La demande pétrolière appelée à fortement augmenter    Arrivée massive de harragas algériens en Espagne    Le procès en appel de Karim Tabbou renvoyé au 11 octobre    5 ans de prison pour le majordome du système    La valeur de la production agricole estimée à 98 milliards DA    Les travailleurs dans l'expectative    L'Allemagne tourne la page Merkel    Plus de 600 colons envahissent la mosquée Al-Aqsa    Khartoum convainc les manifestants à Port-Soudan    Vers le forfait de Slimani et de Benlamri face au Niger    4,8 millions de dinars à payer en guise d'amendes    Le CR Belouizdad en stage à Mostaganem    Le président Tebboune reçoit le chef du commandement de l'Africom    Benbouzid écarte l'éventualité d'une troisième dose de vaccin en Algérie    Un autre casse-tête pour les parents    Lancement des Journées du théâtre pour enfants et de marionnettes    Koeman et le Barça se rassurent    Les Canaris se préparent à Alger    Le FLN manquera des communes    Le PT tire la sonnette d'alarme    Le rôle positif de l'Algérie souligné à l'Assemblée générale    Flambée persistante et généralisée    Lancement d'un plan de wilaya pour promouvoir le tourisme local    Kamel Damardji intronisé au poste de président du CA    Hommage aux disparus    Liès Sahar est mort : il n'y a pas de perfidie savoureuse    Ils opéraient à El Hamri, Médiouni, Savignon et Bastille: Quatre dealers arrêtés, des psychotropes saisis    Tlemcen: Un réseau de vol de véhicules démantelé, 7 arrestations    Lamamra rencontre des membres de la communauté algérienne aux Etats-Unis    L'erreur humaine    Investissement: Plaidoyer pour la «colocalisation» et «l'intégration régionale»    Tlemcen: Le chantier de l'annexe du musée d'archéologie islamique bientôt relancé    Tébessa: Un site en quête d'aménagement    Que cherchent les américains à Alger?    67 Morts dans des combats autour de la ville stratégique de Marib    Des figures du «clan» à la barre    Le temps des réformes    Une satisfaction justifiée    Avocats et l'émouvant souvenir...    Quand l'Erma «défie» le président    Le tourisme «en panne»    Les jalons d'une nouvelle démarche    Brèves Omnisports    Hamilton victorieux cent et eau    Un verrou «débloqué»    L'école: le mausolée des charlatans    Le long fleuve algérie    Les éditeurs se préparent pour rebondir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le FLN sauve les meubles
COMMISSIONS PERMANENTES DE L'APN
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 07 - 2021

Le parti du Front de libération nationale sauve quelque peu les meubles en sauvegardant la présidence de commissions permanentes de l'Assemblée populaire nationale, au nombre de trois, des commissions de souveraineté, ceci même s'il lâche une commission tout aussi emblématique, celle de la défense nationale, lui qui avait perdu la bataille de la coordination du gouvernement et celle de la présidence de la Chambre basse du Parlement.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - Avant de prendre leurs vacances demain à l'occasion de la cérémonie de clôture de la session parlementaire, les nouveaux députés issus des élections législatives anticipées du 12 juin écoulé devront installer, aujourd'hui, les commissions permanentes de l'Assemblée populaire nationale.
Des commissions permanentes au nombre de douze dont la répartition parmi les six groupes parlementaires a, comme le veut la «tradition», suscité des tractations tant les postes que suggèrent des structures, 36 entre président, vice-président et rapporteur, sont la source de moult privilèges tant financiers que de prestige, celui d'être en contact avec le haut lieu et s'en prévaloir au moment opportun.
Des tractations ayant été rudes concernant la nature des commissions à diriger car, pour le nombre de ces structures devant revenir à chaque groupe parlementaire, elle a été en fonction de l'étendue du groupe parlementaire. Ainsi, le parti du Front de libération nationale, avec ses 98 députés, s'est vu attribuer trois commissions permanentes. Celle des finances et du budget, celle des affaires juridiques et administratives et des libertés et, enfin, la commission des affaires étrangères, de la coopération et de l'émigration auxquelles il tenait tant. Surtout après avoir perdu la double bataille du gouvernail de l'exécutif et du perchoir de la Chambre basse du Parlement au profit d'indépendants. Second parti en termes de consistance du groupe parlementaire, le Mouvement de la société pour la paix, avec ses 65 députés, s'est vu attribuer la présidence de deux commissions permanentes, celle de l'éducation et de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des affaires religieuses et celle de la jeunesse et des sports et de l'activité associative est compétente pour les questions relatives à la jeunesse et aux sports et à l'activité associative.
Le Rassemblement national démocratique s'est également adjugé, avec ses 57 députés, la présidence de deux commissions, celle de la culture, de la communication et du tourisme et celle de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle alors que les indépendants ont hérité de trois commissions, celle des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification, celle de l'agriculture, de la pêche et de la protection de l'environnement et, enfin celle des transports et des télécommunications.
Arrivés en cinquième et sixième positions, le Front el Moustakbal (48 députés) et le Mouvement el Binaa (39 députés) ont hérité, chacun, de la présidence d'une seule commission permanente, la commission de l'habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement du territoire et de la défense nationale respectivement.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.