L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aujourd'hui le dialogue, demain la serpillière et zaouadj el moutaâ !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 08 - 2019

Demande de soins à l'étranger formulée par Ouyahia. Elle
vient enfin d'être acceptée ! H'mimed devrait être bientôt
transféré dans un hôpital au…
… Yémen !
J'ai toujours été intrigué par les femmes politiques – par les femmes tout court – qui s'assoient autour d'une table, en compagnie de barbus intégristes pour y discuter de l'avenir d'un pays, pour y égrener, de manière visiblement très sérieuse et surtout studieuse, des voies et moyens pour sortir de la crise. A la limite, à l'extrême limite, les mecs, je comprends un peu, moyennement, chouia-chouia, mais je devine ce qui se passe dans la caboche d'un mec, j'en suis un ! Et dans le refoulé de nos « pensées profondes de mecs », je suppose qu'on doit se dire, sans le crier fort et sans même le répéter à voix basse, que si, un jour, les Frères barbus prenaient le pouvoir, c'est les nanas, et pas nous, qui prendraient en premier. Raisonnement con, donc raisonnement de mec ! Mais une nana ? Oui ! Qu'attend une leader politique de sa participation active, enthousiaste, voire même passionnée à une coalition de Barbes entrecroisées ? Dis, madame ! Tu sais bien que le gars assis en face de toi, ou juste à côté, qui fleure le musc à tous crins, qui adoucit ses yeux jusqu'à les transformer en fente aussi fine qu'une lame de rasoir lorsqu'il s'adresse à toi, ce mecton-là n'a qu'une pensée au fond de son cerveau : celle de « t'enlever ton bon dieu » une fois qu'il sera au pouvoir ? Yek tu le sais, ça ? Tu sais aussi, je suppose, que le même mec fera tout, lorsque les clefs du Palais lui auront été remises « démocratiquement », pour que ta petite sœur, ta fille, ta cousine ou juste la gamine de tes voisins n'aille plus à l'école et fasse plus ample connaissance avec la serpillière et, plus tard, avec zaouadj el moutaâ ? Tu le sais, ça aussi, n'est-ce pas ? Alors ? Qu'est-ce que tu fous là, Allah yerham babek ? Ah ! C'est ça la démocratie ? Ce sont là les règles du jeu démocratique ? Djaballah et Guemazi, c'est la construction de la 2e République ? Machaallah sœurette ! Moi, le mec, je veux bien te croire ! Mais tu vois, lorsque tes potes à poils et à vapeur entreront enfin dans la Grande Maison Blanche, là-haut sur la colline qui domine la ville, tu pourras toujours te réfugier dans ma toute petite maison plus ou moins blanche, tout en bas, dans la vallée, pour y fumer du thé et rester éveillée à ton cauchemar, lequel, pour le coup, commencera vraiment !
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.