en remportant la CAN avec un effectif qui en a largement les moyens. Placé dans le groupe C en compagnie de l'Algérie, du Kenya et de la Tanzanie, le Sénégal ne devrait pas avoir de problème à passer la phase de poules. L'objectif minimum est d'atteindre les demi-finales. Les coéquipiers du champion d'Europe Sadio Mané n'ont plus réussi pareille performance depuis la CAN 2006 en… Egypte !
Le talent ne manque pas
Le talent ne manque pas au Sénégal. Edouard Mendy, Khalidou Koulibaly, Idrissa Gueye, Sadio Mané : à chaque ligne, les Lions de la Teranga possèdent des top joueurs ! Pourtant, l'une des principales attractions du Sénégal en Egypte est un joueur de 20 ans, évoluant en Belgique. Krépin Diatta, ce nom ne vous dit peut-être rien pour le moment, mais cela pourrait bien changer après la CAN. L'ailier offensif, capable de jouer à droite ou à gauche, a peut-être gagné ses galons de titulaire lors des matchs amicaux de mars. Face à Madagascar et contre le Mali, Diatta a marqué les esprits et s'est mis l'opinion publique dans la poche. A un poste où le Sénégal ne manque clairement pas de talent, Diatta a peut-être grillé la concurrence.
La CAN 2017 a été un terrible crève-cœur pour tous les Sénégalais. En quarts de finale, les Lions de la Teranga sont tombés face au Cameroun après une éprouvante séance de tirs au but. L'élimination a été tellement dure à encaisse que la star sénégalaise Sadio Mané, a fondu en larmes. Le récent champion d'Europe avec Liverpool a raté son dernier tir au but et a envoyé bien malgré lui les Lions Indomptables dans le dernier carré. Mané a été inconsolable et il a fallu l'aide de ses coéquipiers et du staff sénégalais pour l'aider à quitter le terrain. Une scène qui en dit long sur le désir de briller avec le Sénégal de la star des Reds. Reboosté par cette Ligue des Champions remportée, Sadio Mané arrive donc en Egypte avec la ferme intention de refermer définitivement ce douloureux chapitre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.