Le MSP menace de se retirer    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    «L'informel ? Un danger pour la sécurité du pays»    L'intrigante histoire du consulat américain    Issine ? Connais pas !    Le Président Ghali réaffirme sa disponibilité au dialogue    Paqueta croit aux chances du Chabab    Chassé-croisé entre Chelsea et Liverpool, City qui rit et United qui pleure    Conclave d'évaluation chez Benbouzid    Plus de 79 000 produits pyrotechniques saisis en 2021    Cherchem    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    Ils maîtrisent la portée des menaces !    BF : la descente aux enfers    Retour des supporters dans les stades : Le grand cafouillage !    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Centre anti-cancer Emir Abdelkader: 22.000 cures de traitement du cancer du sein depuis 2020    Incertitudes sur le projet Peugeot    Croissance factice    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    L'informel menace l'Etat    Une loi pour protéger les institutions    Déboires d'un père de 9 enfants    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    Les douanes sont-elles des passoires?    Les néo-harkis reviennent cette semaine    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Un après-midi cauchemardesque    La main tendue de Lamamra    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Vers de nouvelles hausses en 2022    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Des listes passées à la moulinette    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Patrimoine historique des luttes anticoloniales de l'Afrique: Une débâcle programmée    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Canaris se préparent à Alger
JS Kabylie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 09 - 2021

La JS Kabylie a entamé, hier, son second stage de préparation d'intersaison qu'elle effectue à Alger, et ce, jusqu'au 8 octobre prochain, en prévision de la nouvelle saison 2021-2022.
Ainsi, après avoir bouclé le premier stage de préparation au complexe sportif de Tikjda, les Canaris enchaînent avec un nouveau regroupement de deux semaines (27 septembre au 8 octobre) durant lequel les coéquipiers de Reda Bensayah seront soumis à un programme de travail spécifique sous la houlette de l'entraîneur Henri Stambouli. Après avoir effectué une dernière séance dans la matinée de lundi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, les joueurs ont pris la route dans l'après-midi pour la capitale. Ce stage verra la participation des nouvelles recrues, en l'occurrence Yacouba Doumbia, Zakaria Mansouri, Reda Boumechra et Azzedine Doukha. Un début de stage que manquera l'attaquant éthiopien Mujib Hamza Kassim attendu par ailleurs dans le courant de la semaine. Yacouba Doumbia, le néo-défenseur international malien de la JSK, aussitôt arrivé, a entamé dimanche la préparation avec sa nouvelle équipe. Qualifié pour disputer la Coupe de la CAF, Doumbia promet de réussir sa saison avec les Canaris. Ces derniers, pour rappel, affronteront au mois d'octobre prochain les Marocains des Forces armées royales (FAR) en aller-retour pour le compte du 2e tour préliminaire de la Coupe de la CAF.
Des dettes à la CNRL qui risquent de tout bloquer
Tout n'est pas rose ! Après l'euphorie, celle d'avoir renvoyé Mellal, la nouvelle direction de la JSK va faire face aux dettes accumulées au niveau de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), suite aux nombreuses plaintes déposées par les anciens joueurs n'ayant pas été indemnisés. Selon les chiffres rapportés par les réseaux sociaux, la direction de la JSK devra s'acquitter de plus de 20 millions DA (2 milliards) à trois joueurs, à savoir Boulahia, Kadour-Chérif et Fellahi. D'autres joueurs, qui n'ont pas été régularisés, ont également saisi la CNRL. C'est dire que la direction de Iarichène devra trouver un compromis avec tous ces joueurs, faute de quoi, les nouvelles recrues ne seront pas qualifiées.
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.