Ligue des champions d'Afrique : Le MCA qualifié aux quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la ligue: résultat du tirage au sort    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La générale du monodrame Fitness jouée à Alger
Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l'audiovisuel
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 03 - 2021

La générale de la pièce de théâtre Fitness, un monodrame qui évoque la détresse du peuple palestinien en lutte contre l'occupation sioniste et les travers de la société algérienne, a été présentée, samedi à Alger, devant un public restreint, soumis au strict respect des mesures de prévention contre la propagation de la Covid-19.
D'une durée de près d'une heure, le monodrame, écrit et mis en scène par Mahfoud Berkane, a été présenté à l'Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l'audiovisuel (Ismas) devant un public d'étudiants et de professeurs qui ont ainsi retrouvé le chemin des spectacles après une année d'interruption de l'activité artistique.
Interprétée par Mahfoud Berkane, tout de noir vêtu, Fitness raconte l'histoire d'un chorégraphe qui, s'apprêtant à restituer par la grâce du mouvement et la beauté du geste la détresse du peuple palestinien face à l'occupation sioniste, voit son élan créatif interrompu, à plusieurs reprises, par différents bruitages venant de l'extérieur qui renvoyaient aux travers de la société algérienne qu'il tentait chaque fois de comprendre en faisant participer le public. Sur un écran rectangulaire, déposé de travers à même le sol, des vidéos montrant l'effervescence du peuple palestinien autour de la mosquée d'El Aqsa étaient projetées, donnant des reflets esthétiques à la danse expressive de l'artiste, conçue par le chorégraphe Farès Fettane.
Accompagnant le comédien dans l'élan de sa gestuelle, différentes pièces musicales aux modes orientaux ainsi que la célèbre Sonate au clair de lune de Ludwig Van Beethoven (1770-1827), concoctées par Madjid Mansouri, ont servi de support musical au ton mélancolique, à des lectures aux intonations déterminées, rendues par la voix présente et apaisée du grand poète palestinien Mahmoud Derwich (1941-2008) déclamant quelques-uns de ses textes révolutionnaires et percutants, à l'instar de Satounsa ka annaka lam takoun (Tu seras oublié, comme si que tu n'avais jamais existé), ou encore, Kam kounta wahdek (O combien tu étais seul).
Selon Mahfoud Berkane, la conception de ce monodrame partait de l'idée d'«exprimer la Palestine révolutionnaire» comme thématique principale, par le geste et le mouvement du corps, et voilà que la «dénonciation des maux de la société algérienne» s'invite dans le spectacle par des «identifiants sonores extérieurs», ce qui a donné lieu au «théâtre dans le théâtre» comme choix conceptuel qui a restitué simultanément les préoccupations des «deux peuples frères».
Les manquements des gens dans la société, le manque de considération à l'égard de l'art et de la culture sont autant de sujets qui ont interféré avec le rendu de la chorégraphie. Le comédien a su donner vie à son monodrame, à travers un ton vocal résolu, un jeu concluant et des déplacements qui ont occupé tous les espaces de la scène restée sans décors, dans un spectacle plein qui a uni la poésie muette de l'expression corporelle au jeu du comédien et à la densité du texte.
Le monodrame Fitness a été produit par l'association culturelle Thala pour les arts dramatiques, en collaboration avec l'Ismas et l'Office national de la culture et de l'information (Onci).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.