Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Le maillon faible de la chaîne touristique    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Le CSC en quête de confirmation, la JSS en danger face au Ahly    Présidentielle de 1999, on ne s'ennuyait pas…    Baisse du taux de criminalité en 2018    280 000 places pédagogiques offertes selon Mebarki    715 opérations pour 627 localités et mechtas à Jijel    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'une bande de malfaiteurs s'adonnant au trafic de psychotropes…    Le réseau électrique renforcé    Football - Ligue 1: Le CRB dos au mur, le leader et son dauphin en expédition    Volleyball - Coupe d'Algérie - Tour préliminaire: Les cendrillons en quête d'exploits    Affaire de la petite Nihal: L'enquête des gendarmes achevée    Ligue 2: Plusieurs débats captivants    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Walis de la République : chacun d'eux a compris qu'il était sacrifiable!    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Le secteur de l'assurance automobile domine sur celui des catastrophes naturelles    Sensibilisation sur l'opération des déclarations annuelles des salaires et des salariés    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les chasseurs tirent la sonnette d'alarme    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Les arbitres des équipes algériennes connus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Commémoration du 67e anniversaire de la mort du moudjahid Belouizdad    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    Les députés britanniques le rejettent massivement    Les Algériens indésirables en France ?    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    En exil depuis 28 ans: Il y a 27 ans, Mohamed Boudiaf revenait en Algérie pour présider le Haut-Comité d'Etat    Le sociologue Nacer Djabi interdit de tenir une conférence sur les mouvements amazighs    Enquête au FLN    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boghni se rappelle de ali zamoum: Tagmats rend hommage à son fondateur
Publié dans Le Temps d'Algérie le 30 - 08 - 2017

Le treizième anniversaire de la mort du moudjahid Ali Zamoum, natif du village Ighil Imoula, dans la commune de Tizi n'Tlata, daïra des Ouadhias, a été commémoré dimanche dernier par les membres de l'association humanitaire Tagmats, portant aussi le nom du défunt qui n'est autre que son fondateur.

Etalé cet année sur plusieurs jours, l'hommage au défunt moudjahid et homme de culture Ali Zamoum, qui nous a quittés un certain 28 août 2004, a été entamé pour rappel le 19 août dernier à partir de la ville de Bouira où les membres de l'association Tagmats (Fraternité) de Boghni fondée pour rappel par Ali Zamoum, ont prévu durant trois jours un riche programme marqué notamment par une série de conférences animées par des amis et compagnons de lutte du défunt au niveau de la maison de la culture de Bouira, qui porte d'ailleurs le nom d'Ali Zamoum. A cet effet, la journée du 19 août a été marquée par la projection du film Les racines du brouillard qui, retrace «le dernier voyage d'Ali Zamoum, ses derniers instants où s'entremêlent en condensé le présent et le passé, la lutte contre la maladie et les souvenirs de la lutte pour l'indépendance, les réminiscences de l'ancien condamné à mort et les pensées du villageois d'Ighil Imoula» , suivi de deux autres projections, à savoir l'une des dernières interviews de trois heures où Ali Zamoum témoigne et raconte sa vie et son parcours de combattant ainsi que le fameux film documentaire À vous qui êtes appelés à nous juger, retraçant les prémices de la Révolution algérienne. Pour la journée du 20 août, coïncidant avec la célébration de la date anniversaire du Congrès de la Soummam, il a été organisé une série de conférences animées par l'écrivain Rabah Zamoum sur «Le rôle et l'implication des frères Zamoum depuis le déclenchement de la Guerre de libération nationale à l'indépendance de l'Algérie», puis Hocine Zahouane qui a parlé de «Ali Zamoum, de son combat, de son engagement précoce, de son amour pour sa patrie».
Il y a eu par la suite, une conférence de Lakhdar Bouregaâ portant un éclairage sur «L'engagement plein et entier des frères Zamoum durant la Guerre de libération nationale». Poursuivant son programme d'activité en hommage à son fondateur, l'association Tagmats a organisé, dans la matinée de lundi dernier, un recueillement sur la tombe de son fondateur au carré des martyrs à Ighil Imoula.
En plus d'une série de conférences et de témoignages relatant le parcours de l'homme, qui a marqué de son empreinte la lutte pour la libération du pays, les organisateurs ont également procédé à la remise du traditionnel prix du mérite, décernée chaque année à une personnalité ayant marqué par son courage et son engagement la scène nationale. Pour cette année, le choix pour le prix du mérite Ali-Zamoum, a été décerné à la jeune bachelière Kenza Hadji Mahfoud. «Le prix du mérite, comme l'indique son nom, est à l'image de l'illustre personnage qu'était Ali Zamoum. Cette année, ce prix du mérite est décerné à Kenza Hadji Mahfoud pour avoir décroché son bac mathématiques alors qu'elle avait perdu sa mère pendant le déroulement de cet examen. Digne fille, fille courage, elle rendit, ainsi, à sa maman le plus bel hommage en continuant son examen et en décrochant son bac avec brio en dépit de l'immense douleur qu'elle surmonta courageusement», affirme Mohand Akli Lannak, président de l'association Tagmats Ali-Zamoum. Créé en 2005 par les membres de l'association caritative Tagmats Ali-Zamoum en hommage à son fondateur, ce prix se veut un geste symbolique d'encouragement à toute personne, physique ou morale, qui se serait distinguée par une action exceptionnelle de bravoure, de vaillance ou par un acte méritoire digne de louanges.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.