L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    PNJ: une démarche fondamentale pour la promotion de la jeunesse et des sports    Rassemblement de protestation des robes noires : Ils réclament le départ du ministre de la Justice    La révision constitutionnelle a consacré la démocratie participative et le rôle de la société civile dans la prise de décision    Premier League : Chelsea arrache un point face à WBA    Coronavirus: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Arsenal va revenir à la charge pour Aouar    Covid-19: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Le verdict final dans l'affaire Sovac connu mercredi    Le parlement a perdu toute crédibilité    MASCARA : Mise en place d'un terminal de paiement électronique    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    TIZI-OUZOU : Démantèlement d'un réseau de voleurs de véhicules    Plus de 97 mns DA de marchandises saisies depuis janvier à l'aéroport d'Alger    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Constitution: les droits et libertés consacrés par une vingtaine de nouvelles dispositions    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Le FFS en rangs dispersés    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani autorisé à entrer en Algérie    La fille des Aurès    Les non-dits    Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Marche pacifique et arrestations à Tichy    Des sites archéologiques à l'abandon    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Oran: 10 harraga interceptés    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    Importation: Pas de retour aux licences    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    M6, La petite chaîne qui «mente» !    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Expulsés de l'hôtel Zaim à Sidi M'Hamed.. Des citoyens empêchent la visite du wali d'Alger
Publié dans Le Temps d'Algérie le 24 - 05 - 2019

Le wali a terminé donc sa visite au niveau du Val d'Hydra, où il s'est enquis de l'avancement physique du projet du siège de la CA de Bouzaréah.
En tournée dans les chantiers de la capitale, le wali d'Alger, Abdelkhalek Siouda, n'a pas pu terminer sa visite en raison de l'attroupement de plusieurs pères de famille devant le siège de l'APC de Sidi M'Hamed où le chef de l'exécutif devait inspecter l'avancement du projet de réalisation du nouveau siège de la circonscription administrative (CA) sur l'emplacement de l'ancien projet Ghazali Belhaffaf, mitoyen à l'APC. Le wali a terminé donc sa visite au niveau du Val d'Hydra où il s'est enquis de l'avancement physique du projet du siège de la CA de Bouzaréah. A rappeler que les contestataires font partie d'une douzaine de familles exclues de l'hôtel «Zaim», dans le quartier Neacsira Nounou de la dite commune, après que son propriétaire a décidé de le démolir pour un nouveau projet, non, selon des sources concordantes, sans avoir dédommagé les pensionnaires. Ces derniers racontent que leur problème a été soumis à l'ancien wali Abdelkader Zoukh qui «s'est engagé à les reloger».
Le maire ne l'entend pas de cette oreille, expliquant que les familles en question ne pouvaient prétendre au relogement dans la mesure où elles étaient dans cet hôtel en tant que locataires. Toujours est-il que la présence des chefs de famille devant l'APC de Sidi M'Hamed a alerté le wali qui a préféré éviter le contact avec ces derniers, probablement dans le but de ne pas envenimer la situation. A noter que la visite du wali, jeudi dernier, a été consacrée à l'inspection des chantiers en cours de réalisation. Dans la commune de Mohammadia, il a visité le projet du nouveau siège de l'APW confié au BET Ofarès et dont le délai prévu de réalisation est de 32 mois, ayant atteint actuellement un taux d'avancement global de 48%. Le montant du projet est estimé à 98,5 milliards de centimes. Dans la même commune, le responsable a visité le projet du nouveau siège de la CA de Dar El Beida pour un délai de 32 mois à dater de juin 2018. Le montant du marché est estimé à près de 40 milliards de centimes et dont le taux d'avancement est de 35%. Au niveau du Val d'Hydra, le wali a suivi les explications liées au projet du nouveau siège de la CA de Bouzaréah lancé en juin 2018 pour un déali de 26 mois et dont le taux d'avancement actuellement avoisine les 48%.
Tout près de ce projet, un autre chantier est en cours de réalisation, à savoir un parc urbain lancé en février 2018 pour un déali de 8 mois, mais dont le taux ne dépasse pas aujourd'hui les 49%. Le montant du projet s'élève à 36,8 milliards de centimes. Il semblerait toutefois que ce retard soit lié à des problèmes administratifs d'expropriation. S'agissant enfin du projet du nouveau siège de la CA de Sidi M'Hamed que le wali n'a pas visité, il faut savoir que ce chantier a été lancé en avril 2017 pour un délai de 32 mois, et dont le taux d'avancement avoisine lers 80% pour un montant de près de 96 milliards de centimes, revu à la hausse à trois reprises. Revenant, lors du point de presse qu'il a animé en marge de sa visite, sur la question de l'hygiène urbaine, le wali, tout en soulignant l'intérêt particulier accordé par la wilaya à ce volet, a rappelé que des instructions ont été données à toutes les parties concernées (collectivités locales, entreprises) pour la prise en charge de la propreté de l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.