Tebboune salue "les rôles de premier plan" et "les missions cruciales" de la femme à travers l'histoire de l'Algérie    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Boukadoum prend part à la 2e réunion du groupe de soutien au Mali    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les championnats d'Afrique maintenus pour juin 2021 à Alger
Athlétisme
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 09 - 2020

Les Championnats d'Afrique d'athlétisme seniors se dérouleront à Alger au mois de juin 2021, a confirmé le directeur général de la Confédération africaine d'athlétisme (CAA), soulignant que «les dates précises seront arrêtées ultérieurement» avec les organisateurs, a-t-on appris, mercredi, auprès de la Fédération algérienne d'athlétisme.
La décision a été annoncée lors d'une conférence de presse à distance, animée par le DG de l'instance africaine Lamine Faty et le directeur technique Aziz Daouda, qui ont évoqué diverses questions, notamment la situation de l'athlétisme en ces temps de pandémie, les centres de préparation africains, le second plan de développement et le circuit des compétitions continentales. Le DG de la Confédération africaine a fait savoir que la CAA a, notamment, maintenu la programmation pour l'année prochaine des deux Championnats phares initialement prévus en 2020. Ainsi, «le Championnat d'Afrique de cross aura lieu fin février/mi-mars 2021 à Lomé au Togo et les Championnats d'athlétisme seniors sont prévus à Alger au mois de juin 2021». Les dates précises seront arrêtées ultérieurement avec les fédérations organisatrices. Lamine Faty a fait état également du maintien au programme de la CAA du circuit de meetings africains avec sept étapes même si ceux du Nigeria et de l'Afrique du Sud ne sont pas encore confirmés. «La CAA veillera à que ce circuit ait lieu avec ses sept étapes tout comme le meeting de Gaborone au Botswana en avril 2021», a-t-il dit, en souhaitant une amélioration de la situation par rapport à la pandémie de Covid-19 et une reprise progressive des Championnats régionaux et nationaux. Pour sa part, le directeur technique de la CAA est revenu sur la stratégie de la Confédération basée sur les plans de développement. «A Abidjan, lors de notre congrès, l'ensemble des membres se sont déclarés satisfaits de notre premier plan de dix ans qui a expiré en 2017», a-t-il dit, en soulignant que les compétitions de la CAA ont connu une «nette progression» en matière d'engouement et du nombre de participants. «Si par le passé, on organisait des Championnats avec trois ou quatre pays, on a enregistré lors des derniers Jeux africains de Rabat la présence de 52 pays, alors que les effectifs ont aussi augmenté considérablement», a relevé le directeur technique qui a reconnu la difficulté d'organiser les Championnats de cross-country car «c'est une discipline qui n'est pas pratiquée dans tous les pays africains.» «Pour encourager une participation de masse, la CAA a introduit la catégorie des U18 (cadettes) pour les Championnats d'Afrique de cross-country à Lomé où plus de 300 participants de cet âge seront sur la ligne de départ», a-t-il fait savoir, en soulignant la volonté de la Confédération de vulgariser cette discipline considérée comme «une entrée à l'athlétisme». Daouda dira également que la stratégie de la CAA «tient en compte les spécificités de notre continent et fait de son mieux pour faire entendre sa vision au grand profit de nos athlètes qui sont les seuls à être présents dans les compétitions à travers le monde à hauteur de 30% et figurent également dans les meilleurs résultats mondiaux». Il a détaillé que le plan de développement actuel de la Confédération a été scindé en deux périodes de cinq ans chacune qui sera bientôt adopté par le conseil confédéral, soulignant que «ce plan repose sur quatre aspects fondamentaux à notre sens : le réalisme, la flexibilité, l'efficacité et la considération».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.