Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Une convention pour booster le commerce électronique en Algérie    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    L'illicite défigure le site Aadl à Tamanrasset    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les Verts veulent réaliser l'exploit à Berkane    Delort forfait contre Reims    Medaouar répond aux Usmistes et à Messaoudène    Les fans boudent, Laoufi s'interroge    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    3 exos pour se lever du bon pied    Le lait est-il un aliment gras ?    Merguez aux haricots blancs    65 millions d'analphabètes recensés par le gouvernement    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols    145 postulants retirent les formulaires de souscription    L'Algérie domine l'Irlande 4-0    Un déficit de 4,68 mds dollars    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Grève générale le 29 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Expulsés de l'hôtel Zaim à Sidi M'Hamed.. Des citoyens empêchent la visite du wali d'Alger
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Le wali a terminé donc sa visite au niveau du Val d'Hydra, où il s'est enquis de l'avancement physique du projet du siège de la CA de Bouzaréah.
En tournée dans les chantiers de la capitale, le wali d'Alger, Abdelkhalek Siouda, n'a pas pu terminer sa visite en raison de l'attroupement de plusieurs pères de famille devant le siège de l'APC de Sidi M'Hamed où le chef de l'exécutif devait inspecter l'avancement du projet de réalisation du nouveau siège de la circonscription administrative (CA) sur l'emplacement de l'ancien projet Ghazali Belhaffaf, mitoyen à l'APC. Le wali a terminé donc sa visite au niveau du Val d'Hydra où il s'est enquis de l'avancement physique du projet du siège de la CA de Bouzaréah. A rappeler que les contestataires font partie d'une douzaine de familles exclues de l'hôtel «Zaim», dans le quartier Neacsira Nounou de la dite commune, après que son propriétaire a décidé de le démolir pour un nouveau projet, non, selon des sources concordantes, sans avoir dédommagé les pensionnaires. Ces derniers racontent que leur problème a été soumis à l'ancien wali Abdelkader Zoukh qui «s'est engagé à les reloger».
Le maire ne l'entend pas de cette oreille, expliquant que les familles en question ne pouvaient prétendre au relogement dans la mesure où elles étaient dans cet hôtel en tant que locataires. Toujours est-il que la présence des chefs de famille devant l'APC de Sidi M'Hamed a alerté le wali qui a préféré éviter le contact avec ces derniers, probablement dans le but de ne pas envenimer la situation. A noter que la visite du wali, jeudi dernier, a été consacrée à l'inspection des chantiers en cours de réalisation. Dans la commune de Mohammadia, il a visité le projet du nouveau siège de l'APW confié au BET Ofarès et dont le délai prévu de réalisation est de 32 mois, ayant atteint actuellement un taux d'avancement global de 48%. Le montant du projet est estimé à 98,5 milliards de centimes. Dans la même commune, le responsable a visité le projet du nouveau siège de la CA de Dar El Beida pour un délai de 32 mois à dater de juin 2018. Le montant du marché est estimé à près de 40 milliards de centimes et dont le taux d'avancement est de 35%. Au niveau du Val d'Hydra, le wali a suivi les explications liées au projet du nouveau siège de la CA de Bouzaréah lancé en juin 2018 pour un déali de 26 mois et dont le taux d'avancement actuellement avoisine les 48%.
Tout près de ce projet, un autre chantier est en cours de réalisation, à savoir un parc urbain lancé en février 2018 pour un déali de 8 mois, mais dont le taux ne dépasse pas aujourd'hui les 49%. Le montant du projet s'élève à 36,8 milliards de centimes. Il semblerait toutefois que ce retard soit lié à des problèmes administratifs d'expropriation. S'agissant enfin du projet du nouveau siège de la CA de Sidi M'Hamed que le wali n'a pas visité, il faut savoir que ce chantier a été lancé en avril 2017 pour un délai de 32 mois, et dont le taux d'avancement avoisine lers 80% pour un montant de près de 96 milliards de centimes, revu à la hausse à trois reprises. Revenant, lors du point de presse qu'il a animé en marge de sa visite, sur la question de l'hygiène urbaine, le wali, tout en soulignant l'intérêt particulier accordé par la wilaya à ce volet, a rappelé que des instructions ont été données à toutes les parties concernées (collectivités locales, entreprises) pour la prise en charge de la propreté de l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.