Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Réunion Gouvernement-walis samedi prochain    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Annaba a trouvé la parade    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    40 000 ha prévus pour la prochaine campagne agricole    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    Cinglant revers du makhzen    «La rupture avec le Maroc était nécessaire»    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Le MOC et le CRT dans l'embarras    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Les Vertes bouclent leur stage d'évaluation    Tuchel ne lâche pas Werner    Hakimi veut marquer l'histoire du club    Les préoccupations locales dominent    Les projections de l'Anade    Ca grogne    Une saignée inévitable    MERIEM    Démarrage des soldes    De nouveaux établissements inaugurés    La pénurie en eau potable était évitable    182 affaires en 9 mois    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    L'EVEIL DES CONSCIENCES    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    Lamamra s'entretient avec son homologue français    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'accord militaire avec les Etats-Unis sera prolongé de 6 mois
Philippines
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 06 - 2021

Les Philippines vont prolonger pour six mois un accord militaire avec les Etats-Unis, qui offre notamment un cadre légal à la présence des troupes américaines dans le pays, a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères Teodoro Locsin, après des mois de négociations, entre les deux pays.
Le Président Rodrigo Duterte avait fait part en février 2020 à Washington de son intention de rompre ce traité signé en 1998, le «Visiting Forces Agreement» (ou VFA, accord sur les forces étrangères), après avoir accusé les Etats-Unis d'ingérence dans sa politique controversée de lutte contre le trafic de drogue. Mais en juin 2020, Manille a suspendu sa sortie de ce traité militaire, dans le cadre duquel des centaines de manœuvres communes sont menées chaque année et qui constitue une composante importante de l'alliance entre les deux pays datant de près de 70 ans. Depuis, la suspension de la sortie du traité a été prolongée de six mois à deux reprises.
«Le Président nous a fait part de sa décision d'étendre la suspension de la sortie du ''Visiting Forces Agreement'' pour une nouvelle durée de six mois, le temps pour les deux parties en présence d'étudier les inquiétudes concernant certains aspects de cet accord», a déclaré Teodoro Locsin. L'ambassade américaine à Manille n'a pas souhaité commenter cette annonce. Elle survient après de récentes tensions entre Manille et Pékin en mer de Chine méridionale, où des centaines de bateaux chinois ont pénétré dans la zone économique exclusive de Manille, qui a renforcé ses patrouilles dans la zone.
Après son élection à la présidence en 2016, M. Duterte s'était éloigné des Etats-Unis au profit d'un rapprochement notamment économique avec la Chine. Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, riche en ressources naturelles. Plusieurs pays riverains comme les Philippines, la Malaisie, Brunei et le Vietnam contestent les revendications chinoises dans cet espace maritime, une route clé du commerce mondial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.