Les souscripteurs s'approprient les lieux    Après le choc, la colère !    "J'ai toujours été un fan de la JSK"    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Séisme à Mila: urger la réparation des pannes des réseaux AEP    Dispositif sur l'ouverture graduelle des plages et des lieux de détente à partir de samedi    Mila: le barrage de Béni Haroun est équipé d'installations parasismiques    Arrêt de la saison 2019-2020: la JSK conteste la décision de la FAF    EL TARF : Saisie de 3 pistolets automatiques et près de 680 cartouches    RESSORTISSANTS ALGERIENS RAPATRIES DE L'ETRANGER : L'Algérie réduit la période de quarantaine    RND: le dernier congrès, une "étape décisive" dans le parcours du parti    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    Séisme à Mila: la Libye entièrement solidaire avec l'Algérie    Accidents de la route: 6 morts et 371 blessés en 48 heures    CORONAVIRUS : Djerad annonce l'ouverture des mosquées le 15 août    ALGERIE - FRANCE : Une écriture commune de l'histoire "n'est pas possible"    583 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    27 migrants morts    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Les 4 samedis    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Les mains de l'intérieur !    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    Fermeture de près de 5 400 commerces à Alger    Zakaria Draoui fait son come-back    5 août 1934 : du lieu-dit des pogroms au fantasme de la «tolérance»    Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications    Moula Moula et d'autres contes, premier recueil du conteur Seddik Mahi    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Des pays émergents risquent l'insolvabilité    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    Amar Chouaki, nouveau directeur général    L'artiste peintre Hadjam Boucif n'est plus    "Tu n'as pas seulement été mon avocate, mais une grande sœur"    Lire en Algérie, dites-vous !    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le saviez-vous… ?
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 08 - 2019

En Russie, certains utilisent des sangsues dans les traitements médicaux. Selon les médecins, les sangsues, ces animaux visqueux suceurs de sang, seraient, grâce à leur venin, un excellent traitement préventif contre les arrêts cardiaques et les maladies du cœur. Leur salive contient des substances anticoagulantes, antalgiques et cicatrisantes. Une tendance qui se confirme également à travers le monde, puisque ces invertébrés permettent notamment d'améliorer la circulation du sang.
Buvez du lait au chocolat
Si vous faites partie des nombreuses personnes qui adorent le lait au chocolat mais qui s'en privent pour perdre du poids, vous pouvez, dès à présent, vous réjouir de cette nouvelle : cette boisson chaude peut devenir votre nouvel allié minceur !
Selon une étude scientifique, le lait au chocolat constitue une formidable boisson de récupération après un exercice physique. De plus, les chercheurs ont évalué le rôle des produits laitiers dans un processus de perte de poids. Et il semblerait que le calcium et la vitamine D soient de précieux nutriments pour réduire les graisses corporelles et perdre du poids pendant une restriction calorique.

Le pouvoir de l'oignon et de l'ail
Pour les plus courageux, l'oignon et l'ail semblent être les ingrédients miracles pour lutter contre le rhume grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Certains préconisent simplement de couper un oignon en deux et de le déposer sur la table de nuit. Vous pouvez faire pareil avec de l'ail coupé en petits morceaux et le déposer à côté de votre oreiller. D'autres préfèrent laisser infuser l'oignon toute une nuit dans un verre d'eau et le boire au matin. Il est également possible d'infuser l'ail dans une tasse d'eau chaude. Vous pouvez également badigeonner des rondelles d'oignon avec du miel, laisser reposer 4 heures et vous servir ensuite du jus qui en résulte comme d'un sirop (une cuillère à la fois).
Soulager les gaz intestinaux
Grâce à ses propriétés stimulantes et carminatives, le fenouil (besbass) permet d'éviter la formation de gaz intestinaux en bloquant les processus de fermentation des aliments en phase digestive. 1 cuillerée à café de graines de fenouil pour une tasse d'eau. Faire bouillir 5 minutes. Laisser infuser 10 minutes puis filtrer. Boire une tasse 1 heure après les repas, jusqu'à amélioration des symptômes.
