Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentats du caire : Daech revendique

La branche égyptienne de Daech a affirmé hier être à l'origine de l'explosion d'une bombe qui a tué sept personnes dont cinq policiers lors d'une descente dans un appartement du Caire.
Le ministère de l'Intérieur avait fait état du raid jeudi soir de la police contre des suspects de la confrérie interdite des Frères musulmans et affirmé que l'explosion avait eu lieu au moment où des artificiers tentaient de désamorcer une bombe.
Dans un communiqué mis en ligne sur des sites islamistes, Daech indique avoir attiré les policiers dans un appartement du quartier Al-Haram qui avait été «piégé avec des bombes». «Lorsque les infidèles sont arrivés, les bombes ont explosé.»
Sur sa page Facebook, le ministère de l'Intérieur avait expliqué que la police avait agi sur la foi d'informations «selon lesquelles des membres des Frères musulmans se préparaient à mener des actes hostiles avec utilisation d'explosifs et de bombes artisanales».
«Ce groupe utilisait l'appartement visé où plusieurs bombes artisanales ont été trouvées. Alors qu'un groupe d'artificiers tentait de désamorcer une bombe, elle a explosé, tuant cinq policiers, un civil et un homme non identifié», a-t-il dit, dans un bilan revu à la hausse. Treize personnes ont été blessées.
L'explosion, qui a endommagé une partie de l'immeuble, est survenue quatre jours avant le 5e anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir.
La confrérie des Frères musulmans, dont est issu l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, destitué en juillet 2013, est interdite et proclamée «organisation terroriste». De nombreux hôtels sont situés dans le quartier Al Haram, accueillant les touristes voulant visiter les pyramides de Guizeh toutes proches.
Il a été le théâtre de plusieurs attaques ou échanges de feu depuis la destitution de Mohamed Morsi par Abdel Fattah al-Sissi, ex-chef de l'armée élu en mai 2014 président de la République. De nombreux proMorsi y habitent et des combats ont eu lieu régulièrement entre eux et les forces de sécurité. Après la répression visant les proMorsi, des jihadistes ont lancé une vague d'attentats qui ont fait des centaines de morts dans les rangs des forces de l'ordre. Ces groupes n'ont pas de lien connu avec les Frères musulmans qui nient recourir à la violence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.