Dubaï : Le ministre Abdelkader Messahel reçoit le Prix des pionniers arabes des réseaux sociaux    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    «Le médicament anti-douleurs sera disponible dans toutes les pharmacies»    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    BLOQUANT LA CHAINE DE PRODUCTION D'EL HADJAR : Les recrutés en CTA protestent à Annaba    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    300 MISES EN DEMEURE ADRESSEES AUX BENEFICIAIRES : 23 marchés couverts non exploités à Oran    A l'écoute des fédérations    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    5 candidats pour un siège    Le communiqué déroutant de la coalition    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Remise de clefs de 100 logements sociaux sur les 300    Deux morts et deux blessés graves dans un accident de la circulation à Aïn Touta    Nouvelle orientation    «C'est un jour important pour moi»    Riche programme au menu    30 artistes entrés en lice    Un Nobel, c'est une lumière au bout du tunnel    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Cérémonie de béatification des 19 religieux: Oran fait valoir ses atouts hôteliers    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BILAN DE LA SAISON AGRICOLE DE LA WILAYA DE BOUMERDES
Croissance de 6 % et 2 895 emplois cr��s
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 03 - 2005

Les fellahs de la wilaya de Boumerd�s peuvent se targuer d'avoir eu une saison agricole (2003/2004) tout de m�me assez bonne dans l'ensemble puisque, selon le bilan de la Direction des services agricoles, ils ont pu cr�er 2 895 emplois permanents et accumul� l'�quivalent de 424.878.106,40 DA de productions. Ce qui, en termes de croissance, �quivaut � une croissance de 6 % pour l'ann�e.
A la lecture de ce bilan et � la lumi�re de certains chiffres, l'on ne peut que constater irr�m�diablement que cette wilaya a une vocation, en premier lieu, agricole. Aussi bien la nature des terres que le genre de culture renforcent ce constat. En effet, sur une superficie totale de 145.465 ha de la wilaya et mise � part les 17.016 ha de for�ts, 99.954 ha (69 % des terres) sont consid�r�s comme ayant un caract�re agricole. En outre, 67.755 ha sont des terres utiles (SAU) et 13 % de cette surface est irrigu�e. En mati�re de mise en valeur de nouvelles terres dans le cadre de la concession, 1.327 ha ont �t� int�gr�s au portefeuille des surfaces rentables. Par contre, plus de 123 ha ont �t� vers�s � la reconstruction des logements et des infrastructures d�truites par le tremblement de terre du 21 mai 2003. Les services agricoles de la r�gion recensent 24.341 ha appartenant aux EAC et 1.430 ha aux EAI. Quant aux priv�s, ils sont 18.081 exploitants cultivant 72.543 ha. La fili�re des cultures mara�ch�res occupe 28 % des terres suivie de celles de l'arboriculture (25 %) et de la c�r�aliculture (17 %). A titre indicatif, durant l'ann�e 2004, les agriculteurs de cette wilaya ont r�colt� 4.157.380 quintaux de productions mara�ch�res. Quant aux viticulteurs, ils ont mis sur le march� cette m�me ann�e 945.000 quintaux de raisin de table, notamment le fameux "Sabena" de haute qualit� et de haut rendement, tr�s pris� au demeurant sur le march� national. Il y a lieu de rappeler que certaines parcelles r�serv�es � la culture de ce fruit, situ�es dans les communes de Cap-Djenet et Sidi-Daoud, sont irrigu�es. Les autres fili�res, entre autres, les agrumes, les fourrages, les l�gumes secs, l'huile d'olive, le figuier... ont aussi donn� satisfaction aux fellahs de la contr�e. S'agissant de la production animale, la wilaya a particip� � la satisfaction de la consommation des populations du centre du pays avec 11.849.000 œufs, 29.293.000 litres de lait ainsi que 58.294 quintaux de viande rouge. D'autres actions ont �t� r�alis�es au niveau de ce secteur d'activit�. M�me si le taux de croissance du secteur agricole dans cette wilaya est jug� globalement appr�ciable durant l'ann�e �coul�e, il n'en demeure pas moins que vu les potentialit�s existantes et inexploit�es, en termes de culture v�g�tale et d'�levage tant au plan quantitatif que qualitatif, la productivit� agricole dispose d'une marge de progression �norme. Ce constat est vrai dans la mesure o� les investissements colossaux consentis par le biais du FNDA commencent � peine � donner leurs fruits. C'est le cas de le dire. Esp�rant que l'assainissement en cours et qui s'est concr�tis� dans la premi�re �tape par l'�lection d'un nouveau collectif � la Chambre d'agriculture impulsera une nouvelle dynamique � ce secteur lequel, rappelons-le, est strat�gique pour les collectivit�s locales qui se d�battent dans des difficult�s sociales qu'on pourrait dire inextricables. Par ailleurs, cette progression, si elle se concr�tise, une fois enclench�e et mise en juxtaposition avec le programme de d�veloppement rural en cours d'�laboration, permettra, sans le moindre doute, de mettre la wilaya d'une part en harmonie avec un autre secteur demandeur d'investissement, mais laiss� en jach�re, � savoir le tourisme, et d'autre part ouvrir une s�rieuse perspective de d�veloppement durable permettant aux populations locales de sortir d�finitivement de la pr�carit� actuelle.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.