Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réalisation du grand port du Centre : L'Algérie fait appel à un partenaire chinois
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le Groupe public national des services portuaires et deux compagnies chinoises ont signé, hier à Alger, un protocole d'accord portant sur la réalisation du projet du nouveau port commercial du Centre prévu sur le site d'El Hamdania à Cherchell (wilaya de Tipasa).
Ce protocole d'accord prévoit la création d'une société de droit algérien composée du Groupe public des services portuaires et de deux compagnies chinoises que sont CSCEC (China State Construction Corporation) et Chec (China Harbour Engineering Company).
La nouvelle société mixte, établie selon la règle 51/49%, aura la charge de réaliser les travaux d'études, de construction, d'exploitation et de gestion de cette infrastructure portuaire, a affirmé le ministre des Transports, Boudjema Talaï, lors de la cérémonie de signature.
La création effective de cette société est prévue d'ici la fin mars 2016 après validation de ses statuts par le Conseil des participations de l'Etat (CPE) et la signature de son pacte d'actionnariat, a ajouté Talaï.
Ce projet, dont le coût est estimé à 3,3 milliards de dollars, sera financé dans le cadre d'un crédit chinois à long terme, a fait savoir le directeur des ports au ministère des Transports, Mohamed Benboushaki.
Le futur port d'El Hamdania sera réalisé dans un délai de 7 ans, mais sera progressivement mis en service dans quatre ans avec l'entrée d'une compagnie chinoise, Shanghai Ports, qui assurera son exploitation, a avancé le ministre. Il a souligné que l'entrée en service de cette infrastructure portuaire permettrait de connecter l'Algérie avec l'Asie du Sud-Est, mais aussi les deux Amériques et l'Afrique, et ce, grâce à la hausse du volume du trafic maritime prévu avec l'entrée de nouveaux armateurs de renommée mondiale. La cérémonie de signature s'est déroulée en présence, entre autres, du ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, du ministre délégué au Budget, Hadji Baba Ammi, des walis d'Alger et de Tipasa, respectivement Abdelkader Zoukh et Abdelkader Kadi, du secrétaire général de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi-Saïd, et de l'ambassadeur de Chine à Alger, Yang Guangyu.
La réalisation de ce port du Centre avait été validée par le Conseil des ministres tenu en décembre 2015. Avec 20 mètres de tirant d'eau (hauteur de la partie immergée d'un bateau), ce port en eau profonde sera réalisé non seulement pour le commerce national par voie maritime mais aussi en tant que «hub» pour les échanges au niveau régional.
Il disposera de 23 quais d'une capacité de traitement de 6,5 millions de conteneurs et de 25,7 millions de tonnes/an de marchandises générales.
Le port d'El Hamdania sera aussi un pôle de développement industriel, relié aux réseaux ferroviaire et autoroutier et bénéficiant, dans sa proximité immédiate, de deux sites totalisant 2000 hectares destinés à accueillir des projets industriels.
Lors du Conseil des ministres de décembre 2015, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait chargé le gouvernement de réaliser ce projet dans le cadre d'un partenariat associant, selon la règle 51/49%, des entreprises algériennes publiques et privées et «un partenaire étranger de renom, capable de contribuer au financement de cette réalisation et à sa gestion future», rappelle-t-on.
Les prévisions du secteur des transports indiquent que le volume du trafic portuaire de marchandises dans la région centre du pays devrait atteindre, à l'horizon 2050, un volume de 35 millions de tonnes de marchandises/an et 2 millions de conteneurs de 20 pieds annuellement, contre 10,5 millions de tonnes traités actuellement par les ports d'Alger et de Ténès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.