La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La mode des selfies et les nouvelles technologies réhabilitent l'art antique
Musées d'alger
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 11 - 2020

Peu fréquentés par le passé, même quand l'entrée était gratuite, les musées d'Alger ont commencé à attirer le grand public, surtout les jeunes, depuis l'apparition et la généralisation des selfies et des comptes sur les réseaux sociaux.
«Moi devant la statue Héraklès archer d'Antoine Bourdelle» ou «Moi et mon amie devant Eve de Paul ­Belmondo.» Le musée national des Beaux-Arts d'Alger est l'un des plus prisés par les amateurs de selfies, notamment avec ses statues et sa terrasse avec une splendide vue sur le Jardin d'essai d'El-Hamma. Le Musée national du Bardo avec son grand jardin est lui aussi bien fréquenté par le public qui vient le plus souvent pour voir la sépulture de la reine Tin Hinan.
Pas très loin du Bardo, au cœur de la capitale se trouve le Musée national des antiquités et des arts islamiques, inauguré en 1897 et considéré comme le plus ancien musée d'Algérie et l'un des plus anciens du continent africain.
Le musée s'apprête à accueillir les visiteurs avec l'élaboration d'un nouveau parcours muséal et l'exposition de pièces inédites. Les visiteurs de ce musée auront ainsi très prochainement l'occasion de découvrir un nouveau parcours muséal dans l'aile dédiée aux arts islamiques et qui sera conforme aux dernières évolutions en matière de muséographie. Le visiteur simple amateur d'art et d'histoire, les chercheurs et les étudiants pourront trouver toutes les informations utiles sur les pièces exposées et sur différents supports, a expliqué Fatiha Ammar, conservatrice du patrimoine et responsable de l'animation, des ateliers et de la communication du Musée national des antiquités et des arts islamiques.
La conservatrice a également annoncé l'exposition «prochaine» de nouvelles pièces «issues des collections du musée ou des récentes fouilles archéologiques».
Parmi les pièces rares que le visiteur pourra découvrir, des «pièces de monnaie de l'époque rostémide et autres dynasties moins connues».
L'aile réservée aux arts islamiques propose des pièces rares comme le minbar de la Grande Mosquée «Djamâa Lekbir» d'Alger remontant à l'époque almoravide ou de son exemplaire du Saint Coran, considéré comme l'un des plus anciens au monde». D'autres pièces antiques ou œuvres d'art témoignent de l'artisanat de différentes régions d'Algérie en plus de sculptures et objets en céramique en provenance de Tunisie et du Maroc.
Du côté du Musée des antiquités, l'histoire de l'Algérie défile dans les allées d'exposition à travers une multitude de sculptures, de statues, de mosaïques et autres œuvres et ustensiles. Le visiteur peut également voir en plus de témoins de la Grèce antique et de l'Egypte ancienne. L'établissement, dont la construction a été entamée en 1838, propose également aujourd'hui et en temps normal (avant la pandémie du Covid-19), des ateliers pour enfants, des concours, des rencontres scientifiques, tout en ouvrant ses collections aux chercheurs et étudiants.
Le Musée national des antiquités et des arts islamiques séparé par une simple chaussée de l'Ecole supérieure des Beaux-Arts d'Alger a, pour rappel, rouvert ses portes au public au mois de septembre après plusieurs mois de fermeture par mesure de prévention contre la propagation du coronavirus.
De strictes mesures de prévention ont été adoptées pour pouvoir accueillir les visiteurs à titre individuel en toute sécurité. Les visites de groupes scolaires et autres sont toujours suspendues.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.