Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«El Hisn el matine» attend son agrément
Ce parti revendique 27 députés élus
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 06 - 2021

Face à ce qu'il qualifie d'inertie et d'incapacité des partis vainqueurs des dernières élections législatives anticipées, englués qu'ils sont, selon lui, dans leurs «étroits calculs politiciens», le coordinateur d'El Hisn el matine (Le rempart solide) dit prendre l'initiative pour, explique-t-il, «faire bouger les choses».
M. Kebci-Alger (Le Soir)- Revendiquant d'ores et déjà vingt-sept députés, onze étant élus sur des listes portant la dénomination de cette organisation en attente d'agrément et les seize autres étant élus sur d'autres listes avant de la rejoindre aussitôt les élections passées, Yassine Merzougui nourrit le fol espoir de devenir la toute première force politique au sein de la toute nouvelle Assemblée populaire nationale. S'exprimant, hier, en marge d'une cérémonie organisée à l'hôtel Azul à l'ouest de la capitale, le coordinateur d'El Hisn el matine dit que l'organisation dépassera bientôt le Front de libération nationale arrivé, pour rappel, premier à l'issue du scrutin du 12 juin dernier, avec 105 sièges arrachés. Ceci à la faveur, a-t-il ajouté, de l'aboutissement des recours déposés au niveau du Conseil constitutionnel, faisant part de «spoliation» dont ont été victimes certaines listes de l'organisation, comme c'est le cas à Tlemcen et Batna. Mais pas que cela, puisque Merzougui parle également du ralliement prochain de nombre de députés indépendants, mais également partisans. Déjà, deux partis, le Front de la bonne gouvernance et le parti de la voix du peuple ont adhéré à cette démarche, leurs présidents ayant été, hier, de cette cérémonie. Pour le coordinateur d'El Hisn el matine, cette démarche a été rendue inévitable au vu de ce qu'il qualifie d'«inertie», voire de «l'incapacité» des partis sortis vainqueurs de ce scrutin législatif anticipé, englués qu'ils sont, dans leurs étroits calculs politiciens. Merzougui qui dit inviter le chef de l'Etat à nommer un Premier ministre, lui exprimant tout le soutien de son groupe parlementaire, affirme que son organisation qui est, selon lui, «loin de toute considération idéologique ou identitaire que la Constitution a définitivement tranchée», constituera une «véritable force de propositions» avec des «solutions techniques aux nombreux problèmes économiques et sociaux qui se posent au pays». Il a, également, fait part de l'installation prochaine d'une commission de sages à l'effet, a-t-il soutenu, de «rapprocher les points de vue des uns et des autres et centrer les efforts sur l'essentiel».
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.