LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    Président Tebboune: l'Algérie aspire à renforcer ses relations avec la Russie pour les hisser au niveau de l'entente politique    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Résonances autour d'une année de contestations    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de monopole sur les prix des véhicules.. Une baisse de 30% attendue en 2019
Publié dans Le Temps d'Algérie le 05 - 03 - 2019

Le problème des prix exagérés des véhicules, ou des augmentations arrivant jusqu'au double des prix ont été enregistrées ces dernières années va finalement être résolu. Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a déclaré depuis la wilaya de Mila, lundi en fin de journée, que les prix des voitures assemblées en Algérie, devrait diminuer à partir de cette année d'environ 30%. Cette éventuelle baisse sera liée, selon le ministre, au fait que l'Algérie a commencé à fabriquer plusieurs pièces et composants nécessaires dans l'industrie automobile, et cela va éventuellement réduire les importations, donc les prix aussi. S'exprimant lors d'un point de presse, Yousfi a, par ailleurs, révélé que l'Algérie est forte de plusieurs industries, telles que la sidérurgie, la mécanique et l'électronique, entrant toutes dans l'industrie automobile.
«Nous œuvrons pour accélérer les opérations de sous-traitance pour participer à la fabrication de véhicules, et passer cette étape qui consiste uniquement à faire de l'assemblage, du fait que nous possédons une base industrielle solide», a-t-il dit. Le ministre a précisé que «le secteur économique s'est considérablement développé ces dernières années, attestant que sur les 55.000 investissements réalisés, 9.000 sont à caractère industriel, pour un montant de 4.600 milliards de DA, ce qui reflète le développement croissant de l'industrie algérienne». «Les efforts dans le développement industriel et l'augmentation du volume des exportations se poursuivent», a assuré M. Yousfi, faisant état de prévisions de production en 2019, de 6 millions de tonnes dans la filière sidérurgique, pour atteindre d'ici à l'horizon 2030, pas moins de 16 millions de tonnes. Enfin, le ministre de l'Industrie et des Mines a déclaré que le gouvernement commencerait dans les prochains jours, à supprimer le parc industriel, car ceux qui l'avaient obtenu ne commençaient pas à concrétiser leurs projets de développement, et à le confier à des investisseurs sérieux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.