Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    L'information locale au centre des préoccupations    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Les personnels de l'éducation boudent le vaccin    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Ali Ghediri de nouveau devant le juge aujourd'hui    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Pas de président à l'issue du deuxième tour de vote    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    «Le pays est toujours ciblé»    Le temps de l'efficacité    La Sadeg améliore sa desserte    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Messi penserait à un retour au Barça    Un challenge au sommet de l'UA    Les preuves du complot    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Près de 3 259 foyers raccordés au réseau de gaz naturel
Béjaïa
Publié dans Le Soir d'Algérie le 31 - 10 - 2021

Pas moins de 3 259 foyers ont été raccordés au réseau de gaz naturel à travers plusieurs municipalités de la wilaya de Béjaïa à l'occasion de la célébration du 67e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne. Le réseau a été mis en service par les autorités de wilaya en présence des élus municipaux et des villageois.
Les municipalités concernées par cette opération rentrant dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal de la wilaya de Béjaïa, lancé depuis une dizaine d'années, sont Tamokra (956 foyers), El Flaye (1 161 foyer, Boukhlifa (344 foyers), le village de Bouzougla dans la commune de Draâ-el-Gaïd (424 foyers) et Takouraïbt) à Ighil-Ali (374), selon un communiqué de presse de la cellule de communication de la wilaya.
De leur côté, les villageois ayant bénéficié de cette opération de raccordement au réseau de gaz naturel, après près d'une dizaine de longues années d'attente, n'ont pas manqué d'exprimer une grande joie d'être libérés, selon eux, de la recherche des bouteilles de gaz butane, particulièrement en hiver.
Il faut dire que dans plusieurs municipalités de la wilaya de Béjaïa, les travaux de raccordement au réseau de gaz naturel se trouvent à l'arrêt ou avancent à pas de tortue, au grand désespoir des villageois qui attendent ce précieux combustible depuis des années.
Classée en bas du tableau, la wilaya de Béjaïa, qui enregistre l'un des taux les plus faibles, en terme de raccordement à ce réseau, avait bénéficié au début de l'année 2011 d'un programme spécial d'alimentation de pratiquement l'ensemble des communes de la région.
Si des lots de ce vaste programme ont été réalisés dans les délais à travers certaines localités de la wilaya, dans d'autres communes où les travaux ont été confiés à des entreprises ne disposant pas de compétences dans le domaine, la réalisation des réseaux de raccordement n'a pas pu être menée à terme.
Plusieurs entreprises se sont retrouvées aussi contraintes d'abandonner leurs projets pour cause de non paiement des travaux effectués. À l'arrêt depuis plus six ans, certains projets de raccordement au réseau de gaz naturel de certaines localités n'ont été relancés que depuis ces derniers mois à l'instar des municipalités de Tinebdar et El Flaye.
À l'image de la municipalité de Tinebdar où moins de la moitié des villages uniquement sont raccordés au réseau du gaz naturel en attendant l'achèvement du projet d'alimentation du reste des villages dont les travaux ont été relancés ces derniers mois après un arrêt de plusieurs années, la commune d'El Flaye se retrouve dans la même situation.
Dans la municipalité d'El Flaye où 1 161 foyers sont désormais raccordés au réseau du gaz naturel, des centaines d'autres foyers attendent l'achèvement des travaux repris récemment pour enfin bénéficier de cette énergie confortable, performante et économique.
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.