Chelsea: Willian poussé vers la sortie par Lampard ?    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Cnapeste de Béjaïa se démarque de son bureau national
Dialogue avec le ministre de l'éducation
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 01 - 2020

La participation du bureau national du Cnapeste au dialogue initié par le ministère de l'Education nationale n'a pas manqué de faire réagir le conseil de la wilaya de Béjaïa de la même organisation syndicale autonome, à travers une déclaration de «démarcation »de la position de l'instance nationale qui, fait-on observer «n'a pas eu quitus de la base».
Dégageant toute responsabilité quant à la participation du bureau national au dialogue initié par le MEN», le Cnapeste-Béjaïa estime que cette participation engagée « sans préalables et sans se référer, ni aux instances, ni à la base syndicale, ne peut être considérée que comme une caution à un pouvoir en manque de légitimité, ou alors à une démarche relevant de l'analphabétisme politico-syndical», lit-on dans le document des syndicalistes de Béjaïa , tout en rassurant leurs adhérents au niveau de wilaya quant au respect de l'esprit de l'engagement en vigueur et au maintien de «la mobilisation aux côtés du peuple».
Analysant les derniers développements survenus sur la scène nationale, au double plan social et politique, le Cnapeste-Béjaïa, qui se dit soucieux du devenir de la mobilisation populaire pour le changement radical du système, a tenu à réitérer «son attachement indéfectible à la dynamique citoyenne historique enclenchée depuis le 22 février 2019».
Le Cnapeste-Béjaïa pointe du doigt également ce qui est qualifié «d'immobilisme de la Confédération des syndicats autonomes (CSA) ,et son apport insignifiant au mouvement populaire national». «L'appareil de cette CSA vient de prouver sa faiblesse et son inconséquence, en allant à contre-courant des aspirations des fonctionnaires et des travailleurs qui ont mis, au début, tout leur espoir dans cette confédération naissante. Alors qu'il est attendu de cette confédération des gestes forts en harmonie avec la dynamique citoyenne nationale, la lutte syndicale authentique et les aspirations des Algériennes et des Algériens, ses différents animateurs se sont empressés, ces derniers jours, de répondre aux sollicitations du pouvoir illégitime issu de la mascarade électorale du 12 décembre 2019», regrettent les membres du Cnapeste de Béjaïa. Plus loin, il déplore «le rôle réduit à la figuration du bureau national au sein de cette instance, au lieu d'imprimer l'empreinte revendicatrice et combattive du Cnapeste qui se suffit dans son rôle de figurant en apportant sa caution à toutes les résolutions émanant de cette confédération», indique-t-on tout en soulignant que «même dans le choix des porte-parole de cette confédération, le bureau national a toujours fait profil bas en validant toutes les désignations, sans tenir compte des inquiétudes de la base».
A. Kersani


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.