PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Tebboune déposera son dossier samedi    LES RETRAITES MILITAIRES INTERDIT D'EXERCER EN POLITIQUE : Le statut général des personnels militaires à l'APN    CNAS : Plus de 25 000 travailleurs non déclarés en 2019    AFFAIRE DES 701 KG COCAINE : Les deux frères ‘'d'El Bouchi'' devant le juge d'instruction    ORAN : Grève des collecteurs privés d'ordures ménagères    SIDI BEL ABBES : La santé mentale, thème d'une formation de 5 jours    Tribunal de Bab El Oued : 18 mois de prison ferme requis contre 5 détenus du drapeau amazigh    Real Madrid: Zidane reste optimiste pour Hazard    Ligue 1: Le programme des rencontres de ce mercredi    La Tunisie veut forcer son destin    Des manifestants exigent la fermeture du bureau des élections    "Nos enfants ne sont pas des bandits !"    Mahrez dans la liste des 30 nominés    Chita de retour    Les étudiants empêchés de rallier le tribunal de Sidi M'hamed    Les Kurdes ont quitté la zone de sécurité    La Russie se replace en Afrique    Les exclus du logement social bloquent la route    TBC pour atténuer le "terrorisme routier"    Promouvoir et encourager les jeunes cinéastes    Le dernier sourire de Larbi Ben M'hidi ou le peuple algérien en son miroir    Incendie à l'Ecurie royale de Turin, site Unesco    La diversité culturelle est à même de produire une élite équilibrée et efficiente dans la société    Le taux d'inflation à 2,4% sur un an    Hôpital Mustapha Bacha : Organisation de la circulation des véhicules    «Elargir le champ des investigations sans se passer du contrôle de la justice»    Les étudiants pointent une justice subsidiaire    Situation socioéconomique, politique et perspectives de l'Algérie 2020/2030    Ouverture du Salon Hassi-Messaoud Expo 2019    Ligue des champions d'Europe: Gros choc à Milan, Ajax et Barcelone pour la confirmation    Le NB Staouéli dans le groupe 2    Une femme à la tête de la Ligue de football de la wilaya    Ludovic Batelli a échoué, il s'en va, ses références dénoncées    Bensalah se rend à Sotchi    Fin de l'info box : Une sensation verte à Glaris    USA: Trump déclare son amour aux russes    Brexit: Boris Johnson ne s'avoue pas vaincu malgré les obstacles    Omnisports : Signature d'un accord-programme de pratique sportive au sein des universités    Libye SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migran    Election présidentielle : Un nouvel Etat de droit issu de la volonté du peuple    Présidentielle Rabehi met en garde les professionnels de l'information contre les "fake news"    Sétif: A la recherche des modalités pour harmoniser et réduire les inégalités entre les territoires    Transport: Tassili Airlines renforce ses dessertes vers le Grand Sud à partir de novembre    M. Zitouni " 90% des dossiers gelés de moudjahidine ont été traités "    Publication: "Aperçu de la culture et les chants amazighs dans les Aurès, Ouargla et la Kabylie", nouveau livre de Salim Sahali    237 détenus libérés pour désengorger les prisons    16 oeuvres de jeunes cinéastes en compétition    "Nous n'avons pas fermé d'églises"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie n'est pas à l'abri
PHENOMENES CLIMATIQUES DANGEREUX
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 09 - 2019

L'Office national de la météorologie (ONM) a célébré, hier, la Journée arabe de la météorologie, en organisant un séminaire dont le thème était «la météorologie et protection des personnes et des biens».
Ghazi Boucharef - Alger (Le Soir) - Lors de ce séminaire plusieurs spécialistes se sont exprimés. D'abord, le directeur général de l'ONM, où MétéoAlgérie a fait part de l'inquiétude des météorologues, face aux changements climatiques sans précédent, que vit le monde aujourd'hui.
La gravité de ce phénomène n'est, effectivement, pas à sous-estimer. Selon lui, les conditions météorologiques qui ont toujours été de fort impact, empirent depuis le début du XXIe siècle, d'où les perturbations intenses engendrées par le réchauffement climatique. Pluies diluviennes, vagues de chaleur, périodes de sécheresse, tempêtes hivernales et températures glaciales n'ont jamais été aussi alarmantes.
Le DG de l'ONM insistant sur la nécessité de l'adaptation de l'office aux importants changements climatiques, a affirmé que la précision des informations fournies ainsi que les outils techniques utilisés pour alerter les citoyens et les pouvoirs publics sont la principale priorité. Dans cette optique, l'organisme a mis en place un système d'alerte précoce sur les dangers et les évolutions météorologiques, lancé le 23 mars 2017 ; il s'agit de la carte de vigilance.
La carte de vigilance est un système de cartographie dont le but est d'informer et d'avertir le citoyen, de façon précise et détaillée, sur l'état climatique de la totalité du territoire national.
Le procédé de la carte de vigilance se base sur un système de trois couleurs : jaune, orange et rouge, représentant, respectivement, la gravité d'un éventuel phénomène climatique, du moins grave au plus grave.
Le bulletin météo spécial ou le BMS étant devenu démodé, de par son insuffisance à remédier auxdites perturbations, a dû laisser place à ce nouveau système beaucoup plus efficace. Celui-ci servira à mettre en sécurité le maximum de personnes, victimes des conséquences de graves phénomènes climatiques. L'aspect indispensable de ce genre d'outil est compréhensible, vu la gravité des phénomènes climatiques manifestés ces dernières années. Par exemple, en juin 2019, l'Algérie a atteint ses températures les plus élevées.
La sécheresse dans le Sud se répand de plus en plus vite, avec une diminution de chutes de pluie de -22%. Si l'Algérie ne prend pas de mesures de sécurité, cela pourra engendrer des pertes humaines et matérielles importantes.
Un phénomène qu'on appelle le phénomène du nuage lourd, consiste à ce que s'accumulent en celui-ci des cellules orageuses, emplissant ledit nuage en quantités d'eau et d'humidité. Ce qui donne audit nuage une couleur grise dont l'aspect annonce le degré de gravité d'une éventuelle tempête. Ce genre de phénomène doit être pris en considération, pour prévenir d'éventuels dégats humains et matériels, surtout en agriculture.
En conclusion, l'ONM a tenu à donner le vrai nom de son site internet, www.météo.dz, où l'on peut trouver la carte de vigilance, utile à tous les Algériens sur le territoire national.
G. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.