L'empire Haddad s'écroule    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    Sonatrach sort ses griffes    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Ali Laskri se rallie à l'option du congrès extraordinaire    3 ans de prison ferme requis    12 terroristes éliminés et 05 autres arrêtés durant le premier semestre 2020    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Communiqué de l'AJSA    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Du sens du patriotisme en Algérie    Covid19: possible recours aux infrastructures hôtelières pour couvrir le déficit enregistré par certains établissements hospitaliers    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Nouveau pôle urbain d'Oued Tlélat: Des dispositions pour livrer 8.000 logements LPL    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    La mère des batailles    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Youcef Benmicia, nouveau président    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Vu à Tizi Ouzou    Le pétrole progresse,    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    L'épreuve    L'infrangible lien...    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Eclairage
Docteur Zerouala Mohamed-Tahar, essayiste, au soirmagazine : «Le soleil est une source de plaisir qu'il faut savoir dompter»
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 07 - 2017

Le soleil est un compagnon agréable, mais il peut présenter des dangers pour la santé. Méfions-nous-en et prenons nos précautions pour éviter le coup de chaleur et le coup de soleil.
L'été est synonyme de soleil. Ce soleil est synonyme de vacances. Dans un pays comme le nôtre, doté par la nature de centaines de plages, on ne réfléchit pas à deux fois si les conditions le permettent. C'est le rush vers les plages dû à l'engouement des Agériens pour les plaisirs de la mer. On bronze ! C'est avant tout pour avoir un look pour plaire. Mais bronzer peut comporter des dangers à cause des rayons ultraviolets du soleil qui sont plus intenses entre 12 heures et 16 heures.
Ce sont les coups de soleil qui sont synonymes de brûlures. Ils sont douloureux et ne se manifestent qu'au retour des plages. Les coups de soleil peuvent présenter différents aspects. Ils peuvent aller d'une brûlure du premier degré qui est une rougeur superficielle, à une atteinte plus grave qui se manifeste par une perte de substance qui nécessite une consultation sérieuse chez le médecin. Ces coups de soleil sont dus à une longue exposition sans protection solaire efficace.
On ne peut se passer du plaisir de la mer, cependant, il y a quelques règles à observer pour éviter les coups de soleil.
La gravité du coup de soleil dépend du type de peau, de la durée d'exposition et de la localisation. Si la couleur est rosacée et si l'exposition n'est pas très importante, la pigmentation de la peau augmente et c'est le bronzage.
Une exposition plus importante la peau est rouge vif et c'est la brûlure du deuxième degré. L'individu ne supporte pas le vêtement. Si la brûlure est rouge violacée, c'est le troisième degré, la peau s'apprête à peler. Enfin s'il y a des cloques, le sujet est considéré comme un brûlé. Il a des nausées, des vertiges, des maux de tête et c'est l'hospitalisation.
Que faire contre les coups de soleil ?
Ne pas trop s'exposer et boire de l'eau abondamment. Il faut éviter les sodas sur la plage. Ils n'étanchent pas la soif et fatiguent. En cas de brûlures, utiliser des crèmes apaisantes et couvrir de pansements stériles. Ne pas percer les cloques. Faire boire en abondance et donner un antalgique type paracétamol si la molécule n'est pas contre-indiquée.
Pour éviter les coups de soleil, appliquer une crème protectrice en rapport avec votre type de peau après chaque sortie de bain. Pour les peaux sensibles utiliser un écran total. Se couvrir la tête, notamment pour les tout-petits. Il existe maintenant des maillots anti-UV. Il faut savoir que les crèmes, même à fort indice, n'empêchent pas de bronzer, mais empêchent de brûler.
L'indice est en rapport avec la concentration du filtre. Plus l'indice est fort et moins on brûle. Les peaux noires ont besoin aussi d'être protégées, le soleil peut entraîner un vieillissement précoce. Donc les crèmes protectrices et d'hydratation leur sont aussi indiquées. Une peau très claire ne bronzera pas. Elle doit être protégée contre les méfaits du soleil et de la déshydratation.
Qu'est-ce qu'un coup de chaleur ?
Il correspond à une augmentation de la température de l'organisme pendant un entraînement sportif dans une ambiance chaude, à une exposition prolongée au soleil.
Les enfants et les sujets âgés sont particulièrement touchés en cas de canicule. Les coups de chaleur surviennent évidemment en été.
La fièvre est à 40°, accompagnée de perte de connaissance, d'un état de choc cardiovasculaire, d'une peau brûlante et d'une sensation de soif intense, de troubles digestifs avec nausées, vomissements, diarrhée.
Il y a les coups de chaleur modérés qui sont dus à une insolation et ceux, graves, qui peuvent être mortels si la prise en charge est absente ou laisser des séquelles graves.
Comment agir devant un sujet victime d'un coup de chaleur grave ?
En général, il s'agit d'un sénior imprudent qui ne prend pas de précautions pour s'exposer entre 11h et 16h.
Souvent inconscient et déshydraté, il faut le déshabiller, l'asperger d'eau fraîche et non glacée pour éviter le choc thermique, le faire boire abondamment et alerter les services sanitaires. Chez les enfants, la prévention consiste essentiellement à ne pas les exposer dans une atmosphère chaude telle l'habitacle d'une voiture à l'arrêt, sans climatisation et sans boissons. En conclusion, le soleil est une source de plaisir qu'il faut savoir dompter pour que le bonheur soit complet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.