Cicatriser les ampoules aux pieds
Le persil renferme des substances antiseptiques et cicatrisantes qui agissent rapidement. La menthe agit localement comme un antalgique léger.
Prélevez les feuilles de 2 branches de menthe et de persil, rincez-les et ciselez-les. Etalez cette mixture sur l'ampoule et maintenez en place pendant une demi-heure. Rincez ensuite à l'eau tiède et recommencez jusqu'à ce que l'ampoule soit guérie.
Nettoyez votre corps des toxines
Boire le pamplemousse en infusion est idéal pour faciliter la digestion et réduire l'appétit, c'est d'ailleurs pour cela que ce fruit est utilisé dans le cadre de régimes amaigrissants. Vous pouvez, par exemple, ajouter quelques quartiers de pamplemousse dans de l'eau bouillante, laisser reposer, retirer les quartiers et enfin boire l'infusion.
Du basilic pour les aphtes
Mâcher des feuilles crues de basilic (h'baq) frais. Certains en font une décoction (100 g par litre) utilisée en gargarisme. Faire également de fréquents bains de bouche avec une décoction de sauge (mirimiya), la feuille et la fleur : 1 poignée (20 g) pour un litre d'eau, 10 minutes dans l'eau à l'ébullition. Les aphtes sont des ulcérations blanchâtres superficielles qui apparaissent sur la muqueuse de la bouche, des joues ou de la langue, de façon isolée ou en petits groupes. Si vous avez des aphtes fréquemment et n'en connaissez pas la cause, vous devriez vérifier vos paramètres immunitaires et si vous n'êtes pas intolérant(e) au gluten.
Une action antibactérienne
La badiane (habète lahlaoua) possède des propriétés antibactériennes et antivirales reconnues. Elle dégage les voies respiratoires en fluidifiant les sécrétions bronchiques et nasales, et elle calme la toux. Antalgique et anti-inflammatoire, l'anis étoilé permet de soulager les douleurs musculaires et articulaires (arthrose, rhumatismes, courbatures après une activité sportive...) ainsi que celles liées aux infections urinaires. Elle est également dotée de vertus œstrogéniques, elle aide à contrer les bouffées de chaleur liées à la ménopause. Enfin, c'est un bon stimulant qui contribue à faire baisser la fatigue physique, l'anxiété et la déprime. Ajoutez 5 petites étoiles à 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser 10 min, filtrez. Vous pouvez tenter un mix badiane-verveine (une poignée de feuilles sèches).
Plus de points noirs avec cette recette
Ce masque fait maison simple va vous aider à éliminer vos points noirs du visage et rendre votre peau lisse et douce. Au centre de cette méthode, le miel et le bicarbonate de soude. Le miel aide à éliminer les bactéries et à resserrer les pores de la peau. Si vous essayez sur votre visage, vous aurez un résultat rapide de plus grande vitalité, d'élasticité et de fraîcheur. Quant au bicarbonate de soude, il va servir d'agent exfoliant naturel. Il réduira l'irritation de la peau et stimulera la circulation sanguine. Cette recette de masque pour votre visage est adaptée à tous les types de peau. Mélangez une cuillère à café de bicarbonate de soude, 1/2 cuillère à café de miel et une cuillère à café d'huile d'olive dans un récipient jusqu'à obtention d'un mélange homogène. Appliquez ensuite le masque sur le visage que vous aurez auparavant nettoyé. Laissez agir durant 10 mn, et pour finir, lavez à l'eau tiède. Ce processus doit être renouvelé une fois par semaine. Cela conservera votre peau lisse, brillante et belle.
Comment enlever les cors au pied ?
