Application des nouveaux tarifs    La revalorisation officialisée    Ce qu'il faut faire pour éviter l'échec    Que sait-on de l'hydroxychloroquine ?    8 décès déplorés, 115 nouveaux cas    Déconfinement progressif: "la FNTT appelle à des mesures strictes à l'égard des transporteurs privés"    Réunion OPEP: il ne faut pas se contenter des résultats réalisés à ce jour    Covid-19: aucun cas enregistré dans les camps des réfugiés sahraouis et les territoires libérés    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Affaire des enregistrements téléphoniques : La justice se met en branle    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AFFAIRE ALG�RIE T�L�COM-HUAWEI-ZTE
La d�fense exige la pr�sence des repr�sentants de Natixis Luxembourg
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 07 - 2012

L�affaire des commissions vers�es par les entreprises chinoises Huawei et ZTE dans le cadre d�un march� public d�Alg�rie T�l�com a �t� report�e au 7 ao�t prochain par la cour d�Alger. Les avocats de l�homme d�affaires Chani Medjdoub ont exig� la pr�sence, lors de la prochaine audience, des repr�sentants de la filiale luxembourgeoise Natixis Private Banking.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - La cour d�Alger a renvoy�, hier, l�affaire des commissions vers�es par les entreprises Huawei et ZTE au 7 ao�t. L�audience s�est d�roul�e sans Mohamed Boukhari, ancien cadre du minist�re des T�l�communications, absent pour raisons de sant�. Pour leur part, les avocats de l�homme d�affaires Chani Medjdoub ont introduit une demande afin d�exiger, lors de la prochaine audience, la pr�sence d�un repr�sentant officiel de la filiale luxembourgeoise de la banque fran�aise Natixis Private Banking. Cette requ�te concerne �galement Dominique Fermine, un ancien agent de cet �tablissement financier qui a jou� un r�le-cl� dans l�ouverture et la gestion des comptes des deux soci�t�s off-shore ayant servi au versement des commissions de Huawei et ZTE dans le cadre d�un march� public lanc� par Alg�rie T�l�com. Auditionn� par un juge d�instruction alg�rien du p�le judiciaire sp�cialis� du Centre, dans le cadre d�une commission rogatoire internationale, Dominique Fermine avait reconnu le non-respect, par la banque, des proc�dures de gestion des comptes de ces deux entit�s. Rappelons qu�en premi�re instance, le p�le judiciaire sp�cialis� du Centre avait reconnu coupables de corruption et de blanchiment d�argent Mohamed Boukhari et Chani Mejdoub et les avait condamn�s � une peine de 18 ann�es de prison ferme et une amende de 5 millions de dinars chacun. Le juge avait �galement confirm� l��mission d�un mandat d�arr�t international � l�encontre de Dong Tao, Chen Zhibo et Xiao Chuhfa, les responsables des deux entreprises chinoises. Tous les trois ont �t� condamn�s par d�faut � 10 ann�es de prison pour corruption. Par ailleurs, ZTE Alg�rie et Huawei Alg�rie, cit�es en qualit� de personnes morales, ont �t� condamn�es � une amende de 3 millions de dinars et � une interdiction de soumissionner � un march� public d�une dur�e de deux ann�es. En fait, il semblerait que cette interdiction pose aujourd�hui un s�rieux probl�me � l�op�rateur public Alg�rie T�l�com, cit� dans cette affaire en qualit� de t�moin. En effet, les deux op�rateurs chinois, notamment Huawei, sont les principaux �quipementiers d�Alg�rie T�l�com. Leur retrait forc� priverait AT d��quipements de qualit� � prix concurrentiels. Une situation fort embarrassante, surtout qu�elle intervient durant la phase de lancement de la t�l�phonie de troisi�me g�n�ration. En fait, m�me si Alg�rie T�l�com obtient la lev�e de cette interdiction de participation aux avis d�appels d�offres publics � travers le verdict de la cour d�Alger, Huawei et ZTE ne pourront pas �chapper � l�article 51 du code des march�s publics qui impose l��tablissement d�une d�claration de probit�. Cette disposition �carte toute entreprise ayant �t� impliqu�e dans une affaire de corruption d�agent public. Ce qui est actuellement le cas pr�cis�ment pour ZTE et Huawei.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.