Deux clubs espagnols se disputent Isco    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Fête de l'indépendance: 160.000 logements à distribuer    JM-Oran 2022: La boxe et l'athlétisme enrichissent la moisson algérienne    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    Les clés de l'indépendance    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    M. Diafat lance le programme national de développement des micro-entreprises    Le sens et les messages d'un défilé    Makri avance sa proposition    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    De quoi le 5 Juillet est-il le nom?    Comme un certain 5 Juillet 1962...    Le «Train de la Mémoire» sur les rails    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Appel à la levée de l'embargo sioniste sur Ghaza: le Hamas salue un rapport de l'ONU    JM: programme des finales prévues dimanche    JM/Judo: l'Algérie renoue avec l'or 13 ans après    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Message de l'ancien Président Liamine Zeroual à l'occasion de la Fête de l'indépendance    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Retour du FLN, forte percée des indépendants et net recul du FFS à Béjaïa
Résultats des élections APC/APW
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 11 - 2021

La wilaya de Béjaïa enregistre un très faible taux de participation de 18,36% aux APC soit une baisse de 26,02 points par rapport au précédent scrutin.
Pour l'APW, seuls 14,77% des électeurs se sont présentés aux urnes soit un recul de 22,81 points par rapport à la même élection de wilaya de 2017. Les électeurs se sont sensiblement mieux mobilisés pour choisir leurs représentants aux commandes des affaires localement de leur cité que pour l'institution élue de wilaya.
La wilaya de Béjaïa qui ferme la marche de toutes les régions du pays à l'élection APW enregistre également le taux de participation le plus bas à l'échelle nationale juste derrière la capitale avec 18,25% de votants. Il faut, néanmoins, souligner la totale sérénité observée lors de ce scrutin de samedi où aucun incident n'a été enregistré à travers l'ensemble des bureaux de vote de la wilaya.
Si le RND semble avoir totalement disparu du paysage politique localement, la lecture des premiers résultats fait ressortir un retour en force du FLN et un net recul du plus vieux parti d'opposition de feu Hocine Aït Ahmed. En plus des municipalités de Kherrata et le chef-lieu de wilaya gérés durant le dernier mandat par le FFS, le FLN s'est également adjugé les communes de Oued Ghir et Taourirt Ighil (Adekar).
Au niveau du chef-lieu de wilaya de Béjaïa, l'ex-parti unique a obtenu 13 sièges devant le FFS (8) et deux listes indépendantes avec respectivement 7 et 5 élus sur une Assemblée de 33 membres. Le grand perdant de ce nouveau scrutin est incontestablement le FFS qui n'a réussi à arriver en tête que dans 23 communes sur les 37 où le parti était engagé dans la bataille électorale.
Il faut signaler au passage que dans 8 municipalités remportées par le FFS, il était l'unique postulant à la gestion des ces assemblées à l'image entre autres de celles Barbacha, Akfadou, Souk Oufella, Tibane où une seule liste de candidature, celle du FFS a été déposée.
Avec 20 sièges remportés sur les 43 que compte l'APW de Béjaïa, le FFS qui garde toutes les chances de conserver la présidence de l'institution élue de wilaya pour un nouveau mandat en s'appuyant sur une éventuelle alliance comme par le passé avec le FLN, le plus vieux parti d'opposition algérien a perdu, néanmoins, de nombreuses APC à l'image de Béjaïa, Kherrata, Tichy, Derguina mais aussi Chellata, une localité de l'un des membres du présidium du parti, l'ancien sénateur de Béjaïa, Brahim Meziani au profit d'une liste d'indépendants.
Arrivé en tête devant le FLN, le FFS qui reprend les commandes de la gestion de l'APC de Sidi-Aïch aura aussi à gérer la municipalité de Tinebdar, un important fief du RCD, pour la première fois depuis l'avènement du multipartisme.
La lecture des premiers résultats du scrutin de ce samedi pour le renouvellement des APC et APW montre aussi la forte percée des indépendants arrivés en tête dans de nombreuses municipalités à l'instar de celles de Tazmalt,Tifra, Amizour, Derguina, Chellata, Aït Djellil, Tichy, Timezrit, El Kseur, selon les informations que nous avons pu recueillir de sources locales en l'absence d'une information officielle de la commission chargée des élections au niveau de la wilaya qui a imposé un black out total sur le scrutin.
Il faut signaler que la commission de l'Anie de la wilaya de Béjaïa a refusé de donner la moindre information sur les résultats des élections locales de ce 27 novembre 2021. « Je n'ai rien à communiquer, si vous voulez avoir des informations, adressez-vous à la commission nationale à Alger », s'est contenté de répondre sèchement aux représentants de la presse locale, le responsable de l'Anie. Ce « silence » de l'Anie à Béjaïa observé tant sur le déroulement qu'autour des résultats d'un scrutin, que pourtant les plus hautes autorités du pays veulent transparent, n'a pas manqué de compliquer fortement le travail des journalistes et correspondants locaux dans la recherche d'une information juste qui constitue un droit du citoyen garanti par la Constitution.
Pour rappel, dans quatre communes sur les 52 que compte la wilaya de Béjaïa, à savoir Akbou, Mcisna, Toudja et Ferraoun, aucune liste de candidature n'a été déposée pour les élections APC. Les bureaux de vote étaient toutefois ouverts pour l'élection de la nouvelle APW dans ces municipalités.
Il faut signaler quelques incidents enregistrés dans la localité de Boukhalfa (Amizour) où des manifestants ont organisé une marche dénonçant le scrutin dans la soirée de samedi.
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.