Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Le développement des zones d'ombre passe par la promotion de leurs habitants    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Le Président opère un mouvement partiel dans le corps diplomatique    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Corée en Algérie    Opep+: la Russie appelle tous les pays membres à respecter le taux maximal de conformité    Cession des biens immobiliers de l'Etat: plus de 747.000 dossiers régularisés    Régularisation foncière: une priorité de l'Etat    L'ALGERIE, UN MONDE À L'ENVERS.    Khaled Drareni emprisonné : la liberté d'expression condamnée à Alger.    Médéa: un individu arrêté pour trafic illicite de munitions réelles    JO: publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral    Abderrahmane Hammad prend ses fonctions à la tête du Comité olympique et sportif algérien    Le chef des ex-Farc confesse «haïr» son organisation pour les atrocités commises    Plaidoyer pour la dissolution de l'APN    Le dernier délai fixé au 5 octobre    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    Recours introduit pour la sanction de Mellal    Révision constitutionnelle: L'Initiative des forces nationales de réforme appelle à une "large" participation au débat et au vote    Régime sec    Signature de six conventions avec Algérie Poste    13 décès et 232 nouveaux cas en 24 heures    76 harragas interceptés en 24 heures    75 permis de chasse délivrés    Sensibilisation des jeunes issus des zones d'ombre    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Le Bébête Show, version élections US    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités    Crise syrienne : Trump reconnaît avoir envisagé d'«éliminer» Al Assad    Vers l'abolition du règlement de Dublin sur les demandes d'asile    La France regrette que le gouvernement ne soit toujours pas formé    CORONA, l'ennemi sans nom    La fille des Aurès    Les non-dits    Mahrez a repris les entraînements    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    USM Bel-Abbès: Les supporters réclament une société nationale    La Protection civile dresse son bilan: Plus de 7 millions d'estivants et 7 noyades depuis le 15 août    Quatrième périphérique: Deux morts et deux blessés graves dans un accident    Paix et subterfuges    Détournement, dilapidation de deniers publics...: 8 ans de prison pour Ould-Abbès et 4 pour Barkat    Au boulot, citoyens !    Le procès en appel de Mahieddine Tahkout reporté    Les promesses du ministre des Finances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une quarantaine de bédéistes à la page
3e édition de «Tizi Bulle»
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 10 - 2019

La 3e édition du salon national de la bande dessinée «Tizi Bulle», qui réunit cette année une quarantaine de bédéistes, bat son plein à la bibliothèque principale de lecture publique de Tizi-Ouzou.
Cette nouvelle édition, à laquelle ont également pris part des concepteurs de jeux vidéo, de figurines, de mangas, une dizaine de maisons d'édition dont Enag, Dalimen, Z-Link, HB-Manga Kissa, Ingese Editions et le Magazine Ghomaida, a été marquée par la présence de deux doyens de la BD algérienne qui sont Ahmed Haroun et Saïd Zanoun, ainsi que l'un des maître de la poésie algérienne d'expression amazighe, Ben Mohamed. Dans son allocution d'ouverture, Mme Goumeziane a souligné l'effort fourni lors de ce salon pour la formation des jeunes dans le 9e art, en relevant que le nombre d'ateliers a été renforcé à l'occasion de cette édition pour atteindre un total de 15 dans différentes disciplines en relation avec cet art.
La résidence des bédéistes, initiée lors de la 2e édition de «Tizi Bulle» et qui a permis à des jeunes de se lancer dans la BD, connaît elle aussi une plus importante participation cette année, a-t-elle ajouté.
Ahmed Haroun, à qui un hommage a été rendu lors de la première édition de «Tizi Bulle», a annoncé que ce salon l'a encouragé à produire et sa nouvelle BD Lundja et Mkideche est sortie il y a une quinzaine de jours.
De son côté, Saïd Zanoun, honoré lors de l'édition précédente, a observé que les enfants et les jeunes Algériens ont du talent et veulent apprendre et ce genre de manifestation leur offre l'opportunité de le faire et de s'exprimer.
Cette nouvelle édition se caractérise par la diversité des thèmes traités par les bédéistes, dont un volet important a été accordé par les jeunes dessinateurs à l'Histoire de la guerre de Libération nationale, en consacrant des BD aux martyrs et aux événements de la Révolution algérienne, dont une qui retrace le parcours héroïque de l'enfant martyr le Petit Omar et une autre qui aborde les évènements du 17 octobre 1961, a-t-on constaté.
Cette manifestation se poursuivra jusqu'à aujourd'hui avec, au menu, une exposition de planches et travaux réalisés par des artistes bédéistes, un concours de dessin destiné aux enfants sous le thème «Protégeons l'environnement», en partenariat avec le magazine Ghomaidha, des jeux vidéos avec Gamers Rules, des ateliers cosplay, des dessins animés, des Mangas, une illustration BD, un apprentissage à la réalisation de la BD pour les débutants» et des travaux manuels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.