La démonstration des Forces navales    Le procès a failli «dégénérer»    Elle m'a battu, puis m'a devancé...    La méthode Ankara    L'Algérie peaufine sa stratégie africaine    Les raisons de l'union patronale    «Nous sommes un partenaire fiable de l'Afrique»    L'ONU entame sa visite au Xinjiang    Des dizaines de colons envahissent la Mosquée Al-Aqsa    Al-Khelaïfi va annoncer de grands changements    Erik ten Hag annonce la couleur    Nouveau test    Cher pèlerinage!    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Un réseau national tombe à Berrahal    Un long fleuve tranquille    Accueil triomphal pour Amin Zaoui    29 titres retenus par le jury    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines aux secteurs de Mahbes et El Farsya    Réunion du gouvernement: examen du projet d'extension du port de Djen-Djen    Algérie-Italie: des relations économiques en constante évolution    Incendies de forêts: un dispositif opérationnel de mobilisation générale et d'alerte maximale    Judo: le parc sportif d'Oran est en mesure d'accueillir le championnat du monde    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tizi Ouzou: ouverture du 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni    Saïda: décès du président de l'APC de Youb    Ligue 1/WAT-ESS: les Sétifiens en quête de rachat    Affaire GB Pharma: Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal condamnés à 3 ans de prison ferme    Journée mondiale de l'Afrique: face aux défis de la paix, santé et agroalimentaire    Sahara occidental: une délégation US arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Agression du domaine public et forestier: Des instructions pour intensifier la lutte contre les constructions illicites    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Des mentalités à formater    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le retard suscite la colère à Chemini
Raccordement en gaz de ville à Béjaïa
Publié dans L'Expression le 19 - 11 - 2019


Ils sont venus pour protester contre le retard accusé dans la réalisation de projets de raccordement en gaz de ville. La colère qui couvait jusque-là a fini par exploser pour se traduire sur le terrain par une action de protestation. «Nous tenons à informer la population de la daïra de Chemini du retard accusé en matière de raccordement dans les foyers et l'hiver approche», écrit sur son mur la président de l'APC du chef-lieu de la daïra de Chemini, juste après la réunion, qui s'est tenue au siège de l'APC de Chemini en présence des maires, élus et les comités de villages des quatre communes. Après un long débat, «l'Assemblée a opté à l'unanimité d'organiser un sit-in devant le siège de la S.D.E de Béjaïa, d'une délégation de coordination des maires pour exiger la reprise des travaux dans un délai de 10 jours faute de quoi, d'autres actions seront prises, menace l'édile communal. Compte tenu de l'insatisfaction de l'engagement écrit émanant du SDE de Béjaïa en date du 19 janvier 2015 stipulant que l'achèvement des travaux du gaz sera effectif dès le premier semestre 2019, la réaction des comités de villages des quatre communes de la daïra de Chemini a convenu de l'organisation d'un sit-in devant le siège de la SDE de Béjaïa et la délégation d'une commission mixte (coordination et maires) pour exiger de cette dernière la reprise immédiate des travaux sous huitaine.Le raccordement en gaz de ville des régions de la haute vallée de la Soummam avait suscité bien des actions, avant de voir une partie de ces localités enfin dotée de ce combustible tant chéri par les habitants d'une région connue pour son rude hiver. L'avant-dernière région à en bénéficier fut en septembre dernier, la région d'Akfadou. Les populations de neuf villages de cette commune ont enfin été alimentées en gaz de ville. Le grand soulagement fut celui des 1 152 familles de la commune d' Akfadou, après le raccordement de leurs foyers au réseau du gaz naturel. La mise en service avait eu lieu symboliquement à Tiniri, chef-lieu de la commune. Fini donc les pénuries en bonbonnes de gaz butane pour au moins ces villages en attendant d'autres, cela ne saurait tarder, au vu de l'importance de ce combustible tant dans la vie de tous les jours que pour la sauvegarde de l'environnement, sachant que les populations s'approvisionnent aussi en bois de chauffage à la forêt limitrophe. La pression exercée par les élus et les comités de village finira par donner ses fruits.Connue pour son hiver rigoureux et son froid glacial, la commune d'Akfadou a bénéficié, au total, d'un programme de raccordement de tous ses foyers, au gaz de ville. Avec la mise en exploitation des deux premiers lots, le taux de pénétration a déjà atteint les 70%, estime le maire de la localité. Ce projet devrait être achevé d'ici la fin de l'année en cours et atteindre un taux de raccordement de 100%. Le raccordement en gaz des communes de la vallée de la Soummam avance tant bien que mal. Ralentis par les oppositions citoyennes, les travaux de réalisation d'un vaste projet arraché après des semaines de lutte par le mouvement citoyen, sont relancés, comme l'attestent ces déblocages annoncés par-ci par-là. Le dernier en date est celui qui a pénalisé plus de 700 foyers à Tinebdar. La conjugaison des efforts a fini par avoir le dessus sur toutes les entraves qui freinent l'évolution du projet .Globalement, les oppositions aux projets de gaz sont levées dans leur grande majorité. Le taux de pénétration du gaz de ville dans les foyers, à Béjaïa, est passé de 16 % à 52 % seulement. A la livraison des projets inscrits pour le compte des communes de la vallée de la Soummam, le taux augmentera considérablement. Au nombre de 274, les oppositions ont été éliminées. C'est le cas des projets de Tifra (Béjaïa) sur 51 kilomètres, avec des canalisations de huit pouces, qui traversent les communes d'El Flaye, Tibane, Akfadou, Tinebdar et Melbou. Un programme de 52 kilomètres de réseaux de distribution au profit de 22243 foyers des communes de Béni Melikèche, Toudja, Tamokra, Feraoun, M'cisna, Oued Ghir, Aït Smaïl et Amizour ainsi que 10 projets de réseaux de transport de gaz et QLS, sont en cours, après un gel qui aura duré plus de 10 ans . 13 230 familles des communes d'Ighil Ali, Toudja, Sidi Aïch, El Kseur, Adekar, Kherrata, Draâ El Gaïd, Chellata et Béjaïa, en plus des DP Gaz des quartiers et lotissements sociaux (QLS) des villes de Melbou, Souk El Tenine et Béjaïa sont concernées. Contre vents et marées, les projets de raccordement en gaz de ville avancent à Béjaïa. Des régions attendent encore de vivre au chaud. Ce n'est qu'une question de temps si l'on juge les évolutions enregistrées ces dernières années. Un hiver au chaud, c'est l'espoir des milliers de foyers qui ont très longtemps attendu, dans des conditions parfois insupportables.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.