"Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    Le débit Internet 2 Mbs passe à 4 Mbs    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    Sanhadji soutient le maintien des frontières fermées    Le M.A.R.W. appelle à accomplir Salat El Istisqa samedi prochain    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Production du Sputnik V en Algérie: le projet est à sa phase finale    Beldjoud préside l'installation du wali de Timimoune    Oualid: Algeria Venture sera "la vitrine" des projets innovants algériens à international    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    Mahious passera sur le billard    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    6000 milliards de dinars dans la nature    Le principal opposant retire sa candidature    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Trois brèches à colmater    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Du verbiage et des actes    Tiaret: Le théâtre s'éveille    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'état-major de l'ANP marque sa présence aux frontières sécuritaires du pays
LES GENERAUX CHANEGRIHA ET ATHAMNIA À TINDOUF ET DJANET
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 01 - 2021

Le chef d'état-major de l'ANP a supervisé d'importantes manœuvres à munitions réelles à Béchar et Tindouf, dans la 3e Région militaire. Le jour même, le commandant des Forces terrestres a effectué une visite d'inspection dans le secteur opérationnel de Djanet, dans la 4e Région militaire.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Le général de corps d'armée Saïd Chanegriha et le général-major Amar Athamnia étaient, en ce début de semaine, sur les fronts sécuritaires les plus sensibles du territoire algérien. Les numéros 1 et 2 de l'état-major de l'ANP semblent s'être partagé les tâches.
Le général Saïd Chanegriha s'est rendu à Béchar, siège de la 3e Région militaire, puis dans le secteur opérationnel de Tindouf qui se trouve au plus proche du conflit qui oppose la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au Maroc, son voisin du Nord. Sur place, le chef d'état-major a supervisé des exercices tactiques de grande envergure «Hazm 2021 » (détermination). L'espace et le timing choisis pour effectuer ces manœuvres à balles réelles sont un message clair adressé à l'armée marocaine qui subit depuis la mi-novembre un pilonnage de ses positions par les unités du Front Polisario.
«Je suis entièrement convaincu que les efforts que nous déployons lors de l'exécution de ces exercices tactiques, ayant pour objectif de développer l'expérience au combat, de consolider les connaissances et les aptitudes et de conférer la synergie et la complémentarité à l'action collective, au sein du corps de bataille de l'Armée nationale populaire, sont des efforts visibles sur le terrain et leurs résultats sont palpables, tant au plan d'aguerrissement opérationnel qu'au plan de disponibilité au combat de nos Forces armées, toutes composantes confondues et ce, grâce à l'application totale et efficace sur le terrain des programmes de préparation au combat et de lutte contre le terrorisme, comme en témoignent les résultats obtenus dans ce domaine», a souligné le général Saïd Chanegriha au terme de cet exercice tactique qui a impliqué plusieurs unités de combat des Forces terrestres et des Forces aériennes.
De son côté, le général-major Amar Athamnia effectuait une visite d'inspection dans le secteur opérationnel de Djanet, dans la quatrième Région militaire. Une tournée des popotes dans les unités chargées de sécuriser la frontière avec la Libye.
Un front qui représente là aussi une menace depuis une dizaine d'années du fait de la présence de groupes terroristes et de certaines milices, notamment celle du maréchal Khalifa Haftar.
Les hommes de Haftar sont d'ailleurs positionnés dans plusieurs sites proches du secteur opérationnel de Djanet. Il s'agit principalement d'Oubari, où, sous couvert de lutte antiterroriste, ils tentent de contrôler cette partie du Fezzan, carrefour de divers trafics et riche en hydrocarbures.
La présence sur le terrain des opérations des généraux Chanegriha et Athamnia signifie que l'état-major de l'ANP prend très au sérieux la situation aux frontières sud-ouest et sud-est du pays et qu'il juge nécessaire de préparer les troupes à tout risque de dérapage.
T. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.