La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les opérations de solidarité se multiplient: 14 SDF identifiés dans le chef-lieu de wilaya
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 02 - 2018


Un programme de solidarité a été mis en place pour la prise en charge des personnes sans abri de la wilaya de Tizi-Ouzou durant cette saison de grand froid. A ce jour, quatorze (14) SDF dont 05 femmes identifiés ont été pris en charge depuis le lancement du programme d'action et de solidarité lancé le 21 novembre et qui s'étalera jusqu'à la fin de cette saison hivernale. En cette période de grand froid qui sévit sur le pays, un dispositif de solidarité a été mis en place par les autorités locales de la wilaya de Tizi-Ouzou et ce, dans le cadre d'une commission de wilaya présidée par le wali qui regroupe les différents partenaires à savoir, la direction de la santé, la protection civile, la sûreté de wilaya, les cellules de proximité et la direction des affaires religieuses. L'objectif de ce programme est d'assurer une meilleure prise en charge des sans-abris de la wilaya, c'est du moins ce qu'a affirmé le directeur local de l'Action sociale et de solidarité (Dass), Achour Mehanni. Une réunion de travail présidée par le wali a été tenue, avant-hier, pour faire le point sur la situation. A cet effet, le wali a fait des recommandations sur le renforcement du plan de solidarité pour la prise en charge des personnes dans la rue. «Nos services mènent des sorties nocturnes 2 fois par semaine. Ajouter à cela, des ramassages nocturnes systématiques qui sont organisés par les services de sécurité», a informé le Dass qui a précisé, en outre, qu'une enveloppe budgétaire très conséquente – sans citer toutefois la somme exacte – a été allouée pour la prise en charge de cette catégorie livrée à elle-même durant ce froid glacial qui sévit en haute Kabylie. «Tous les moyens financiers et humains ont été mis en place pour la bonne prise en charge de ces personnes dont la quasi-totalité d'entre elles sont des démunies», a-t-il encore ajouté. Dans le même ordre d'idée, il a indiqué que l'opération de solidarité se déroule dans de bonnes conditions depuis le lancement du dispositif de solidarité qui a eu lieu le 21 novembre dernier et qui s'étalera jusqu'à la fin de la saison hivernale. Sur le plan hébergement, un centre d'accueil a été mis à la disposition de ces personnes vulnérables. Il est implanté à l'entrée de la ville de Tizi-Ouzou. Il a soulevé que certains cas refusent catégoriquement de rejoindre ce centre. Pour cela, une prise psychologique est assurée à leur profit. Il a tenu à féliciter la contribution humanitaire du Croissant-rouge algérien (CRA) qui sert des repas chauds à ces personnes. Mehanni a affirmé, en outre, qu'au-delà des actions humanitaires, leur objectif vise à réinsérer ces personnes au sein de leurs familles, mais aussi à leur réinsertion au milieu socioprofessionnel, puisque parmi les 14 cas recensés, la plupart d'entre-eux se retrouvent dans cette situation suite à des conflits familiaux. «Pour certains cas, une initiative de médiation familiale a été engagée en collaboration avec la direction des Affaires religieuses», a-t-il expliqué. Par ailleurs, le même responsable a appelé les chefs de daïras et les présidents des Assemblées populaires communales (P/APC) à identifier les cas de personnes qui se retrouvent dans la rue au niveau de leur localités. Pour cela, 06 cellules de proximité ont été installées pour la prise en charge de ces personnes au niveau des différentes régions de la wilaya.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.