Les cors au pied doivent vite être enlevés car s'ils s'infectent, il faudra une légère opération chirurgicale pour les enlever. Les personnes diabétiques en sont le plus concernées. Alors voici les deux meilleures méthodes pour enlever les cors au pied, les verrues et les callosités sans avoir recours aux produits pharmaceutiques et objets tranchants (râpe de pied … etc.).
L'ail et le citron :
L'ail est antiseptique et antimycosique, il aide à combattre les verrues grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes. Le citron, lui, a des propriétés adoucissantes, il élimine naturellement les callosités des pieds.
Appliquez une gousse d'ail fendillée sur le durillon ou verrue, mettez un bandage et laissez agir toute la nuit. Le lendemain, lavez-vous le pied à l'eau tiède. Répétez cette opération jusqu'à disparition du durillon ou de la verrue.
La levure et le citron :
Pour éliminer les callosités et cors au pied, frottez un demi-citron sur ces derniers puis laissez sécher à l'air libre et répétez l'opération trois jours de suite. Vous pouvez aussi mélanger du jus de citron à une cuillère à café de levure pour obtenir une pâte épaisse et l'appliquer sur votre cor puis laissez agir toute la nuit.
Pour lutter contre la cellulite
Le lierre grimpant (leouaye) est l'un des remèdes, en usage externe, des problèmes des tissus conjonctifs.
Macération pour bain : versez un litre de vinaigre bouillant sur 100 g de lierre grimpant haché. Couvrez et laissez reposer six heures. Filtrez et versez dans l'eau de votre bain.
Cataplasme : hachez trois grosses poignées de lierre et trois de son. Ajoutez environ 30 cl d'eau afin d'obtenir une pâte. Chauffez à feu doux une quinzaine de minutes puis appliquez, tiède, entre deux étamines fines, sur les zones concernées. Laissez agir une demi-heure.
Pour faire disparaître les verrues
Vous pouvez aussi appliquer sur les verrues (toujours avec un sparadrap adhésif pour couvrir le tout) le lait qui s'écoule des tiges rompues du figuier ou des figues, de la racine fraîche de pissenlit (tifaf), un petit bout de la chair fraîche de l'aubergine, de la peau interne des bananes ou la pulpe des feuilles de l'aloe vera.
Hachez de l'écorce de citron, laissez macérer dans du vinaigre blanc deux à trois jours et appliquez ensuite de tout petits morceaux sur les excroissances. Et, surtout, n'oubliez pas l'ail. Il suffit d'appliquer sur ses verrues une mini-tranche de gousse d'ail découpée à la taille des excroissances (on peut aussi hacher l'ail) et recouvrir d'un pansement adhésif, une fois par jour, le soir avant de se coucher. Le pansement est retiré tous les matins et c'est tout...
Ménopause : les insomnies dues au diabète ?
Le diabète de type 2 pourrait être le responsable des insomnies à la ménopause, révèle une étude américaine.
Parmi les nombreux effets indésirables de la ménopause, se trouvent les insomnies. Une récente étude américaine publiée dans le journal Menopause de la North American Menopause Society révèle que le diabète de type 2 pourrait être responsable d'insomnies chez les femmes ménopausées. Au moment de la ménopause, 60% des femmes se plaignent d'insomnies (contre 42% avant), souligne l'étude américaine. Les chercheurs ont repris les résultats de deux grandes études sur le sommeil aux Etats-Unis et se sont rendu compte que chez les patientes atteintes de diabète de type 2, les insomnies étaient beaucoup plus élevées au moment de la ménopause que chez les patientes qui ne souffraient pas de la maladie. Par ailleurs, les femmes ménopausées seraient plus exposées au risque de diabète. Et pour cause, la baisse d'oestrogène et de progestérone entraîne des variations du taux de sucre dans le sang.
Les effets secondaires, comme le besoin d'uriner plus régulier, augmenteraient les difficultés à dormir pour les femmes ménopausées souffrant de diabète. Cela dit, les chercheurs soulignent la nécessité d'approfondir l'analyse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.