Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Un limogeage et des interrogations    Tebboune presse le gouvernement    L'Algérie sur la bonne voie en Afrique    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    Algérie-Egypte, l'enjeu de la première place    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Le RCK et le MC El-Bayadh s'envolent    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    Lancement de la vaccination à domicile    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La JSS se débarrasse des grigris des Ghanéens    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    «Nous avons atteint nos objectifs»    L'ascension fulgurante du Front el Moustakbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Y aura-t-il un jeune pour bousculer les vieux ?
Tennis : US Open
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 08 - 2019

Djokovic, Nadal et Federer n'ont laissé échapper que 11 tournois du Grand Chelem sur 65 depuis le premier du Suisse en 2003 à Wimbledon, et sont de nouveau les grands favoris de l'US Open 2019 qui débute aujourd'hui à New York... à moins qu'un jeune prometteur ne devienne enfin un joueur «majeur».
Chez les dames, la domination de Serena Williams est déjà largement remise en cause. L'Américaine s'offrirait bien, à quelques jours de son 38e anniversaire, un 24e titre du Grand Chelem pour égaler le record de l'Australienne Margaret Court, mais la route de son 7e trophée à Flushing Meadows, est pavée d'embuches.
Novak Djokovic (32 ans), Rafael Nadal (33 ans) et Roger Federer (38 ans) semblent avoir pour objectif commun le record de titres en Grand Chelem.
Si le Suisse, actuel n° 3 à l'ATP, est pour le moment en tête dans cette course avec 20 tournois majeurs à son actif, et même s'il a gagné plus souvent l'US Open que ses acolytes (5 fois contre 3 chacun pour le Serbe et l'Espagnol), il paraît le moins bien armé des trois.
Onze ans de disette
Le tournée estivale en Amérique du nord ne lui réussit plus depuis bien longtemps et son dernier titre à Flushing Meadows remonte à... 2008!
«Cela fait des années que je ne me suis pas senti dans une telle forme avant l'US Open», a cependant prévenu Federer jeudi, visiblement content de sa très courte préparation.
Depuis sa finale homérique à Wimbledon, perdue contre Djokovic, «Rodgeur» n'a joué qu'un tournoi, le Masters 1000 de Cincinnati où il a été éliminé dès les 8es de finale.
Djokovic, au contraire, est l'incontestable N.1 mondial en arrivant à New York et fort de sa victoire sur le gazon anglais, il semble en mesure de conserver son titre sur le dur new-yorkais, même si lui aussi a eu une courte préparation avec un seul tournoi joué, Cincinnati où il a perdu contre Daniil Medvedev, futur lauréat.
«Je me sens toujours jeune à l'intérieur comme à l'extérieur et je suis toujours très motivé», a assuré samedi le Serbe, reconnaissant en être arrivé à un point de sa carrière où «ce sont les titres du Grand Chelem qui comptent le plus».
Et le record de titres majeurs est «sans aucun doute devenu l'une de mes ambitions, l'un de mes objectifs», a-t-il assuré.
Nadal est « prêt »
Cette fois, c'est en demi-finales qu'il pourrait croiser la route de Federer, avant, théoriquement d'affronter Nadal en finale pour un 17e titre en Grand Chelem.
L'Espagnol, qui a outrageusement dominé Roland-Garros, a lui aussi limité sa préparation à un tournoi, le Masters 1 000 de Montréal. Mais contrairement à Djokovic et Federer, il est, lui, allé au bout en remportant le titre.
«Je pense que je joue bien, je me suis bien entraîné ces derniers jours. Bien sûr, avoir gagné à Montréal ça aide: je suis prêt pour l'action !», a affirmé Nadal qui vise lui un 19e Majeur.
Il aura une demie théorique face à Dominic Thiem qu'il a battu deux fois d'affilée en finale à Roland-Garros. Mais les jeunes Stefanos Tsitsipas, Karen Khachanov et Felix Auger-Aliassime pourraient aussi constituer de gros obstacles. En tout cas ils en rêvent.
Dans le haut du tableau, Djokovic et Federer auront pour adversaires potentiels Daniil Medvedev, qui a dominé les tournois de préparation et qui a gagné le plus de matchs cette année, mais aussi l'ex-lauréat Stan Wawrinka (2016), Kei Nishikori, ou encore le lourd serveur Milos Raonic.
Dans le tableau féminin, le public américain suivra en particulier le parcours de Serena Williams, à commencer par son premier match contre Maria Sharapova.
Mais la place de n°1 mondiale sera également en jeu: Ashleigh Barty (2e et lauréate à Roland-Garros cette année), Karolina Pliskova (3e) et Simona Halep (4e et couronnée à Wimbledon) seront en mesure de détrôner Naomi Osaka qui défendra son titre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.