Echec aux opposants virtuels    Le MSP annonce sa participation    Les explications du chef de l'Exécutif    Benabderrahmane réussit son premier examen    La FAO conforte Aïmene Benabderrahmane    «Je suis venu consulter le président Tebboune»    La CMA rejette tout accord avec le groupe Wagner    L'axe Alger-New Delhi redémarre    Le MJS donne le feu vert    Motion de soutien à Belmadi    Ça sent la fin pour Koeman    Challenge réussi à Tizi Ouzou    L'école primaire Azoug à l'honneur    La justice, jamais «les justices»    Ils ont profané nos massifs montagneux    La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja    "COMME UN MIROIR BRISE"    La majorité des supporters serait favorable à une Coupe du monde biennale    Hamzaoui rejoint les Sanafir    Dépénaliser l'acte de gestion ou désincriminer le droit de la vie des affaires ?    L'ex-rébellion appelle à mettre en oeuvre l'accord d'Alger    MERIEM    Distribution de 30 bus scolaires et de 8 ambulances    350 aides financières pour le logement rural    Surmonter l'héritage de la Seconde Guerre mondiale    L'ex président Abdelaziz Bouteflika n'est plus    Les engagements de Benabderrahmane    "Tandem Media Awards", une première édition dédiée au journalisme culturel    Un univers artistique entre l'universalisme et les traditions    Elections locales : Le RCD opte pour le boycott    Les petits charretiers d'un FLN d'arrière-garde    Halte à la maltraitance ! Pour que cesse la violence !    Préparer la rentrée    Moelleux au citron    BRÈVES...    DJEZZY : première édition ESWC Algérie    Bureaucratie à l'excès !    5 astuces pour garder ton téléphone en forme    Le MSP annonce sa participation aux prochaines élections locales    Nice : Delort met les points sur les i au sujet de l'OM    Tribunal militaire de Blida : la cour d'appel confirme les 16 ans de réclusion contre Bouazza    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    Les MAE arabes disent non    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste
UNION AFRICAINE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 07 - 2021

Le gouvernement sud-africain s'est dit mercredi «consterné» par la décision de la Commission de l'Union africaine d'accorder à I'entité sioniste le statut d'observateur auprès de l'UA, déclarant qu'elle allait s'opposer à cette décision «injuste et injustifiée».
«La Commission de l'Union africaine a pris cette décision unilatéralement sans consultations avec ses membres. La décision d'accorder à Israël le statut d'observateur est même plus choquant durant l'année où le peuple opprimé de Palestine a été pourchassé par des bombardements destructeurs et la poursuite des colonies illégales», s'indigne le ministère des Affaires étrangères sud-africain dans un communiqué. Et rappelle que l'Union africaine «s'est vigoureusement opposée à la mort de Palestiniens et à la destruction des infrastructures civiles». La diplomatie sud-africaine affirme que dans ce contexte, la «décision de la Commission de l'UA est inexplicable». «Les actions injustes commises par Israël sont contraires à la lettre et à l'esprit de la Charte de l'Union africaine. L'UA incarne les aspirations de tous les Africains et reflète leur confiance qui peut guider le continent à travers l'expression pratique des objectifs de la Charte, en particulier sur les questions relatives à l'autodétermination et à la décolonisation», relève-t-elle. «Israël continue d'occuper illégalement la Palestine au mépris total de ses obligations et des résolutions pertinentes de l'ONU. Il est donc incompréhensible que la Commission de l'UA choisit de récompenser Israël à un moment où son oppression des Palestiniens a été manifestement plus brutale», déplore l'Afrique du Sud. À ce titre, le gouvernement sudafricain a indiqué qu'il allait demander au président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, de faire un briefing à tous les Etats membres sur cette décision, espérant qu'elle soit discutée par le Conseil exécutif et la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement. «L'Afrique du Sud croit fermement que tant qu'Israël ne sera pas disposé à négocier une paix sans conditions préalables, il ne devrait pas avoir le statut d'observateur auprès de l'Union africaine», souligne l'Afrique du Sud ajoutant que «l'Union africaine ne peut en aucun cas être partie à des plans et à des actions qui verraient l'Etat palestinien réduit en entités balkanisées dépourvues de véritable souveraineté, sans contiguïté territoriale et sans viabilité économique».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.