Le ministère de la Défense: Le général-major Meftah Souab n'a pas fui    Prophéties de chaos    Marché du gaz: Attar vante la stratégie de Sonatrach    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    L'apocalypse à Beyrouth    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères    Les révélations du PDG de l'ANEP    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    Décès du Professeur Grangaud: Djerad rend hommage à un "Fils de l'Algérie"    Feux de forêts: installation du comité d'évaluation des dégâts    Baisse sensible en 2020    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Les travailleurs réclament leurs salaires    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Sept migrants décédés et cinq blessés dans un accident    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    REOUVERTURE DES MOSQUEES : Les ‘'oulémas'' appellent à réaménager les horaires du confinement    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    EFFONDREMENT DU TUNNEL MINIER A AIN AZAL : Une commission d'enquête pour déterminer les causes    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Se reconstruire après la tragédie    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»
À L'OCCASION DU 58e ANNIVERSAIRE DU RECOUVREMENT DE L'INDEPENDANCE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 07 - 2020

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie plaide pour ce qu'il appelle un débat «adulte et loyal», à même de déboucher sur un «compromis démocratique sur les règles qui nous permettront de nous exprimer librement et de manifester librement».
Et ce, affirme Mohcine Belabbas dans un message posté sur sa page facebook, à l'occasion du 58e anniversaire du recouvrement de l'indépendance nationale, «quels que soient nos programmes politiques, quelles que soient nos convictions», expliquant qu'il s'agit de «définir et rendre inviolables, des règles démocratiques pour l'exercice de la compétition politique, de l'accès et de l'alternance au pouvoir dans l'objectif d'un vivre-ensemble dans le progrès et l'édification d'un Etat de droit démocratique, garantissant l'égalité devant la loi entre tous les citoyens indépendamment de leur langue maternelle, de leurs croyances, de la couleur de leur peau ou de la nature de leur sexe».
Ainsi, selon le chef du parti progressiste, les algériens pourront «se réapproprier leur passé historique dans son intégralité et instruire leur mémoire nationale collective par des enseignements nécessaires pour mieux appréhender l'avenir».
Expliquant davantage son plaidoyer pour un débat loyal, le président du RCD estime que «les algériennes et les algériens avec leurs différences peuvent se rencontrer, échanger et débattre dans la sérénité pour faire sortir leur pays de l'impasse dans laquelle l'a mené un système autoritaire, injuste, irresponsable, corrompu et incapable de s'amender». Car, pour lui, «laisser le pays otage d'un tel système, c'est se rendre complice d'un chaos inéluctable».Ce qui constitue, en fait, le «message d'espoir et de tolérance que la mobilisation solidaire a délivré depuis février 2019».
Et d'estimer qu'en ce 58e anniversaire de l'indépendance nationale, il est «utile d'insister que nous devons continuer d'agir dans la lucidité et avec intelligence pour mettre un terme à près de 60 ans de violations de la loi et des droits humains, de confiscation de la richesse nationale, d'absence de légitimité populaire et de spoliation de la souveraineté du peuple».
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.